Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
cookieassistant.com
Racing Forever

FFSA GT4 2018 : Super finale au Paul Ricard

47 GT4 au départ de la finale


Publié par le Mardi 9 Octobre 2018 à 20:13


Ce week-end, le Championnat de France FFSA GT entre dans sa dernière ligne droite avec la super finale du Circuit Paul Ricard (13-14 octobre). Une grille composée de quarante-sept voitures et représentant dix constructeurs différents sera au rendez-vous dans le Var alors que tout reste à faire dans l’attribution des titres !

Un programme chargé s’offre à nouveau aux spectateurs du Championnat de France FFSA des Circuits au Castellet. Outre le Championnat de France FFSA GT, la Porsche Carrera Cup France & Benelux, la Peugeot 308 Racing Cup et le Championnat de France F4 connaîtront également leurs dénouements en fin de semaine.

7 PRÉTENDANTS ET 4 CONSTRUCTEURS POUR UN TITRE

Six points, c’est l’avance dont disposent Grégory Guilvert et Fabien Michal (Audi R8 LMS / Saintéloc Racing) sur le duo Robert Consani / Benjamin Lariche (Ginetta G55 / Speed Car) avant d’entamer cette grande finale. Troisièmes, Jim Pla et Jean-Luc Beaubelique (Mercedes-AMG / AKKA-ASP Team) ont encore toutes leurs chances même s’ils pointent à vingt-six unités du binôme de tête.

Forts d’une série de six podiums consécutifs et de leur doublé à Barcelone, les leaders ont su imposer leur tempo, mais leurs adversaires entendent bien répliquer au meilleur moment. Ce sera notamment le cas de la paire Consani-Lariche, qui ne voudra pas fléchir dans le sprint final une deuxième année de suite ! 

Avec cinquante points en jeu, Pierre-Alexandre Jean (Alpine A110 / CMR) figure toujours dans la liste des prétendants. Même s’il n’a plus son destin entre ses mains, celui qui est épaulé par Pierre Sancinéna depuis le rendez-vous de Magny-Cours donnera tout en piste pour tenter de rejoindre son mentor et équipier Soheil Ayari au palmarès du Championnat de France FFSA GT. Lui aussi aligné sur une Alpine A110 de l’écurie de Charly Bourachot (CMR), celui-ci compte d’ailleurs finir l’année en beauté avec Nicolas Tardif. 

Particulièrement intense, la lutte au sommet pourrait s’avérer d’autant plus décisive dans l’attribution du titre chez les équipes, où Saintéloc Racing, Speed Car et AKKA-ASP Team sont au coude-à-coude.  

L’armada Saintéloc Racing sera complétée par le duo père / fils Christian Bottemanne / Sacha Bottemanne. Même type de duo chez les Hirschi puisque Jonathna épaulera son père Pierre sur une Porsche Caymans du TFT Racing. Chez AKKA-ASP,  il y aura une 3e Mercedes pour Éric Clément / Morgan Moullin Traffort.                                              

Chez Ginetta, retour de Valentin Simonet aux cotés de Thomas Hodier (K-Worx Racing)

Bruno Miot et Jean-Bernard Bouvet recomposeront partiellement l’équipage qu’ils formaient en 1993 lors des 24 Heures du Mans. Il seront au volant d’une Alpine A110 engagée par le team Zentech Sport rejoignant le FFSA GT. 

Championnat AM

Rodolphe Wallgren, favori en AM
Rodolphe Wallgren, favori en AM
Leader du classement général à l’approche du sprint final, Rodolphe Wallgren (Ginetta G55 / Speed Car) a jusqu’ici réussi l’exploit de remporter une course sur chacune des cinq premières manches de l’année mais a souvent été fanny dans la seconde manche.

Rien n’est toutefois acquis pour le Montpelliérain, qui ne compte que neuf points d’avance sur Nicolas Gomar et Julien Lambert (Porsche Cayman / AGS Events), très réguliers aux avant-postes depuis le début de saison.

Évoluant eux aussi sur Porsche, Stéphane Brémard – épaulé par Laurent Missbach (FOXO) – et la famille Dub (Cool Racing) figurent dans la liste des prétendants tant chez les pilotes que du côté des équipes.

Parmi les têtes d’affiche, Olivier et Arnaud Gomez (Maserati GranTurismo) défendront crânement les chances de titre de GP 34 by Gemo Motorsport après leurs succès signés à Dijon et à Barcelone. Leurs performances ont d’ailleurs été remarquées puisqu’une deuxième Maserati GranTurismo sera engagée par la structure polonaise eSky WP Racing Team. À son volant, on retrouvera Lukasz Kreski et Maciej Marcinkiewicz, ce dernier venant tout juste de remporter la GT4 Central European Cup dans le même catégorie, ce week-end à Zandvoort. 

D'après un communiqué officiel
 

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook