Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

GT4 European Series : Imola 2022

Aston Martin et Racing of Leman à l'honneur.


Publié par le Jeudi 7 Avril 2022 à 20:27



La saison démarre bien pour le GT4 européen (Photo SRO/Bogaerts)
La saison démarre bien pour le GT4 européen (Photo SRO/Bogaerts)
La saison européenne du GT4 by SRO a démarré le week-end dernier sur le circuit d'Imola en Italie. Beau succès à nouveau pour la catégorie qui réunie près de 50 GT sur la piste. Bon nombre d'équipes françaises étaient d'ailleurs présentes séduites par la formule et le niveau.

Les 2 courses n'ont pas échappées à Racing Spirit of Léman et leurs pilotes Lachenauer et Bowers qui imposent leur xx au scratch mais aussi en catégorie Silver Cup.

En pro-Am, le jeune Vincent Andronaco associé à l'expérimenté Andreas Mayrl assurent une superbe victoire pour Allied Racing Porsche

Les champions 2021 de la classe Am, Michael Blanchemain et Christophe Hamon commencent leur défense du titre avec une nouvelle victoire au sein du Team Fullmotorsport Audi.

Lors de la course 2, Jacoma et Fontana jouent parfaitement leur arrêt au stand pour remporter la victoire en Pro-Am pour Centri Porsche Ticino.

Les français, Cazalbon et Lambert ont saisi l'opportunité de  prendre la tête de la classe Am avec leur Aston Martin du team AGS.

Course 1

L'équipage Porsche Allied Racing, composé de Vincent Andronaco et d'Andreas Mayrl, a fait des merveilles pour mener la première partie de la course, puis terminer deuxième et s'assurer de la victoire en Pro-Am.

La vitesse et la régularité se sont avérées essentielles pour Lachenauer et Bowers, tout comme leur timing alors que Bowers a réussi à dépasser la Porsche 718 Cayman de leur concurrent pour prendre la tête juste avant que les dernières étapes de la course ne soient interrompues par une série de périodes de neutralisation.

Dans la catégorie Am, Michael Blanchemain et Christophe Hamon se sont remis d'un début difficile pour se frayer un chemin dans le peloton et ressortir en tête du classement après la fenêtre des stands. 

Les drapeaux jaunes étaient agités après qu'Antoine Potty ait arrêté la Toyota GR Supra #66 CMR à Acque Minerali, et que Thomas Verdier ait dû arrêter l'Aston #80 AGS Events sur problème mécanique.

La course devait alors repartir pour cinq minutes jusqu'à l'arrivée, mais dès la relance, il y a eu un incident entre Enzo Joulié et Thijmen Nabuurs qui sont allés au contact en se battant pour la troisième place et ont finis dans le gravier, forçant la course à se terminer sous régime de drapeaux jaunes complet.

Course 2

C'est un doublé pour Gus Bowers et Konstantin Lachenauer qui s'imposent à nouveau en partant de la pole position. Lorsque les feux se sont éteints, Bowers  ne s'est pas trompé, fermant la porte à Vincent Beltoise dans l'Alpine Mirage Racing n°29 pour mener le peloton à Tamburello.

Beltoise était chahuté et finissait dans le gravier déclenchant déjà la voiture de sécurité. A la relance, le leader se mettait en mode attaque pour creuser l'écart sur Bastard et son Audi Saint Eloc.

Le français Wilfried Cazalbon avait pris un excellent départ pour prendre la tête de la catégorie Am et se faufiler à la troisième place du classement général, avec son Aston Martin n°89. Une belle lutte pour le podium démarrait alors. Une petite erreur de Cazalbon à Tamburello, a permis à l'Audi de Christophe Hamon de se frayer un chemin à la 3e place et en tête du  AM.

Bastard a pris une pénalité de 10 secondes pour sa responsabilité dans l'affrontement avec Beltoise au départ.

L'équipe Centri Porsche Ticino avait exécuté une superbe stratégie pour devenir la plus grande menace pour le leader. Ivan Jacoma avait fait un excellent travail pour occuper la sixième place au moment où la fenêtre des stands s'est ouverte, et il a plongé à la première occasion pour passer le relai à Alex Fontana. Il est remonté à la deuxième place du classement général, la voiture étant toujours en tête du Pro-Am.

Guilvert espérait la lui contester avec son Audi Saint Eloc partagé avec Michal. Le duo plusieurs fois champions de France GT4 a été performant et prend la 3e place du général et la 2e en Pro-Am.

La course s'est terminée sous mode neutralisation avec de nouveaux incidents en piste. 

En AM, si le duo Cazalbon/Julien Lamberta eu un arrêt lent, ils remportent leur bataille face à Hamon et Blanchemain.

Prochain meeting en France sur le Circuit Paul Ricard du 3 au 5 juin.

Classements


Les équipes françaises bien représentées en GT4 Europe
Les équipes françaises bien représentées en GT4 Europe

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 07/08/2022
Stéphane GAUTHIER | 07/08/2022
Stéphane GAUTHIER | 04/08/2022
Stéphane GAUTHIER | 04/08/2022
Stéphane GAUTHIER | 01/08/2022