Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

FFSA GT4 : Spa-Francorchamps, course 1

Succès Story pour Jean et Léméret avec une 4e victoire cette saison.


Publié par le Vendredi 26 Juillet 2019 à 22:33



Une course 1 bien disputée
Une course 1 bien disputée
Plus que jamais favoris au titre 2019, Pierre Alexandre Jean et Stéphane Lémeret ont remporté un 4e succès cette saison dans la première des 2 manches disputées sur le sélectif circuit Belge de Spa-Francorchamps.

Ce vendredi a été une journée parfaite puisque parti de la pole position, Jean et Lemeret se sont imposés et retrouve la tête du classement général provisoire. La victoire s'est acquise de haute lutte en s'imposant devant une autre Alpine aux mains de Lison et Vincent Beltoise (Team Mirage Racing). Laurent Hurgon et Julien Piguet complètent le podium général avec leur BMW M4 GT4  du BMW Team France.

En catégorie Am, nouveau succès pour le duo Simonet/Huteau du team K-Worx sur Ginetta.. Pour eux c'est leur troisième victoire en 2019.

Le matin même, Stéphane Lémeret avait signé le meilleur chrono lors de sa qualification. Une pole obtenue devant  Matthew George et sa superbe Aston Martin Vantage GT4 du team Generation AMR SuperRacing), invité pour le rendez-vous Belge pour le plus grand plaisir des yeux. 3 Alpine de sont également distinguées avec Robert Consani (Speed Car), Alain Ferté (Bodemer Auto) et Rudy Servol (CMR) faisant du constructeur français un favoris dans les Ardennes.

Après l'épisode caniculaire de la semaine, le ciel est menaçant audessus du circuit mais le temps reste sec pour le départ de cette première manche.

Stéphane Lémeret conserve l’avantage au départ alors que, derrière, le tête-à-queue de Robert Consani le contraint déjà à l’abandon en raison d’une roue cassée.

Une belle lutte a lieu à l'avant avec l'Aston Martin Vantage qui tente de contester la suprématie des Alpine. Toutefois les débats sont interrompus avec la sortie dans le Raidillon de Rudy Servol entraînant la neutralisation de la course. Drapeau jaune sur toute la piste puis Safety Car durant un long moment alors que le ciel est de plus en plus orageux.

Mais la pluie va épargner la course. Celle-ci reprend après le changement des pilotes. Laurent Hurgon / Julien Piguet réalisent la bonne opération en ressortant en tête avant que la course ne reprenne ses droits pour un sprint final de quinze minutes.

La course repart pour un sprint final de 15 minutes seulement. 

Pierre-Alexandre Jean repasse aux commandes dès le tour de relance avant de s’imposer face à Vincent Beltoise, passé devant Matthew George et Julien Piguet dans un final haletant.

Deuxième à la relance, Grégoire Demoustier (Alpine A110 GT4 / CMR) se classe finalement cinquième devant Arthur Rougier (Mercedes-AMG GT4 / CD Sport).

Disputée jusqu’au drapeau à damier, la septième place revient à Jim Pla (Mercedes-AMG GT4 / AKKA-ASP Team) face à Théo Nouet (Audi R8 LMS GT4 / Orhès Racing), Thomas Drouet (Mercedes-AMG GT4 / AKKA-ASP Team) et Ricardo van der Ende (BMW M4 GT4 / L’Espace Bienvenue).

Partis en fond de grille après un changement de moteur avant les qualifications, Fabien Michal / Grégory Guilvert (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing) parviennent à prendre le dernier point en jeu, un moindre mal pour le classement général dont ils perdent le leadership. 

AM

Ca marche fort pour Ginetta et Huteau qui s'imposent à nouveau en AM
Ca marche fort pour Ginetta et Huteau qui s'imposent à nouveau en AM
Dans la catégorie Am, Pascal Huteau s’élançait devant Julien Lambert (Porsche 718 Cayman GT4 CS MR / AGS Events) et Gwenael Delomier (Audi R8 LMS GT4 / Full Motorsport).

Une fois le peloton relâché, le trio de tête est inchangé alors que Sylvain Caroff (Ginetta G55 GT4 / Schatz-Lestienne Racing) reprend rapidement sa quatrième place après avoir glissé derrière Gilles Vannelet (Porsche 718 Cayman GT4 CS MR / AGS Events). En lice pour un bon résultat, Vladimir Charchiyan (Alpine A110 GT4 / CMR) et Sylvain Debs (BMW M4 GT4 / 3Y Technology) sont contraints à l’abandon dès les premiers tours. 

La hiérarchie reste identique lors de la neutralisation et des changements de pilotes et l’on retrouve Valentin Simonet devant Nicolas Gomar à la relance. La troisième position est toutefois extrêmement disputée entre Erwan Bastard et Christophe Hamon. Leur duel leur permet même de revenir sur Nicolas Gomar dans les dernières minutes. 

Valentin Simonet exploite parfaitement cette situation pour gérer son avance et s’offrir sa troisième victoire de l’année. Derrière, Erwan Bastard et Christophe Hamon saisissent leur chance pour déloger Nicolas Gomar du podium. Celui-ci conserve néanmoins avec Julien Lambert une marge de quarante-six points sur les vainqueurs du jour au championnat. 

Paroles de vainqueurs

Stéphane Lémeret (Alpine A110 GT4 / CMR) – 1er : « Tout avait mal commencé avec un problème de turbo en qualifications. Heureusement, le drapeau rouge en qualifications nous a permis de réparer à temps et de faire la pole, puis la voiture de sécurité nous a permis de gagner malgré une voiture qui glissait beaucoup en course. Nous avions toute la chance avec nous aujourd’hui, car cette victoire nous permet de reprendre la tête du championnat avec vingt-trois points d’avance alors que tous nos rivaux directs ont connu une journée difficile. »
Pierre-Alexandre Jean (Alpine A110 GT4 / CMR) – 1er : « Cette quatrième victoire de la saison nous procure beaucoup de plaisir, même si nous avons eu un peu de réussite avec la neutralisation au bon moment pour atténuer le désavantage de nos vingt secondes de pénalité aux stands. Nous reprenons la la tête du championnat et c’est un bon coup de pouce même s’il faudra remettre cela demain ! »
Pascal Huteau (Ginetta G55 GT4 / K-Worx Racing) – 1erAm : « Il a fallu se battre dans le premier relais qui n’était pas de tout repos avec un beau chassé-croisé avec Orhès sur trois tours, mais nous avons réussi à distancer nos adversaires pour que Valentin puisse assurer ce résultat dont nous avions grandement besoin. »
Valentin Simonet (Ginetta G55 GT4 / K-Worx Racing) – 1erAm : « J’ai récupéré la voiture en tête. Il a fallu maintenir cette position et j’étais satisfait de tenir ma place dans le top dix parmi les Pro. Nous aimerions bien nous amuser davantage en piste, mais nous manquons de points. C’était donc un relais en toute maîtrise où il a fallu gérer et assurer jusqu’à l’arrivée. »

Résultats

Source SRO
 

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 20/09/2019
Stéphane GAUTHIER | 19/09/2019
stéphane GAUTHIER | 19/09/2019
Olivier Jennequin | 19/09/2019

Nous vous recommandons :