Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

FFSA GT4 : Aurélien Panis s'apprête à animer le GT4 avec Barthez !

Un rêve de gosse


Publié par le Samedi 20 Avril 2019 à 09:35



Aurélien Panis © DR
Aurélien Panis © DR
Être le fils de... avantage ou inconvénient ? La question ne se pose pas pour Aurélien Panis qui effectue cette saison trois des six manches du FFSA GT avec Fabien Barthez. Ce jeune fait son bonhomme de chemin. Et quel chemin ! "J’ai disputé le Championnat F4 en 2011. Ensuite, j’ai souvent suivi mon père sur le GT Tour... sans avoir jamais touché ni au GT, ni à l'endurance. C’est clair, je vais réaliser une première et j'en suis très heureux. Ce sont vraiment de belles voitures ! Pas facile de s’y adapter… Mais derrière, j’ai une superbe équipe (AKKA-ASP) pour m’aider. Ç'est cool…"

Aurélien a effectué les tests de la journée en solo, Fabien Barthez arrivera à Nogaro demain vendredi. Il a assuré le jeunot au point de le voir pointer en 7ème et 8ème position (chronos du matin et du soir).

"Le GT est totalement différent de ce que j'ai pu disputer jusqu'à présent. Tout s’est bien passé..." Comme ce fut le cas lors du Trophée Andros (courses hivernales sur glace) de la dernière saison (2018/2019). Il a appris, s'est forgé un caractère et a acquis de l'expérience en termes de pilotage mais aussi à acquérir de la confiance !

Le souvenir de la finale du Trophée Andros au Stade de France (9 février) et de sa victoire avec son père devant Sébastien Loeb et Franck Lagorce ne pouvait être court-circuité : "Elle restera gravée ! C’est la première fois que je faisais équipe avec mon père. Nous avons gagné devant un important public mais aussi face à des super-pilotes présents pour cette soirée."

Aurélien est à Nogaro pour les Coupes de Pâques et s'apprête à animer la discipline avec son équipier Fabien Barthez qu'il connaît alors qu'il était en culotte courte : "Je suis très heureux de rouler avec Fabien, c’est un peu un rêve de gosse. J’ai la chance de le connaître depuis longtemps via mon père. C’est par contre, la première fois que je partage une voiture avec un autre pilote et que je dispute une endurance même si notre temps de pilotage n'excède pas les trente minutes chacun. Et partager le volant avec un des meilleurs pilotes de la catégorie est encore plus motivant. Fabien est un super mec. Nous nous entendons bien et sommes complémentaires. J’ai hâte de commencer." 




Notre page Facebook

Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 20/10/2019
stéphane GAUTHIER | 15/10/2019
Stéphane GAUTHIER | 15/10/2019
stéphane GAUTHIER | 14/10/2019

Nous vous recommandons :