Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

World Series Renault : Nyck de Vries vers la Formula Renault 3.5 Series

Le saut logique après le titre en Formule Renault 2.0


Publié par le Lundi 3 Novembre 2014 à 18:03



L'autre hollandais qui gagne en monoplace
L'autre hollandais qui gagne en monoplace
Membre du McLaren Young Driver Development Programme, Nyck de Vries (Koiranen GP) s’est offert les titres en Eurocup Formula Renault 2.0 et en Formula Renault 2.0 ALPS. Après deux saisons d’apprentissage, le Néerlandais confirme les espoirs placés en lui et se prépare désormais à rejoindre la Formula Renault 3.5 Series avec l’équipe DAMS, double championne en titre.

Débutant le karting très jeune, Nyck de Vries s’engageait en compétition et s’illustrait rapidement dans les catégories où il passait. Parti à treize ans pour l’Italie afin de se rapprocher des principales usines de la discipline, ses succès attiraient l’attention des observateurs de l’élite du sport automobile.

« En 2009, j’ai remporté le Championnat d’Europe en catégorie KF3 », détaille le Néerlandais. « À la fin de l’année, nous discutions avec McLaren, Ferrari et d’autres. Finalement, j’ai rejoint le McLaren Young Driver Development Programme. Sans leur aide, je ne serais pas là où je suis. Ils me soutiennent dans tous les domaines nécessaires, avec un entraîneur, un médecin et le financement de ma carrière entre autres aspects. »

Après deux titres consécutifs de Champion du Monde CIK-FIA, l’espoir néerlandais faisait le grand saut en monoplaces, directement via l’Eurocup Formula Renault 2.0. Sur le podium dès sa première course, il terminait cinquième du classement général tout en obtenant sa première victoire lors d’une apparition à Assen en North European Cup.

« La transition du karting à la monoplace était très difficile », avoue-t-il. « Beaucoup de choses changent énormément, surtout les freins, qui sont probablement l’aspect le plus difficile à maîtriser avec si peu de temps pour s’adapter ! J’ai terminé meilleur débutant, donc nous ne pouvons pas dire que nous avons fait du mauvais travail. Nous avions très bien commencé, mais les conditions météorologiques ont ensuite compliqué les choses, sûrement en raison de mon manque d’expérience. »

En 2013, la Formula Renault 2.0 évoluait tandis que Nyck de Vries rejoignait Koiranen GP. Classé parmi les favoris au titre, Nyck de Vries vivait une entame difficile avant une fin de saison de toute beauté.

« Nous visions le titre pour ma deuxième saison. Hélas, nous avons connu un très mauvais début d’année. Nous ne parvenions pas à performer en qualifications, ce qui rendait les courses difficiles. Nous sommes entrés dans une spirale négative, et j’ai commencé à surpiloter pour compenser », concédait Nyck de Vries. « Nous avions besoin de la pause estivale pour prendre un nouveau départ. Avec deux victoires et cinq podiums sur les six dernières courses, nous avons marqué plus de points que les autres. L’équipe et moi avons alors démontré que nous pouvions le faire. »

Finalement cinquième du championnat, le Néerlandais restait avec Koiranen GP pour une troisième année en Eurocup Formula Renault 2.0. Grandissime favori, il occupait d’entrée la tête du classement général avec sa victoire à Motorland Aragón. Une position qu’il conservait tout au long de la saison.

Après avoir vu revenir Bruno Bonifacio à égalité de points, il reprenait seul les commandes avant de devenir le premier pilote à s’imposer deux fois cette année avec son succès au Nürburgring. En parallèle, Nyck de Vries survolait le championnat ALPS avec neuf pole positions et victoires, douze podiums et dix meilleurs tours en quatorze manches !

S’il se montrait moins aérien en Eurocup, Nyck de Vries bâtissait son sacre sur la régularité. Unique pilote à monter sur le podium à chaque meeting, Nyck de Vries capitalisait ainsi son avance pendant que ses concurrents se partageaient les autres points en jeu. Affamé de victoires, son double succès au Circuit Paul Ricard lui assurait le titre avant même la finale au Circuito de Jerez, où il offrait la couronne par équipe à Koiranen GP.

« Après trois saisons dans la catégorie, il était temps ! Je savais que je devais le faire cette saison. Nous avons beaucoup et longtemps travaillé pour y parvenir. Nous avons montré de quoi nous étions capables et je suis très heureux et fier d’avoir remporté le championnat une manche avant son terme. Dès lors, le saut logique était la Formula Renault 3.5 Series. Après les premiers essais, je me suis senti bien physiquement et j’ai énormément apprécié le pilotage qu’elle requiert. Désormais, seul le temps dira comment je me débrouille. »

En rejoignant la Formula Renault 3.5 Series dans la foulée de son titre en Eurocup Formula Renault 2.0, Nyck de Vries imite Albert Costa, Kevin Korjus, Robin Frijns, Stoffel Vandoorne et Pierre Gasly, ses cinq prédécesseurs au palmarès. Tous ont fini dans les six premiers de la catégorie reine. Charge à Nyck de Vries de démontrer son talent l’an prochain !
 

Portrait

2014 fut une grande réussite pour Nyck
2014 fut une grande réussite pour Nyck
Nyck de Vries

Naissance : 6 février 1995 à Sneek (Pays-Bas)
1999-2011 : Karting
2008 : German Junior Kart Championship (Champion), WSK International Series – KF3 (Champion)
2009 : CIK-FIA European Championship (Champion), German Junior Kart Championship (Champion), WSK International Series – KF3 (Champion), CIK-FIA World Cup – KF3 (5e)
2010 : CIK-FIA World Championship (Champion), CIK-FIA World Cup (3e), WSK Euro Series - SKF (2e)
2011 : CIK-FIA World Championship (Champion), WSK Euro Series – KF1 (Champion)
2012 : Eurocup Formula Renault 2.0 (5e) et Formula Renault 2.0 NEC* (10e)
2013 : Eurocup Formula Renault 2.0 (5e) et Formula Renault 2.0 ALPS* (8e)
2014 : Eurocup Formula Renault 2.0 (Champion) et Formula Renault 2.0 ALPS (Champion)
*programme partiel

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook

Nos videos