Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

GT FFSA : Présentation finale Paul Ricard

Guerre de tranchée dans le var ?


Publié par le Vendredi 23 Octobre 2015 à 07:40



L'heure du final a sonné en GT FFSA
L'heure du final a sonné en GT FFSA
Cette fois, nous y sommes. L'heure de la finale a sonné. Samedi 24 et dimanche 25 octobre, le Championnat de France FFSA GT 2015 va livrer son verdict. Sur le mythique Circuit Paul Ricard, les trophées "Teams", "Junior", "Gentleman" et surtout "Pilotes" seront décernés. Mais bien malin qui peut dire qui les soulèveront. Car, pour l'heure, le suspense demeure total.

L'équipage de la Porsche/IMSA Performance Matmut se trouve en position de force pour le titre « Pilotes ». Avec 25 points d'avance, soit la valeur d'une victoire, Olivier Pernaut, Sébastien Dumez et Raymond Narac possèdent une marge enviable. Le seul trio à avoir scoré lors de chacune des douze courses de la saison peut-il craquer au moment crucial ? La régularité dont il a fait preuve jusqu'à présent semble pouvoir l'en préserver, tout comme l'expérience de Raymond Narac, qui pourrait conserver sa couronne nationale, pour ce qui serait son troisième sacre personnel (2007, 2014).

La réplique pourrait venir de Stéphane Lémeret, Eric Cayrolle et Arno Santamato. Avant de connaitre un week-end cauchemardesque à Navarra, il y a un mois, les hommes de la Ferrari/Sport Garage n°6 s'étaient forgés un bilan impressionnant : deux victoires, six podiums, huit « top 5 ». 

A 31 points du leader, la Ferrari/AKKA ASP n°20 a perdu un de ses pilotes, Philippe Giauque, sur blessure. Jean-Luc Beaubelique et Morgan Moullin-Traffort ont tout de même remporté la dernière course à Navarra, revenant en forme au meilleur moment.

Le Sébastien Loeb Racing se présente dans une situation opposée à celle de l’an passé sur le circuit Paul Ricard théâtre de la finale du Championnat de France GT les 24 et 25 octobre. De favori il y a douze mois, le team endosse aujourd’hui le statut d’outsider.

Le scénario final de la précédente course a cependant démontré que l’équipage composé de Mike Parisy / David Hallyday / Philippe Gaillard, sur l’Audi R8 LMS ultra #3 a encore toutes les raisons de croire au titre 2015.
Mike Parisy : « Ces derniers temps, nous avons démontré un certain potentiel et une bonne vitesse de pointe, comme en témoignent mes quatre pole positions consécutives. Ce qui est dommageable, c’est que nous avons joué de malchance durant tout le championnat. Un certain nombre d’incidents ont perturbé notre tableau de marche. Nous sommes mathématiquement toujours prétendants au titre, nous allons jouer notre carte jusqu’au bout. »
Le suspense prévaut aussi dans le « Junior Challenge ». Entre le duo Valentin Simonet - Romain Monti (Saintéloc), actuel leader, Maxime Pialat, (Sport Garage) et Rémy Deguffroy (Speedcar), tout reste ouvert pour ce premier trophée dédié aux moins de 25 ans.

Enfin, dans le « Gentleman Challenge », David Loger et Eric Mouez (Porsche Lorient Racing) ont effectué un grand pas en remportant les deux courses à Navarra. Mais avec la présence du duo Martinez-Dufour sur la Ferrari/Duqueine n°4, les points vaudront double, ce qui laisse quelques espoirs à Florent Petit et Julien Goujat (Speedcar).
 

Renault RS01 sur la grille de départ

Le public français va pouvoir apprécier les performances de la RS01
Le public français va pouvoir apprécier les performances de la RS01
Pas de repos pour Renault Sport R.S. 01 ! Pour la première fois de sa carrière, le véhicule de course hautes performances de Renault Sport Technologies va faire ses armes hors du cadre des World Series by Renault. Deux modèles seront engagés au sein de la finale du GT Tour sur le Circuit Paul Ricard ce week-end.
Jean-Pascal Dauce, Directeur de la Compétition Renault Sport Technologies : « Depuis la genèse de Renault Sport R.S. 01, l’intérêt autour de notre création ne s’est jamais démenti auprès des équipes et des promoteurs. Le succès du Renault Sport Trophy au sein des World Series by Renault a confirmé cette tendance.

En tant que compétiteurs, nous sommes extrêmement enthousiastes à l’idée de voir R.S. 01 se frotter à la concurrence. Nul doute qu’elle y sera une attraction de haut vol tant pour les pilotes que pour les spectateurs. Nous sommes extrêmement reconnaissants de la confiance dont nous fait preuve le GT Tour et cela nous pousse à poursuivre nos discussions avec d’autres championnats. »

Déjà 2016 !

On attaque déjà la saison 2016 en GT Tour
On attaque déjà la saison 2016 en GT Tour
Le GT Tour FFSA a présenté son calendrier 2016 prévisionnel. Sept étapes composeront au programme du Championnat de France FFSA GT et du nouveau Championnat de France FFSA Prototypes, accompagnés selon les meetings des disciplines références du sport automobile français.
Le calendrier provisoire du GT Tour 2016*

26, 27, 28 Mars                       Nogaro
6, 7, 8 Mai                               Marrakech (Maroc) / GT et Protos uniquement
3, 4, 5 Juin                              Lédenon
8, 9, 10 Juillet                          Magny-Cours 
9, 10, 11 Septembre                 Le Mans-Bugatti
30 Septembre, 1, 2 Octobre      Imola (Italie)
28, 29, 30 Octobre                   Circuit Paul Ricard

*sous réserve d'approbation du bureau exécutif de la FFSA et de finalisation des accords commerciaux.

D'après divers communiqués

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook

Nos videos
Olivier Jennequin | 20/11/2019
Stéphane GAUTHIER | 17/11/2019
Stéphane GAUTHIER | 13/11/2019

Nous vous recommandons :