Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever

FFSAGT 2024 : Ledenon, course 2

Laurent et Abramcyk, les phénix de Ledenon !


Publié par le Dimanche 12 Mai 2024 à 20:11



Un départ qui lançait les hostilités
Un départ qui lançait les hostilités
La première course de Ledenon en championnat de France FFSA GT avait déjà été intense en émotions. La seconde de ce dimanche a encore offert un sacré spectacle de bout en bout.

Eliminés d'entrée hier le duo Thomas Laurent et Noam Abramczyk a pris sa revanche aujourd'hui en remportant la course et le Pro Am. Mais la course a été très serrée et c'est décidé jusqu'après même le drapeau à damier.

Longtemps en tête de l'épreuve dominicale, Victor Weyrich et Mateo Villagomez ont cédé sur la fin mais remportent toutefois une nouvelle victoire en Silver Cup.

En Am, cette fois c'est une première avec la victoire du duo Ronald Basso et Clément Dub sur Aston Martin Vantage.

Thriller dans le Gard !

Comparé à hier en course 1, c'était un peu le monde à l'envers pour cette 2e course. Tout d'abord c'est la Porsche #99 qui va mener la course alors que c'est un équipage AM.  Qualifié 2e, Servol au volant associé à Salomone va mener dès le premier tour et durant 5 tours avant de partir en tête à queue et d'abandonner ensuite sur crevaison.

C'est ensuite deux équipes Silver qui mènent avec l'Aston Martin #74 devant l'Alpine #33.

Chez les Pro-Am, on attend son heure et la fenêtre des relais dans les stands. Grégory Guilvert associé à Hurgon a de nouveau connu des problèmes techniques sur l’Alpine Schumacher CLRT. Jim Pla était également en délicatesse avec ses freins et sortait de la piste en fin d'épreuve. De plus, Olivier Jouffret et Éric Trémoulet ont connu un gros problème à l'avant gauche et termineront loin.

Après le changement de pilotes la situation devant se crispait et  7 équipages se suivaient en file indienne.

Si Gaspard Simon et Pascal Huteau (Alpine Schumacher CLRT) semblaient se diriger vers la victoire en menant les 5 derniers tours, une pénalité de 11 secondes les privaient de la coupe du vainqueur pour un arrêt aux stands trop court.

L'Aston Martin de Villagomez/Weyrich était également pénalisée.

C'est alors 2 phénix qui passaient de l'ombre de la veille à la lumière de la victoire du jour, une fois le drapeau à damier et les décomptes réalisés : Laurent et Abramcyk imposaient une nouvelle Porsche 718 Cayman GT4 RS Clubsport du team AV Racing.

Certes, une victoire sur tapis vert mais une victoire qui redonnait le sourire au team qui a dû réagir après la douche froide de la course 1.

Chaud la fin de course !
Chaud la fin de course !
Les Pro-Am ont donc repris la course en main en fin d'épreuve mais Gaël Castelli a failli tout perdre dans le triple gauche après les stands en partant en tête à queue. Pris au vif, il a tout donné pour reprendre sa position et sauver la 2e place et se maintenir en tête du classement Pro Am avec son équipier Rodolphe Wallgren.

Gaspard Simon et Pascal Huteau doivent donc se contenter de la 3e place et ne pouvaient pas cacher leur déception à l'arrivée.

La 4e position était également pour un équipage Pro-Am puisque Paul Lanchère et Natan Bihel plaçaient leur BMW M4 GT4 du VSF Sports – Amplitude automobiles au pied du podium après une belle remontée.

Silver

Belle réussite à Lédenon pour Villagomez et Weyrich
Belle réussite à Lédenon pour Villagomez et Weyrich
Dans ce final haletant, Victor Weyrich et Mateo Villagomez ont dû céder à la pression des Pro-Am mais ont assurer l'essentiel dans leur catégorie Silver malgré leur pénalité de 10 secondes à l'arrivée.

Dès le début d'ailleurs, Victor Weyrich prenait l'ascendant sur  l'Alpine #33 de Tom Verdier. Toutefois au vu du final, rien n'était encore fait dans les derniers tours. 

La paire Weyrich-Villagomez restait inflexible et gagnait la Silver Cup devant Florian Briché et Viny Beltramelli (Porsche 718 Cayman GT4 RS Clubsport – JSB Compétition).  Tom Verdier et Mateo Herrero finissaient troisièmes.

AM

Un peu de changement en haut du podium AM
Un peu de changement en haut du podium AM
Rudy Servol et Matteo Salomone ont donc été rapidement éliminés sur leur Porsche 718 Cayman GT4 RS Clubsport. Une déception par rapport à hier au contraire de Ronald Basso et Clément Dub (Aston Martin Vantage GT4 – Racing Spirit of Léman), fanny hier, qui se refont la cerise ce dimanche.

Clément Dub aura dû toutefois résister aux attaques de Grégory Curson Faessel et sa BMW M4 GT4. 

Rudy Servol et Matteo Salomone restent leaders de la catégorie au classement général.

Un autre toboggan est au programme du calendrier 2024. En effet, maintenant, direction Spa-Francorchamps du 21 au 23 juin !

Classement de la course


Championnats


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur




Notre page Facebook

Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 14/05/2024
Stéphane GAUTHIER | 14/05/2024
Stéphane GAUTHIER | 14/05/2024
Stéphane GAUTHIER | 13/05/2024

Racing Forever, 20 ans de photos de sports-mécaniques