Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

Eurocup FR 2.0 : Monza, course 2 - Victoire pour Will Palmer

Will Palmer s'impose en Italie.


Publié par Communiqué le Lundi 24 Avril 2017 à 17:12



© Renault Sport
© Renault Sport
Déjà vainqueur d’une course l’an passé, Will Palmer (R-ace GP) s’est offert à Monza sa première victoire de la 2017 en Formule Renault Eurocup. Deuxième sur la grille, le Britannique a pris les commandes au départ pour s’imposer devant Sacha Fenestraz (Josef Kaufmann Racing) et Max Defourny (R-ace GP). Parti en pole position, Gabriel Aubry (Tech 1 Racing) a abandonné après un accrochage avec Robert Shwartzman (R-ace GP). Le pilote Red Bull Junior Team Neil Verhagen (MP Motorsport) l’a emporté chez les rookies. 

Les qualifications tournaient à l’avantage du deuxième groupe en piste. Dans celui-ci, Gabriel Aubry se montrait le plus rapide en 1’49’’502 face à Max Defourny et Sacha Fenestraz, ex æquo au millième près. 

Sur la grille, Gabriel Aubry devançait Will Palmer, auteur du temps de référence dans le Groupe B, Max Defourny, le rookie Thomas Maxwell (Tech 1 Racing) et Sacha Fenestraz. 

Will Palmer réalisait un excellent envol pour ravir les commandes à Gabriel Aubry au premier virage. Derrière, Max Defourny conservait la troisième place devant Robert Shwartzman, sixième sur la grille, et Sacha Fenestraz. Les nombreuses batailles dans le peloton s’interrompaient au deuxième tour, l’accrochage entre Henrique Chaves (AVF by Adrián Vallés) et Alex Peroni (Fortec Motorsports) entraînant l’intervention de la voiture de sécurité. 

La course reprenait ses droits au sixième tour. Will Palmer contrôlait la relance tandis que Max Defourny était surpris par Robert Shwartzman et Sacha Fenestraz. Le Belge répliquait en livrant un duel au Français. En parallèle, Robert Shwartzman revenait sur Gabriel Aubry, mais les deux hommes s’accrochaient au onzième tour. 

Peu inquiété en tête, Will Palmer s’imposait devant Sacha Fenestraz, qui résistait à la pression de Max Defourny. Douzième sur la grille, Neil Verhagen s’offrait la victoire chez les rookies en dépassant Thomas Maxwell dans le dernier tour. La suite du top dix était composée d’autres débutants avec Yifei Ye (Josef Kaufmann Racing), le pilote Red Bull Junior Team Richard Verschoor (MP Motorsport), le membre de la Renault Sport Academy Max Fewtrell (Tech 1 Racing), Alexander Vartanyan (JD Motorsport) et Raúl Guzmán (R-ace GP). 

Will Palmer en action
Will Palmer en action
Will Palmer (R-ace GP) : « C’était déterminant de réussir un bon départ et cela a été mon cas. J’ai pu garder l’intérieur face à Gabriel Aubry pour prendre la tête et m’échapper avant l’intervention de la voiture de sécurité. Nous avons vu hier à quel point les restarts peuvent être piégeux pour le leader tant l’aspiration est importante en amont du premier virage.

J’ai néanmoins effectué une excellente relance pour creuser l’écart et me concentrer ainsi sur ma course. J’aimerais remercier l’équipe pour son travail. Nous avons été performants tout le week-end et j’espère que cela continuera tout au long de la saison. »
 
Sacha Fenestraz (Josef Kaufmann Racing) : « J’ai pris un mauvais départ. Cela a rendu mon début de course assez difficile jusqu’à l’intervention de la voiture de la sécurité. Même si les pneus étaient un peu froids à la relance, j’ai essayé de dépasser Max. C’était viril, mais une fois mon dépassement effectué, j’ai pu attaquer à 100 % pour tenter de rattraper Will Palmer.

Il était toutefois très rapide et l’important était de marquer de gros points. La régularité dans les points sera la clé pour obtenir le titre et nous avons eu un peu de chance avec l’accrochage entre Gabriel Aubry et Robert Shwartzman. » 
 
Max Defourny (R-ace GP) : « C’était un week-end compliqué et plus dur qu’attendu. Nous n’avons pas commencé idéalement avant de montrer un rythme prometteur lors des deux qualifications, notamment dimanche matin. Hélas, je n’ai pas réussi à obtenir la pole position, mais nous étions bien placés sur la grille. Nous avons pu afficher un rythme de course solide.

Il faut désormais se concentrer sur la suite. La saison est plus longue que l’an passé et comme Sacha l’a dit, la régularité sera la clé. » 
 
Neil Verhagen (MP Motorsport) : « Partir douzième sur la grille pour terminer au pied du podium... Je suis tellement heureux de ce résultat que les mots me manquent ! J’avais rattrapé Thomas Maxwell depuis plusieurs tours. J’avais commis quelques erreurs et je savais que c’était le dernier tour, j’ai donc lancé ma manœuvre à la Parabolica et c’était un bon dépassement. Après l’accident d’hier, se retrouver sixième du classement général après le premier meeting est fantastique ! » 




Notre page Facebook

Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 18/02/2020
Olivier Jennequin | 17/02/2020
Olivier Jennequin | 15/02/2020
Olivier Jennequin | 14/02/2020

Nous vous recommandons :