Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

FFSA GT 2020 : Nogaro, course 1 pour BMW

BMW remporte la course de samedi avec le duo Van Der Ende et Lessennes


Publié par le Samedi 22 Août 2020 à 20:44



BMW sans faiblesse à Nogaro (Photo D.Bogaerts /SRO)
BMW sans faiblesse à Nogaro (Photo D.Bogaerts /SRO)
L'attente aura été longue mais c'est bel et bien à Nogaro que la saison 2020 de FFSA GT a démarré ce weekend pour une année pas comme les autres. Pour la première des 3 courses du meeting, c'est BMW qui remporte la victoire avec le team BMW Espace Bienvenue et le duo van der Ende et Lessennes. Ils s'imposent également en SIlver Cup devant le local Thomas Drouet, nouvellement associé à Paul Petit sur la Mercedes Akka ASP arrivée également 3e au général.

En Pro-Am, magnifique remontée de Giauque et Moullin-Traffort qui gagnent la catégorie mais terminent également seconds de la course.

Enfin, Jacquie  et Michel ont gagné la catégorie Am Cup. Du moins c'est l'Audi Full Motorsport de Huteau et Hamon qui portent les couleurs du célèbre site web qui a passé la ligne d'arrivée en vainqueur.

Une belle première épreuve avant les 2 prévues ce dimanche.

BMW a été à l'honneur de ce premier rendez-vous de la saison. Outre la victoire obtenue par Ricardo van der Ende et Benjamin Lessennes, ils sont partis depuis la pole position et ont mené toute la course ne laissant presque aucuns espoirs à la concurrence malgré 2 neutralisations réduisant les écarts entre les premiers.

Le départ a été prudent pour tout le monde car il y a encore 2 courses à prévoir le dimanche. Depuis la pole, Van der Ende ne faiblit pas et imprime un premier rythme alors que Thomas Drouet a réussi un premier objectif : gagner une position et suivre le train derrière le leader. En 3e place, Consani défend sa position sur sa Ginetta.

Dans les 10 premières minutes, 1 Ginetta Speed car a eu du mal à partir aux feux verts, puis c'est l'Alpine #60 qui rentre aux stands avant que l'Aston Martin du duo Gomar/Parisy ne perde un temps énorme aux stands suite à des soucis avec la voiture. Ils abandonneront un peu plus tard. La numéro #99 fera également un tête à queue en bout de ligne droite.

Mais c'est à la 12' que la première neutralisation intervient suite à la Toyota de Cazalbon coincée dans les graviers. Le Safety car finit par entrer en scène et remet tout le monde à la queue leu leu. Van der Ende voit donc son avantage anéanti mais doit continuer à préserver ses pneus.

La course est relancée après la 20e minute  et les positions restent les mêmes jusqu'à la fenêtre obligatoire pour les changements de pilotes. On retrouve cette fois la Ginetta d'Hodier dans le bac à sable.

Consani stoppe dans les premiers alors que le leader attend presque la toute fin des arrêts obligatoires pour stopper. Lessennes prend le relais toute comme Petit succède à Drouet.

Une fois les changements de pilotes tous effectués, le classement semble évoluer en la faveur de Jim Pla et de sa Mercedes. Engagé en Pro-Am avec JL Beaubelique, le duo voit leurs efforts anéantis par une pénalité stop&go de 2 secondes. La même chose pour Cauhaupé mais 4 secondes pour lui et sa Mercedes.

Il reste à peu près un quart d'heure de course avec Lessennes en tête devant Petit et Giauque. Hamon a pris la tête du classement AM. Giauque se retrouve second avant que Gibon ne fasse une sortie sur une Mercedes. Il reste une dizaine de minutes et c'est une seconde neutralisation qui réduit tous les écarts à néant. Pla a dégringolé à la 14e position. 

La course est relancée à seulement 1'30 de la fin du chrono des 60 minutes. Si Giauque met un peu de pression sur le leader, Lessennes ne tremble pas et c'est la BMW qui remporte la course. Mais avec la 2e place Giauque associé à Moullin Traffort s'imposent en Pro-Am. Paul Petit et Thomas Drouet sont 3e, un beau résultat pour eux.
Benjamin Lessennes, 1er silver et général : « Nous avions peur pour la dégradation des pneus. Mais finalement cela s’est mieux passé que prévu et nous sommes plus que ravis de débuter notre collaboration avec cette victoire. »
Philippe Giauque, 1er Pro -Am : « Nous sommes super contents. Notre projet s’est dessiné très tard et, comme tout le monde, nous sommes avant tout très heureux de pouvoir retrouver la compétition. Cette victoire en Pro-Am est une superbe récompense pour l’équipe, qui a travaillé très dur ces dernières semaines. »

En AM Cup, rien ne sert de courir, il faut arriver à point.

En Am, course à éliminations (Photo D.Bogaerts /SRO)
En Am, course à éliminations (Photo D.Bogaerts /SRO)
(source SRO) Dans la Am Cup, les favoris ont trébuché. Didier Dumaine et Christophe Carriere semblaient pourtant au-dessus du lot après avoir largement dominé les essais qualificatifs.

Mais un arrêt au stand imprévu a fait plonger l’Aston Martin Vantage #161 AGS Events à la 4e place. Wilfried Cazalbon et César Gazeau (Toyota #66) ont quant à eux perdu tout espoir dans un bac à graviers en début de course.

À quelques minutes de l’arrivée, c’était au tour de Pascal Gibon (associé à Christophe Bourret sur la Mercedes-AMG #53 AKKA-ASP) de voir la deuxième place lui échapper suite à une sortie de piste.

À l’inverse, Pascal Huteau et Christophe Hamon rendaient une copie parfaite avec l’Audi R8 LMS de Full Motorsport.  Sur le podium de la Am Cup, le duo de l’Audi était rejoint par les paires Sylvain Caroff-Erwan Bastard (Ginetta G55 GT4 #72 – ANS Motorsport) et Laurent Coubard-Jean-Charles Rédélé (Alpine A110 GT4 – Bodemer Auto).
Christophe Hamon 1er AM : « Nous n’étions pas les plus rapides aujourd’hui. Mais nous avons pu profiter de la malchance de nos concurrents. L’essentiel, c’était de prendre les 25 points de la victoire et nous l’avons fait. »


Le départ tant attendu en FFSA GT (Photo D.Bogaerts /SRO)
Le départ tant attendu en FFSA GT (Photo D.Bogaerts /SRO)

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook

Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 20/10/2020
stéphane GAUTHIER | 18/10/2020
Stéphane GAUTHIER | 18/10/2020
Olivier Jennequin | 18/10/2020
Olivier Jennequin | 18/10/2020