Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

FFSA GT4 2019 : Lédenon, course 2

Jean et Lémeret se relancent au bon moment.


Publié par stéphane GAUTHIER le Lundi 8 Juillet 2019 à 20:14



3e victoire pour Jean et Lémeret
3e victoire pour Jean et Lémeret
Après un grand prix de Pau sans aucun points et une première manche de Ledenon ratée, Pierre-Alexandre Jean et Stéphane Lémeret (Alpine A110 GT4 / CMR) se sont relancés au championnat, ce dimanche, en remportant une 3e victoire cette saison après celles acquises à Nogaro. 

Dans cette 2e course, ils devancent  Stéphane Tribaudini / Rudy Servol (Alpine A110 GT4 / CMR) et Thomas Drouet / Benjamin Ricci (Mercedes-AMG GT4 / AKKA-ASP Team). Le championnat est relancé et la course au titre loin d'être toute tracée.

Dans la catégorie Am, Valentin Simonet et Pascal Huteau (Ginetta G55 GT4 / K-Worx) ont renoué eux-aussi avec le succès en mettant en plus fin à la bonne série des leaders Nicolas Gomar et Julien Lambert (Porsche 718 Cayman GT4 CS MR / AGS Events). Ces derniers restent encore en tête de leur classement.

Un départ un peu mouvementé
Un départ un peu mouvementé
Si un orage a lavé légèrement le circuit le matin même, la chaleur est toujours au rendez-vous de Lédenon avec un peu plus de vent toutefois. Les concurrents sont donc une nouvelle fois mis à rude épreuve à cette période de l'année. Confirmant la bonne forme des Alpine sur ce circuit, c'est  Soheil Ayari (Alpine A110 GT4 / CMR) qui est en pole position de cette 2e manche.

Sur la grille, il part devant Nicolas Schatz (Ginetta G55 GT4 / Schatz-Lestienne Racing), Jim Pla (Mercedes-AMG GT4 / AKKA-ASP Team), Pierre-Alexandre Jean et Grégory Guilvert (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing).

Le départ avec autant de voitures est propice à quelques échauffourées. Pierre-Alexandre Jean se faufile habilement et prend le commandement devant Ayari. 

En revanche, accrochage entre Steven Palette (Audi R8 LMS GT4 / IMSA Performance) et Grégoire Demoustier (Alpine A110 GT4 / Bodemer Auto) au premier virage, puis un autre entre Jim Pla et Nicolas Schatz au deuxième tour. 

Thomas Drouet (Mercedes-AMG GT4 / AKKA-ASP Team) fait les bons choix de trajectoires et en profite pour se hisser à la 3e place alors qu'il partait seulement 13e. Il va ensuite tenir le rythme des Alpine pour préserver ses chances de podium à son équipage.

Vincent Beltoise (Alpine A110 GT4 / Mirage Racing), fait également une bonne affaire en se tenant aux avants-postes tout comme son équipier dans le team MIrage, Gael Castelli venu faire une pige et qui montre une nouvelle fois son aisance sur ce circuit où le pilotage est roi.

Soheil Ayari voit sa progression se terminer à cause d'un problème de freins.

Pierre-Alexandre Jean mène donc devant Thomas Drouet, Vincent Beltoise, Gaël Castelli et Mike Parisy. 

Pierre-Alexandre Jean cravache pour faire un écart suffisant avant le changement de pilote. Mais avec une pénalité de 10s pour leurs performances au volant depuis le début de saison, ce n'est pas suffisant pour Stéphane Lémeret qui prend le relais mais derrière le duo Lison/V.Beltoise.

Benoit Lison (Alpine A110 GT4 / Mirage Racing) est ensuite sanctionné par un stop-and-go pour ne pas avoir respecté le temps minimum obligatoire lors de son arrêt.

Stéphane Lémeret passe toute de même à l'attaque pour se mettre à l'abris des remontées des autres concurrents.

Ensuite, un Full Yellow neutralise les concurrents à cause de l’accrochage entre Éric Debard (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing) et Alain Ferté (Alpine A110 GT4 / Bodemer Auto).

Cette fin de course est une nouvelle fois favorable à l'Alpine. Lémeret s'impose devant Servol pour un doublé du team CMR. Benjamin Ricci, qui a pris le relais de Thomas Drouet, parvient à sauver le bon début de course par un nouveau podium à bord de leur Mercedes avec la 3e position.

Romain Brandela et Morgan Moulin-Traffort (BMW M4 GT4 / 3Y Technology), remportent le Challenge Pirelli.

Vincent Beltoise était également récompensé pour sa combativité dans le premier relais en se voyant remettre la Coupe Robert Benoist, décernée en l’honneur du pilote devenu espion durant la Seconde Guerre mondiale.

Le championnat est des plus ouvert entre Guilvert/Michal (Audi), champions en titre et le duo  Jean / Lémeret (Alpine) redoutablement efficaces dans la performance.

Mais Tribaudini / Servol et Consani / Lariche sont encore dans le coup et cela va rendre les prochaines courses encore plus palpitantes..

Simonet et Huteau s'imposent en catégorie AM

Huteau et Simonet mettent fin à la série de victoires des leaders AM
Huteau et Simonet mettent fin à la série de victoires des leaders AM
Dans la catégorie Am, le duo Gomar/Lambert a souvent été imbattable cette année. La seconde manche de Lédenon a mis fin à cette domination avec la victoire de Valentin Simonet et Pascal Huteau (Ginetta K-Worx).

En catégorie AM, c'est la Ginetta qui a le vent dans le dos avec Simonet en pole devant Cazalbon (Ginetta G55 GT4 / CMR) et Sarkissian (Ginetta G55 GT4 / K-Worx). Vient ensuite Julien Lambert. "seulement" cinquième.

Sur la grille, Danila Ivanov (Alpine A110 GT4 / Speed Car) se fait remarqué et remorqué après un accrochage avec Xavier Dayraut (Porsche Cayman GT4 CS MR / AGS Events) lors du tour d’installation. 

Le départ est mouvementé et  Julien Lambert tire à son tour son épingle du jeu en prenant le commandement de la catégorie.
 Valentin Simonet et Shahan Sarkissian sont derrières.

Pas de changements dans le trio de tête après le changement de pilotes. Gomar prend la suite de Lambert, Huteau de Simonet, Aboujaoude de Sarkissan.

Huteau hausse le rythme pour revenir sur le leader et le doubler alors qu'il reste encore une bonne vingtaine de minutes à faire.

La neutralisation relance la course à la victoire mais Huteau ne faiblit pas lors de la relance et s'impose devant Gomar et Caroff

Au classement général de la catégorie, Julien Lambert et Nicolas Gomar sont toujours largement premiers avec 59 points d’avance sur Huteau / Simonet.

La prochaine étape du calendrier mènera les concurrents à Spa-Francorchamps, où le Championnat de France FFSA GT évoluera en support des prestigieuses Total 24 Hours of Spa du 23 au 27 juillet 2019. 
 

Paroles de vainqueurs

Pierre-Alexandre Jean (Alpine A110 GT4 / CMR) – 1er : « J’ai préparé ce départ tout au long de la nuit, mais je ne m’attendais pas à prendre la tête dès le premier virage. L’objectif était ensuite de creuser l’écart pour compenser notre pénalité de dix secondes aux stands sans trop user les pneumatiques. Nous avions aussi à cœur de rebondir après notre disqualification hier pour une pièce non homologuée et cette victoire nous relance idéalement. Le travail de l’équipe a payé et nous faisons une bonne opération au classement général sur l’ensemble du week-end même si c’était loin d’être facile ! »
Stéphane Lémeret (Alpine A110 GT4 / CMR) – 1er : « Je m’étais préparé à une grosse épreuve physique, mais Pierre-Alexandre a tellement fait du bon travail au départ que c’en était presque facile. Ce n’est pas la première fois qu’il prend la tête alors qu’il n’est pas en pole et c’est ce qui a fait la différence aujourd’hui. Nous avons perdu les commandes face à un concurrent parti trop tôt des stands, mais justice a été faite. Je n’avais plus qu’à gérer les pneus et j’étais d’autant plus prudent que nous avons connu deux crevaisons en fin de course la semaine dernière en GT4 European Series ! »
Valentin Simonet (Ginetta G55 GT4 / K-Worx) – 1er Am : « Cette victoire s’est fait attendre depuis celle de Nogaro ! Nous avons connu quelques soucis, comme une transmission cassée hier, mais c’est bon de concrétiser notre pointe de vitesse en nous qualifiant puis en luttant parmi les pilotes professionnels. Il a fallu tenir, économiser les pneus avec cette chaleur, mais Pascal et l’équipe ont su faire du superbe travail pour récompenser nos efforts. Nous allons désormais tout donner pour enchaîner et tenter de rattraper les leaders ! »




Notre page Facebook


Nous vous recommandons :