Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

Formule Renault Eurocup 2019 : Monza

Une nouvelle ère pour les pilotes Renault


Publié par le Mercredi 17 Avril 2019 à 23:24



C'est partie pour une nouvelle saison (Photo F.Le Floch/DPPI)
C'est partie pour une nouvelle saison (Photo F.Le Floch/DPPI)
La nouvelle Formule Renault Eurocup est partie à Monza sous de nouvelles règles basées sur la Formule 3 FIA. Le constructeur a pu capitaliser sur son histoire dans le sport-auto et son équipe F1 pour faire le plein de pilotes et offrir un calendrier alléchant et un avenir certain pour le futur vainqueur.

A Monza, circuit mythique par son histoire, le Belge Ugo de Wilde (JD Motorsport), le russe Alexander Smolyar (R-ace GP) et le français Victor Martins ont su obtenir leurs premiers lauriers dans des conditions parfois difficiles.

La saison s'annonce passionnante. 

Course 1

Ugo winner ! (Photo F.Le Floch/DPPI)
Ugo winner ! (Photo F.Le Floch/DPPI)
Ugo de Wilde est le premier vainqueur 2019  en Formule Renault Eurocup. Pour son équipe JD Motorsport, c'est la première victoire depuis 2006. Ce premier podium était composé que de rookies.

La deuxième place est effectivement revenue à Leonardo Lorandi. Kush Maini (M2 Competition) finit 3eme.

La pole a été réalisé par Lorenzo Colombo (MP Motorsport).

À l’extinction des feux, Ugo de Wilde se montrait le plus réactif pour prendre le dessus sur le poleman, qui devait renoncer après un contact avec Kush Maini dans la première chicane. La voiture de sécurité faisait alors son apparition le temps de dégager sa monoplace tandis que Leonardo Lorandi, Kush Maini, Oscar Piastri (R-ace GP) et Victor Martins se plaçaient dans le sillage du nouveau leader.

Les positions restaient identiques à la relance, mais Kush Maini voyait revenir Oscar Piastri, Victor Martins et Federico Malvestiti (BhaiTech Racing) avant de combler l’écart sur Leonardo Lorandi, sorti large après le deuxième Lesmo. La lutte s’intensifiait dans tout le peloton et Ugo de Wilde saisissait pleinement cette occasion pour faire le trou en tête.

Au septième tour, Oscar Piastri et Federico Malvestiti dépassaient Victor Martins, mais l’Australien devait passer par les stands après avoir perdu son aileron avant dans sa bataille l’opposant à l’Italien. Six boucles plus tard, ce dernier cédait définitivement face à Victor Martins avant de répondre aux attaques de Sebastián Fernández (Arden Motorsport) jusqu’à l’arrivée.

Imperturbable, Ugo de Wilde concluait par la victoire et doublait la mise avec le Trophée Hankook réservé au meilleur débutant. Le Belge recevait son prix des mains du double Champion du Monde de F1, Fernando Alonso.

Quatrième, le pilote de la Renault Sport Academy Victor Martins devançait Federico Malvestiti et Sebastián Fernández. 
Ugo de Wilde (JD Motorsport) : « Je suis très heureux de cette première victoire, mais je ne m’y attendais absolument pas ! C’était une course extrêmement difficile, mais j’ai pris un excellent départ et j’ai rapidement creusé l’écart sur Leonardo avant de devoir gérer mes pneumatiques comme je bloquais un peu à l’avant.

Mon équipier en a profité pour revenir, mais j’ai réussi à le maintenir à distance raisonnable. Maintenant, j’espère que la pluie annoncée demain sera bel et bien là, car nous n’avons plus de pneus slicks neufs. Nous sommes toutefois convaincus que notre stratégie est la bonne. »

Course 2

Smolyar hors d'eau (Photo F.Le Floch/DPPI)
Smolyar hors d'eau (Photo F.Le Floch/DPPI)
Dimanche à Monza, Alexander Smolyar (R-ace GP) s’est offert sa première pole position et sa première victoire en Formule Renault
Eurocup. Dans des conditions extrêmement piégeuses, le protégé de SMP Racing a contrôlé les débats pour s’imposer devant le pilote de la Renault Sport Academy Victor Martins (MP Motorsport), nouveau leader du classement général, et Lorenzo Colombo (MP Motorsport). Cinquième, Kush Maini (M2 Competition) a remporté le Trophée Hankook réservé au meilleur débutant.

En effet, avec le retour de la pluie, le départ était donné sous le régime de la voiture de sécurité. Relâchée après trois tours d’observation, elle revenait en piste après l’accrochage entre Alessio Deledda et Patrick Schott (FA Racing by Drivex) et celui entre Ugo de Wilde (JD Motorsport) et Xavier Lloveras (Global Racing Service).

Quand la course reprenait ses droits, Alexander Smolyar conservait les commandes sous la pression de Lorenzo Colombo et de Victor Martins. Le Français surprenait son équipier pour lui ravir la deuxième place avant une nouvelle neutralisation pour évacuer les monoplaces d’Yves Baltas (M2 Competition), Brad Benavides (FA Racing by Drivex) et Callan O’Keeffe (FA Racing by Drivex) du bac à gravier. 

À la relance, Alexander Smolyar résistait aux attaques de Victor Martins, tout comme Lorenzo Colombo face à Oscar Piastri et Kush Maini. En parallèle, Caio Collet (R-ace GP) dépassait Patrik Pasma (Arden Motorsport) avant que les deux ne s’attaquent à Amaury Cordeel (MP Motorsport), relégué au neuvième rang dans l’opération.

Au treizième tour, Alexander Smolyar scellait sa première victoire en Formule Renault Eurocup devant Victor Martins et Lorenzo Colombo. 

Après ses résultats italiens, Victor Martins  est le premier leader du championnat.
Alexander Smolyar (R-ace GP) : « Première pole position, premier podium et première victoire… C’est une journée incroyable ! La visibilité était bonne, mais je sais que les pilotes derrière moi étaient en difficulté. Lors des relances, je voyais mes adversaires se rapprocher dans mes rétroviseurs et cela m’a maintenu sous pression tout au long de la course. J’espérais peutêtre mieux hier, mais il nous reste du travail pour être performants sur le sec et j’ai aussi pris de mauvaises décisions dans le peloton. Aujourd’hui, j’ai tout remis à zéro pour terminer le week-end en beauté ! »
Source Renault Sport

Championnats


Vidéo Course 1


Vidéo Course 2


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook


Nous vous recommandons :