Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

F2 FIA, Italie, course 2, victoire de Ticktum

Ticktum vainqueur, Tsunoda perd gros.


Publié par le Dimanche 6 Septembre 2020 à 11:05



Ticktum le plus rapide à Monza – © DAMS
Ticktum le plus rapide à Monza – © DAMS
Delétraz occupe la première place sur la grille, devant Ticktum, Ilott, Zhou et Tsunoda lorsque les feux rouges s'éteignent. Ticktum prend le meilleur sur Delétraz au freinage de la chicane, alors que Ilott reste troisième. Bon départ de Mick Schumacher, déjà 6ème.

Un tour plus tard, Mick Schumacher passe Lundgaard pour la 5ème place. Coup dur pour Tsunoda, au ralenti avant la Parabolique. Le Japonais perd gros au Championnat.

Au 8ème tour, Mick Schumacher tire tout droit à la première chicane en voulant résister à Zhou. L'Allemand repart 6ème. Mais il récupère rapidement une position, puisque le Chinois Zhou est à son tour au ralenti.

A dix tours de l'arrivée, Ilott passe Delétraz pour la deuxième place, alors que Ticktum possède plus de trois secondes d'avance. Delétraz de perdre une place supplémentaire face à Lundgaard.

Mick Schumacher 5ème, subit de fortes vibrations avec un pneu avant droit endommagé, mais l'Allemand tient bien sa 5ème place. Mieux, à deux tours de l'arrivée, il passe Delétraz pour prendre la 4ème place.

Ticktum s'impose devant Ilott et Lundgaard. Mick Schumacher prend la 4ème place devant Delétraz et Shwartzman. Le pilote DAMS s'arrêtera durant le tour de retour au stand.

NB : Cet arrêt ne sera pas sans conséquence, puisque Ticktume sera disqualifié pour ne pas avoir assez de carburant dans sa voiture à l'arrivée. La victoire revient à Callum Ilott. François Sicard le directeur général de l'équipe a réagit : 
« Depuis plusieurs meetings les organisateurs du championnat et leurs fournisseurs connaissent les problèmes rencontrés par les équipes avec les réservoirs d’essence. Celui de Dan a été révisé il y a trois manches et l’étanchéité n’a pas été solutionnée. Nous avions la bonne quantité d’essence au départ de la Course Sprint, nous en avons même mis un peu trop pour être certains de terminer l’épreuve et c’est un miracle que nous ayons pu passer le drapeau à damier.

Sur 12 courses, notre voiture No.1 a dû abandonner six fois suite à des problèmes moteur et maintenant, comme la plupart des autres équipes, nous avons ces problèmes avec les réservoirs d’essence, et les conséquences sont dramatiques. Nous avons pu terminer la course mais la fuite a été telle que nous n’avons pas passé le contrôle technique après l’arrivée. C’est un problème totalement indépendant du pilote, de l’équipe et des ingénieurs qui ont parfaitement calculé la quantité d’essence requise pour la course. Ceci prive Dan et DAMS d’une magnifique victoire après avoir dominé l’intégralité de l’épreuve, et je comprends pourquoi il est aussi déçu que nous. »

Ces problèmes de fiabilité ne peuvent pas continuer à ce niveau de la compétition, notamment avec les budgets requis pour pouvoir courir et être compétitifs. C’est tout simplement inacceptable. Depuis le début de la saison, toutes les équipes de F2 ont rencontré beaucoup trop de problèmes techniques sur lesquels elles n’ont aucun contrôle. Il faut urgemment que les voitures deviennent fiables. Ce championnat est très compétitif et peut-être vraiment magnifique mais les organisateurs et leurs fournisseurs doivent immédiatement trouver des vraies solutions durables. »

Classement :


Photo : Formula Motorsport Limited
Photo : Formula Motorsport Limited





Notre page Facebook



Nos videos
Olivier Jennequin | 04/12/2022
Olivier Jennequin | 20/11/2022
Stéphane GAUTHIER | 13/11/2022
Stéphane GAUTHIER | 12/11/2022