Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
cookieassistant.com
Racing Forever

FFSA GT4 : Feu d'artifice attendu à Dijon

41 GT4 sur la piste pour la reprise


Publié par le Lundi 9 Juillet 2018 à 23:11


L'affiche de Dijon
L'affiche de Dijon
Le circuit de Dijon-Prenois accueille la Fête Nationale du GT4. Le Championnat de France FFSA GT reprend ses droits avec un nombre record de 41 engagés, dont les nouvelles Alpine A110 GT4, c’est un véritable feu d’artifice mécanique qui sera proposé au public bourguignon. Parmi les prétendants à la victoire, Robert Consani et Benjamin Lariche (Ginetta G55 / Speed Car) tenteront d’atteindre le cap de la mi-saison en préservant leur belle avance en tête du classement général.

Lors de ce week-end de Fête Nationale, Dijon-Prenois accueille le gratin du sport automobile tricolore dans le cadre du Championnat de France FFSA des Circuits avec les Championnats de France FFSA GT et F4, la Peugeot 308 Racing Cup, la Renault Clio Cup France, la Porsche Carrera Cup France et la nouvelle Alpine Elf Europa Cup !

Soit près de 200 pilotes qui ne seront pas là pour défiler lors des treize courses programmées tout au long du week-end… 

​Un tracé mythique

Avec le récent retour du Grand Prix de France au calendrier de la Formule 1, les images d’archives du duel opposant René Arnoux à Gilles Villeneuve sur le circuit de Prenois n’ont pas manqué de ressurgir. Si le tracé de 3,801 km est aussi mythique, c’est avant tout grâce à cette passe d’armes d’anthologie !

Avec son tracé naturel dépourvu de chicane, Prenois conserve tout son caractère pour le plus grand plaisir des pilotes au gros cœur. Le tour débute par l’interminable ligne droite de la Fouine, propice aux aspirations et aux dépassements dans le double-droite de Villeroy.

Puis les enchaînements de courbes rapides et vallonnées, comme le S des Sablières, les virages de la Bretelle, la Parabolique ou le Virage de la Combe mettent en exergue la précision des trajectoires et la clairvoyance au cœur du peloton. Enfin, la terrible Courbe de Pouas – véritable torture des pneumatiques – s’impose comme le juge de paix du circuit en conditionnant la ligne droite.

CONSANI / LARICHE : STOP OU ENCORE ?

Benjamin Lariche
Benjamin Lariche
Après les circuits plutôt techniques et sinueux de Nogaro et Pau, Dijon offrira donc un terrain de jeu bien différent aux concurrents du Championnat de France FFSA GT. Reste à savoir si cela aura une influence sur la hiérarchie sportive !

Victorieux à deux reprises et sur le podium des deux autres courses, Robert Consani et Benjamin Lariche feront figure de cible pour les autres concurrents. Leur régularité aux avant-postes leur a déjà permis de prendre 35 points d’avance sur trois équipages groupés en 8 unités.

Vainqueurs à Nogaro mais tImides à Pau, Jean-Luc Beaubelique / Jim Pla (Mercedes AMG / AKKA-ASP Team) conservent la place de dauphin. Malgré une entame de saison difficile, Christophe Lapierre et Mike Parisy (Porsche Cayman / CD Sport) ont également ouvert leur compteur de victoires pour se repositionner dans le trio de tête. Enfin, Douglas Lundberg / Pierre Courroye (Ginetta G55 / Speed Car) sont placés en embuscade grâce à leur double podium palois.

Une dizaine de points plus loin, un second groupe de chasse est composé des équipages Olivier Jouffret / Eric Trémoulet (Porsche Cayman / Vic’Team), Stéphane Tribaudini / Pierre-Alexandre Jean (CMR) et Laurent Hurgon / Julien Piguet (BMW M4 / BMW Team France). Après avoir débuté la saison sur une Ginetta G55, Tribaudini et Jean poursuivront au volant de la très attendue Alpine A110 GT4. L’équipe CMR engagera un second exemplaire pour Nicolas Tardif et Soheil Ayari, tout en continuant à exploiter ses trois Ginetta en classement Am. 

En quête d’un premier podium, l’armada des Audi R8 LMS s’enrichira d’une quatrième voiture. Aux côtés de Christophe Hamon / Lonni Martins, Fabien Michal / Grégory Guilvert et Olivier Estèves / Anthony Beltoise, le duo formé par Bruno Hernandez et Simon Gachet s’annonce redoutable. Pour mémoire, Hernandez avait été sacré Champion de France FFSA GT en 2006, tandis que Gachet s’est encore illustré il y a quelques jours à Misano, en montant sur le podium de la Blancpain GT Series Sprint Cup.

À suivre également, l’arrivée de Thomas Laurent au côté d’Alexandre Bardinon sur la Mercedes AMG de l’équipe M Racing – YMR, l’entrée en piste de l’équipe Schatz-Lestienne Racing qui engagera une Ginetta pour Nicolas Schatz – septuple Champion de France de la Montagne – et Alain Gaunot, et le retour de Racing Technology avec la Porsche Cayman de Sylvain Noël / Jimmy Antunes.

Parmi les équipages qui ont déjà démontré un joli potentiel sans parvenir à totalement concrétiser, il faudra suivre Michaël Blanchemain / Steven Palette (Porsche Cayman / IMSA Performance), Benjamin Ricci / Thomas Drouet (Mercedes AMG / AKKA-ASP Team), Romain Monti / Ronald Basso (BMW M4 / 3Y Technology), André Grammatico / Ricardo Van der Ende (BMW M4 / L’Espace Bienvenue) et Valentin Simonet / Rémy Deguffroy (Porsche Cayman / CD Sport). 

DU NOUVEAU CHEZ LES AM

Avec 21 engagés, les équipages Am – constitués de deux pilotes Bronze – constitueront à nouveau la majeure partie du plateau. Comme pour les Pro-Am, un équipage s’est déjà détaché en remportant deux victoires : il s’agit de Nicolas Gomar et Julien Lambert (Porsche Cayman / AGS Events), qui comptent 18 points d’avance sur Rodolphe Wallgren (Ginetta G55 / Speed Car) et Clément Dub / Laurent Dub (Porsche Cayman / Cool Racing).

Actuel quatrième du classement général, Stéphane Brémard (Porsche Cayman / Foxo) fera désormais équipe avec Laurent Misbach, contraint de faire l’impasse sur le début de saison à cause d’une blessure. 

Plusieurs autres changements sont à signaler au sein des équipages : Pascal Huteau sera désormais associé à Jean-Luc Deblangey (Porsche Cayman / Racing Technology), Romain Brandela fera cause commune avec Sébastien Pineau (BMW M4 / 3Y Technology) et Franck Leherpeur partagera le volant de la Mercedes AMG de M Racing – YMR avec Tugdal Rabreau.  

Parmi les équipages absents dans les rues de la cité béarnaise, on saluera les retours de Arnaud Gomez / Olivier Gomez (Maserati GrandTurismo / GP34 by Gemo), Olivier Salam / Bernard Salam (BMW M4 / SDA Sport), Guillaume Maio / Alexandre Guesdon (Ginetta G55 / GM-Sport) et Guner Turkmen / Nigel Greensall (KTM X-Bow).

Pas épargné par la malchance depuis le début de la saison, le BMW Team France retrouvera sa formation au grand complet, avec la rentrée de Jean-Claude Lagniez / Carlos Sarrea et Elie Dubelly / Laurent Fresnais. Après leur impressionnant accident à Pau, Daniel Diaz-Varela et Manel Cerqueda seront également de retour au volant d’une Audi R8 LMS reconstruite par l’équipe Baporo Motorsport.

Enfin, on saluera l’arrivée de deux nouveaux équipages au sein de l’équipe CMR : Alexis Berthet / Christopher Cappello seront rejoints par Sébastien Quesada / Franck Quesada et Wilfried Cazalbon / Louis Rousset sur les Ginetta G55.

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook