Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
cookieassistant.com
Racing Forever

FFSA GT : Pau, course 2

La razzia du team Speedcar.


Publié par le Lundi 14 Mai 2018 à 10:23


Doublé pour le team Speedcar
Doublé pour le team Speedcar
Après la nocturne dans les rues de la ville de Pau samedi soir, la course 2 du FFSA GT4 a vu un doublé du team Speedcar avec une nouvelle victoire du duo Consani/Lariche. Ils remportent, en effet, un beau succès sous la pluie. Courroye et Lundberg terminent seconds après une folle remontée. Parisy et Lapierre sauvent les meubles en terminant troisièmes non sans avoir rencontrés quelques difficultés. En catégorie AM, victoire de Gomar et Lambert qui prennent le commandement de la catégorie.

Plein d'eau, plein Pau !

Après la victoire acquise samedi soir avec son acolyte Christophe Lapierre, Mike Parisy part de la pole position devant 2 autres Porsche Cayman, celle des Dub et de Palette/Blanchemain. 4e on retrouve la Ginetta de Tardif et Ayari.

Le départ se fait sur le sec. Mike Parisy se fait déborder par Clément Dub puis connait des problèmes de boite de vitesse bloqué en 4e. Il perd des positions car évidemment la concurrence attaque. Romain Monti fait la bonne opération passant de la 10e à la 4e place. Parisy arrive à remettre sa Porsche dans le rythme et se retrouve à la 5e place. Il attaque Monti pour reprendre la 4e position. Rodolphe Wallgren n'enchaînera pas une seconde victoire en catégorie AM : capot HS,  il doit abandonner.

Il y a des débris sur la piste mais la course n'est pas neutraliser. Clément Dub continue de mener devant Palette et Martins. Parisy est à l'attaque et emmène avec lui Julien Piguet.

Le groupe de tête se reforme avec 5 voitures. Martins passe 2e. Deguffroy va tutoyer le rail avec sa Porche à l'entrée de Foch. 6e, ca chauffe dans les rétros de Romain Monti qui finalement part à la faute après Foch avec une roue qui a déjanté. C'est l'abandon. Cet incident déclenche la sortie du Safety Car. C'est ensuite la fenêtre des ravitaillements.

Tout le monde rentre aux stands pour effectuer la passation de relais entre coéquipiers. Lapierre commet une faute en sortant des stands et en doublant sous Safety Car. Il prend une pénalité. Cyril Saleilles est le seul à rester en piste. 

Blanchemain a pris le relais de Palette et prend le commandement quand Saleilles stoppe aux stands. Hamon retrouve la seconde place que Martins lui a laissé. Clément à laissé la place à Laurent mais le duo se retrouve que 5e.

Christophe Hamon porte une estocade sur Blanchemain et prend la tête. Il y a contact ensuite entre Hurgon et Blanchemain qui tape le mur de pneus. Consani en profite pour les doubler et se retrouve 2e. Le Safety car intervient pour la 2e fois. La pluie fait son apparition.

A la relance, le sprint final oppose Hamon à Consani. Un peu plus loin, Julien Lambert double Laurent Dub et s'empare de la tête de la catégorie Am. Sous la grosse pluie, les Ginetta du team Speedcar sont en monde furie. La fin de course est épique. Consani s'impose avec Lariche. Lundberg/Courroye font le doublé pour le team et Christophe Lapierre sauve finalement les meubles en reprenant une surprenante 3e place. Lambert/Gomar s'imposent en AM.
 

Ils ont dit

Une course indécise jusqu'au bout
Une course indécise jusqu'au bout
Benjamin Lariche (Ginetta G55 / Speed Car) : « J’ai pris un départ correct, sans plus. Nous manquions de vitesse de pointe et c’était difficile de doubler Monti, Ayari et Pla. Dans le même temps, je veillais à ne pas faire d’erreur dans l’optique du championnat. Nous avions misé sur des réglages polyvalents, sachant que la pluie pouvait arriver. Ce doublé vient récompenser le travail de l’équipe. Nous ne devons rien lâcher et continuer comme ça. »
Robert Consani (Ginetta G55 / Speed Car) : « J’ai récupéré une voiture parfaite. Ceux qui me précédaient n’étaient pas très rapides mais j’éprouvais des difficultés à les dépasser, car la Ginetta manque de vitesse de pointe face aux BMW et aux Audi. J’ai un peu forcé pour prendre la tête, après avoir été partagé entre le fait de penser au championnat et l’envie de gagner à Pau. C’est la folie qui l’a emporté ! Le boulot de Speed Car a été parfait, aussi bien sur le plan technique que sportif. Je redoutais ce week-end mais nous nous en sortons plus que bien, en solides leaders du Championnat de France. »
Nicolas Gomar (Porsche Cayman / AGS Events) : « Nous avons d’abord raté nos qualifications avec des réglages inadaptés. Lors de mon relais, j’ai gagné beaucoup de positions pour remonter deuxième de la catégorie Am. Nous avons fait notre changement de pilote en même temps que tout le monde, mais nous avons perdu trente-quatre secondes à cause du trafic dans la voie des stands. Puis j’ai fait un drive through qui ne m’était pas destiné à cause d’une erreur de panneautage. Julien [Lambert] a fait une super fin de course, il était très rapide sous la pluie. »

Classements

Lambert et Gomar sont les nouveaux leaders de la catégorie AM
Lambert et Gomar sont les nouveaux leaders de la catégorie AM

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
Olivier Jennequin | 14/08/2018
Stéphane GAUTHIER | 28/07/2018
Stéphane GAUTHIER | 19/07/2018
Stéphane GAUTHIER | 16/07/2018
stéphane GAUTHIER | 15/07/2018