Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

GT FFSA : Navarra


Publié par le Dimanche 4 Octobre 2015 à 22:14



Le GT Tour a fait une escale en Espagne
Le GT Tour a fait une escale en Espagne
C'est la seconde fois que le championnat de France GT sort de ses frontières pour une de ces étapes 2015. Navarra a été au combien importante pour la décision finale pour le titre. Dans la première course. l'équipe Strategic s'offre une seconde victoire de bon augure pour les projets futurs de l'équipe d'Yves Courage.

Dans la seconde manche, le team AKKA-ASP  en a profité pour signer sur la deuxième course un magnifique succès avec l’équipage de la # 20 composé de Jean-Luc Beaubelique, Morgan Moullin-Traffort et Rino Mastronardi, remplaçant de Philippe Giauque blessé. Une victoire qui succède à un abandon sur la course de la veille. 

Course 1

Une 2e victoire pour Sacha Bottemanne, Benjamin Lariche et Nicolas Misslin
Une 2e victoire pour Sacha Bottemanne, Benjamin Lariche et Nicolas Misslin
Sacha Bottemanne s'était déjà imposé à Navarra lorsqu'il courrait en Porsche Carrera Cup. Son équipe est en pleine confiance depuis qu'ils ont enfin concrétisé un succès sur le circuit du Val de Vienne en juillet dernier. La première course espagnole a permis de récidiver sur la plus haute marche du podium.

S'ils avaient signé la pole position le début de course est pourtant à l'avantage d'une autre Porsche, celle des champions en titre . Dumez, Narac et Pernaut sont en effet les premiers leaders. 

Premler fait important, Eric Cayrolle est parti en tête à queue après 8' de course et en voulant repartir trop vite à casser son embrayage. Ce sont de gros points perdus pour cet équipage qui joue le titre. Pour Sport Garage le sort s'acharne avec des soucis de boite pour Vannelet. 

Le Safety Car est intervenu pour neutraliser provisoirement la course et à sa relance Pernaut mène devant Misslin et Hallyday. Aux premiers changements de pilotes Bottemanne passe la vitesse supérieure et remonte au classement et finalement s'empare de la première place.

Benjamin Lariche, désormais à bord de la Porsche/StratégiC conserve une marge confortable sur Raymond Narac (Porsche/IMSA Performance-Matmut). Mais pour le podium, rien est fait ! Lonni Martins (Audi/Sébastien Loeb Racing n°5) revient sur Soheil Ayari (Ferrari/Sport Garage n°9) et se montre dans ses rétros. Las, il le percute de manière involontaire, provocant des dommages à l’arrière droit obligeant l’Aixois à abandonner. Si la course est chaotique pour Sport Garage, elle ne sourit pas non plus à AKKA-ASP :  Morgan Moullin-Traffort s’arrête en bord de piste suite à un problème d’alternateur.

Pour sa manoeuvre Martins prendra une pénalité. Cela ne l'empêchera pas de briguer la 3e place. il lui faudra pourtant doubler à 2 reprises Pierre Sancinena pour obtenir une bonne 3e place finale. Le drapeau à damier s'abat alors sur la victoire de Lariche/S.Bottemane/Misslin.

Course 2

Le team AKKA-ASP n'a pas manqué de saluer Philippe Giauque absent à Navarra
Le team AKKA-ASP n'a pas manqué de saluer Philippe Giauque absent à Navarra
La seconde course se déroule sans accroc pour l'équipage numéro 20 . Reprenant une place, suite à la crevaison de l’Audi de Parisy, Morgan Moullin Traffort passe le volant à Jean-Luc Beaubelique en deuxième position. Jean-Luc reprend la piste en tête et la conserve jusqu’au relais de Rino Mastronardi qui conclue en beauté en coupant le premier la ligne d’arrivée. 

2 autres équipages en Ferrari complètent le podium. En effet le team Duqueine place 2 de ses autos sur la 2e et 3e marches du podium. Brandela, Strazzer et Panciatici (qui était de retour dans la numéro 36) ont fait une excellente course et prend encore de gros points alors que l'équipage Duqueine, Beltoise et Colançon repousse les vainqueurs de la veille pour la dernière place du podium.
Jérome Policand, team Manager AKKA-ASP : « Course limpide, rien à dire… Tout s’est parfaitement enchainé. Nous sommes troisièmes au championnat mais sans l’abandon de la veille, nous aurions pu resserrer les écarts. Nous avons connu des problèmes quand nos adversaires directs ont brillé et inversement.

Même si mathématiquement tout est encore possible pour le titre pilotes, il faut se montrer lucide, ce sera compliqué. Par contre, nous sommes en tête avec un peu d’avance par équipe. Quoi qu’il en soit, au delà du championnat, cette victoire fait beaucoup de bien à tout le team ! Sur l’ensemble de la saison, notre plus gros problème a été de concrétiser, alors quand cela se produit, nous n’allons pas bouder… »

Championnat

Classement Top 5 : 1. Pernaut-Narac-Dumez, 163 points ; 2. Cayrolle-Lemeret-Santamato, 138 pts ; 3. Moullin Traffort – Beaubelique, 132 pts ; 4. Hallyday- Parisy-Gaillard, 123 pts ; 5. Giauque, 105 pts...

Pernaut, Narac et Dumez ont pris un léger avantage avec 25 points d'avance sur Cayrolle, Lemeret et Santamato qui ont été leaders longtemps avant Navarra. Mathématiquement, Moullin Traffort et Beaubelique  d'un coté et Hallyday,Parisy, Gaillard de l'autre peuvent encore croire en leurs chances mais le titre sera difficile à atteindre pour eux.

La prochaine et ultime étape de la saison du championnat de France GT sera la finale sur le circuit Paul Ricard les 24 et 25 octobre. 

Texte d'après plusieurs communiqués.

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook

Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 13/11/2019
Stéphane GAUTHIER | 03/11/2019
Olivier Jennequin | 03/11/2019
Olivier Jennequin | 03/11/2019
Olivier Jennequin | 03/11/2019

Nous vous recommandons :