Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

FFSAGT : CD Sport pose ses premiers jalons

Retour sur Nogaro.


Publié par le Samedi 10 Avril 2021 à 15:07



Pas de limitations chez CD Sport (Photo Laurent Gayral)
Pas de limitations chez CD Sport (Photo Laurent Gayral)
Qu’il faisait bon retrouver, malgré le huis clos et les contraintes sanitaires, le circuit de Nogaro pour les Coupes de Pâques, à leur date traditionnelle. Le soleil fut même de la partie tout le week-end et les 34 concurrents du championnat de France FFSA GT ont offert un superbe spectacle aux fans.

​L’équipe périgourdine alignait un quatuor de Mercedes-AMG GT4 dans le Gers.
 Claude Degrémont, président-fondateur de CD Sport  « Pas encore de victoire, mais une pole position en catégorie Silver, un meilleur tour en Am et le Trophée Pirelli de la meilleure remontée du week-end pour notre équipage Pro-Am… Nous quittons Nogaro avec des signes encourageants pour notre compétitivité dans un championnat de France FFSA GT plus relevé que jamais. »

Voici le debriefing de cette épreuve inaugurale équipage par équipage, effectué avec la participation du directeur sportif et associé Laurent Cazenave.

#74 Enzo Joulié / Sébastien Baud : P4 / Abandon (SILVER)

Photo D.Bogaerts
Photo D.Bogaerts
Ce n’est pas la première fois que CD Sport aligne la plus jeune moyenne d’âge du peloton. La Mercedes-AMG GT4 n°74 a affiché des performances prometteuses, notamment quand Enzo Joulié a signé la pole en Silver dans la première séance qualificative.

Il s’est ainsi élancé de la première ligne pour la course 1 avant de mener sa catégorie pendant tout son relais. Dommage d’avoir perdu du temps sur le changement de pilote, sans quoi Sébastien Baud aurait peut-être pu jouer le podium Silver.

Le Lundi de Pâques n’aura pas apporté les œufs escomptés à l’Héraultais et à son coéquipier Haut-Savoyard. Leur course 2 s’est achevée prématurément en raison d’un radiateur endommagé
Laurent Cazenave : « La pointe de vitesse est là et le potentiel aussi par conséquent. Mais pour l’expérience, il faut laisser le temps au temps, cultiver patience et humilité. Les podiums se profilent, comme le laisse présager le premier résultat solide obtenu à l’issue de la course 1 par Sébastien et Enzo, mais attention à ne pas brûler les étapes. »

# 4 Jihad Aboujaoudé / Shahan Sarkissian Abandon / P5 (AM)

Le duo Libanais (Photo Laurent Gayral)
Le duo Libanais (Photo Laurent Gayral)
Après des problèmes aux essais et un abandon précoce sur accrochage en course 1, le duo libanais de CD Sport a dû attendre la fin de ce long week-end de Pâques pour être enfin récompensé. Dans sa remontée, Shahan a signé un meilleur tour de belle facture et la 5ème place attendait Jihad au bout de l’effort.
Laurent Cazenave : « Ils n’ont pas fait un kilomètre d’essais avant le meeting, mais Shahan est toujours un des meilleurs Am et Jihad a énormément progressé. Dans l’euphorie de cette montée en puissance, il s’est peut-être laissé aller à un excès d’enthousiasme qui a mis un terme à sa course dimanche. Mais lundi, en effectuant une remontée méthodique, Shahan et Jihad ont ouvert leur compteur. Ils n’ont pas dit leur dernier mot. »

#3 Paul Paranthoen / Aurélien Robineau P8 / Abandon (AM)

La #3 à l'attaque (photo D.Bogaerts)
La #3 à l'attaque (photo D.Bogaerts)
Il est presque impossible d’évaluer la prestation de ces deux chefs d’entreprise qui débutaient en GT4 - mais pas en sport auto - à Nogaro. Parti 4ème de la catégorie Am dimanche, Paul est rentré au stand plus tôt que prévu avec un ennui d’amortisseur. L’équipe a réussi à changer la pièce défaillante en une douzaine de minutes, ce qui a permis à l’équipage d’échapper au couperet de la distance parcourue insuffisante et de sauver quelques points. Ce seront hélas les seuls du week-end car Aurélien est parti en tête à queue avant de taper le mur au sixième tour de la course 2.
Laurent Cazenave : « Une fois que tout sera en place, cet équipage peut se battre avec les meilleurs de la catégorie Am et jouer régulièrement le podium. »

​#2 Jean-Ludovic Foubert / Edouard Cauhaupé : P8 / P7 (PRO-AM)

Photo Laurent Gayral
Photo Laurent Gayral
Un souci technique aux essais qualificatifs a condamné Jean-Ludo et Edouard à la remontada obligatoire dimanche comme lundi. Ils se sont si bien comportés en course qu’ils ont pu marquer deux fois des points tout en remportant le train de pneumatiques offert par Pirelli aux auteurs de la meilleure progression sur l’ensemble des deux courses.
Laurent Cazenave : « Ce n’était pas le circuit le plus facile pour effectuer autant de dépassements mais JeanLudo et Edouard se sont très bien tirés de ce piège. Ce résultat est annonciateur de futurs podiums. »

D'après le communiqué officiel - Romane Didier
Adaptation SG- Racingforever.com

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 28/11/2021
Olivier Jennequin | 28/11/2021
Olivier Jennequin | 21/11/2021