Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

GT FFSA : Paul Ricard, Imsa Performance champion

Une course 2 sous haute tension !


Publié par le Samedi 31 Octobre 2015 à 05:58



Le départ fut encore décisif en GT FFSA
Le départ fut encore décisif en GT FFSA
Le championnat de France GT FFSA aura été indécis jusqu'au bout avec 4 prétendants avant la finale du Paul Ricard. Si après la manche du samedi, le Sebastien Loeb Racing avait sabordé ses chances de titre, Mike Parisy, David Hallyday et Philippe Gaillard ont retrouvé le chemin de la victoire et se sont imposés dimanche. Leurs coéquipiers,  Martins, Hamon et C.Bottemanne ont réalisé le doublé et se sont rachetés de leurs bévues de la veille.

Mais au bout du suspense, le titre est revenu à Imsa Performance. Malgré leurs difficultés durant tout le week-end, Raymond Narac, Sebastien Dumez et Olivier Pernaut ont remporté le titre 2015 en terminant 8e de la course 2.

AKKA-ASP a remporté le Trophée Teams samedi tout comme David Loger et Eric Mouez se sont imposés en Gentlemen Challenge dans l'avant dernière manche. En revanche, Valentin Simonet aura dû attendre dimanche pour gagner le Junior Challenge.

Sebastien Loeb Racing se rattrape avec un doublé

La victoire pour Parisy/Gaillard/Hallyday et le doublé pour Loeb Racing
La victoire pour Parisy/Gaillard/Hallyday et le doublé pour Loeb Racing
La première course avait été fatale aux espoirs de titre de Parisy, Hallyday et Gaillard. La seconde leur a permis de finir sur une bonne note. Mike Parisy avait signé la pole position et prenait un excellent départ.

Le départ est malheureusement tumultueux et l'un des favoris au titre est de suite éliminé dans les premiers virages. Morgan Moullin-Traffort parviendra à revenir aux stands au ralienti mais pour ... abandonner !

Preuve que personne ne se fait de cadeau, la Ferrari de Santamato, autre prétendant au titre, a souffert avec une porte gauche qui ne se ferme plus.

Mike Parisy n'a que faire de tout cela et trace sa route pour faire le maximum d'écart. Il est suivi par Lonni Martins sur la voiture soeur du Sébastien Loeb Racing. 

La Porsche Imsa Performance est quant à elle parti du fond de grille et remonte au classement lentement mais surement. Au premier changement de pilote, la Renault RS 01 du Boutsen Ginion Racing prend feu dans les stands et abandonne. Gaillard a repris le relais en tête de course devant la Ferrari de Paul Lamic et celle de Strazzer.

Mais l'Audi R8 semble plus efficace et la numéro 5 remonte à la 2e place avec au volant Christian Bottemanne. Alors que tout semblait roulé pour Imsa Performance, Raymond Narac touche un marqueur de limite de trajectoire et endommage sa Porsche qui doit repasser par les stands pour réparation.

A ce moment là, seul l'équipage numéro 6 du Sport Garage peut encore prétendre à contrarier les plans d'Imsa Performance pour le titre. Mais l'arrivée de Lémeret/Cayrolle/Santamato en 4e position ne sera pas suffisante d'autant que Narac/Dumez/Pernaut parviennent à finir en 8e position malgré un tête à queue qui aurait pu leur être fatal. Cela sera suffisant pour gagner le championnat.

Le team Sebastien Loeb Racing termine en beauté avec un doublé et la victoire pour Parisy/Gaillard/Hallyday. Seconds, Hamon/Martins/C.Bottemanne font oublier la bévue du samedi et c'est Vannelet/Lamic/Guibbert qui compléteront le podium final.

Ce sera le team Speedcar qui remportera la victoire en Gentlemen Challenge avec le duo Goujat/Petit.
Mike Parisy : « Nous terminons notre saison sportive sur une superbe 3ème victoire au Castellet en menant la course de bout en bout. Nous perdons tout espoir de titre national suite à une manœuvre malheureuse de la voiture sœur lors de la course 1.

Je tiens particulièrement à remercier mes équipiers David Hallyday et Philippe Gaillard pour le travail accompli mais également mon staff technique avec lequel j’ai pu collaborer de façon très étroite et mettre au point l’Audi R8 Lms Ultra GT3.

Plusieurs victoires, pole positions, records du tour seront venus couronner ces trois années de collaboration avec le team Sebastien Loeb Racing. Cette saison sportive se referme sur une note extrêmement positive et de nouveaux projets sportifs devraient très prochainement être annoncés ! »

La délivrance pour Narac, Dumez et Pernaut

Le titre 2015 pour Imsa Performance Matmut
Le titre 2015 pour Imsa Performance Matmut
Olivier Pernaut, Champion de France FFSA GT (Porsche/IMSA Performance Matmut n°1, avec Raymond Narac et Sébastien Dumez) :

« J'ai débarqué dans cette aventure en Championnat de France un peu à la dernière minute. IMSA Performance Matmut a pensé à moi, cela a été un peu une surprise et un extraordinaire changement par rapport à tout ce que j'avais pu connaitre en dix petites années dans le sport auto.

En début de saison, il était assez impensable de gagner le championnat. Mais nous avons été réguliers, nous avons scorés à chacune des manches, même hier, malgré l'incident en qualifs. C'est assurément le plus grand moment de ma carrière ».
Raymond Narac :  « Il fallait forcer pour remonter. Vous vous doutez bien que la voiture n’était pas parfaite, très sous vireuse. Mais ce « sous » qui se transforme en sur virage en sortie de courbe m’a piégé. J’ai vu l’obstacle et quand on le regarde c’est fatal, il attire. J’ai réussi à mettre un coup de volant pour ne pas taper de face, mais le choc a été costaud quand même.

Nous avons été un peu chanceux ce dimanche avec le rapide abandon de la Ferrari/AKKA-ASP n°20. Il fallait encore faire attention à la Ferrari/Sport Garage n°6 et donc continuer à attaquer, c’est en partie ce qui explique ma petite erreur du jour. Sur la saison, on a connu un départ difficile. Mais nous avons su monter en puissance au fil des meetings.

Je connaissais bien Séb, avec qui nous avons été champions de France en 2005 (en GT2, ndlr). De mon côté, je roule sur la Porsche depuis dix ans, je la connais parfaitement. Olivier, en revanche, débutait en GT. Il faut vraiment le féliciter. Il a su monter une pointe de vitesse plus qu’honorable et, au final, il est le seul à n’avoir commis aucune faute durant toute la saison ! »

Sébastien Dumez : « Je tiens à féliciter toute l’équipe. J’ai eu très peur de perdre le titre après ma sortie en qualifs samedi. Le staff a réalisé un boulot extraordinaire pour remettre la voiture sur la piste. Concernant la saison, nous avons scoré quand il le fallait, signé des victoires importantes et surtout été réguliers, voilà la clé ».

Classements

Le dernier podium de la saison 2015
Le dernier podium de la saison 2015

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook

Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 17/11/2019
Stéphane GAUTHIER | 13/11/2019
Stéphane GAUTHIER | 03/11/2019

Nous vous recommandons :