Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

WRC 2022 : Rallye Safari Kenya

Sérieuse option pour le titre pour Rovenpera/Halttunen


Publié par le Jeudi 30 Juin 2022 à 22:48



Toyota très fiable au Kenya
Toyota très fiable au Kenya
L'Afrique aura permis à l'équipe Toyota Gazoo racing de briller en championnat du monde des Rallyes WRC. Sur ce sélectif parcours du Safari Rallye Kenya, la marque japonaise a trusté les 4 premières places.

La victoire est revenue à Kalle Rovanperä/Jonne Halttunen. Il remporte le rallye devant Evans et Katsuta. Sebastien Ogier prend la 4e place.

La victoire du finlandais pourrait être le tournant du championnat et une sérieuse option prise sur le titre mondial, son avance au classement est maintenant de 65 points. Pour Toyota, c'est une 10e victoire historique sur la célèbre épreuve africaine. Une belle démonstration de force et de fiabilité avec ce résultat qui met la concurrence K.O.

Le Safari, c'est un rallye difficile avec du sable profond parcouru le vendredi mais des surfaces plus humides et boueuses au programme du samedi. Sans compter les rochers et pierres qui sont des pièges de tous les instants. Un défi difficile pour les nouvelles voitures hybrides dont la fiabilité a été mise à rude épreuve dès le début.

Dans ce contexte, c'est bien Toyota qui s'en sort le mieux. Hyundai et Ford ont connu des déboires.

jeudi et vendredi

La Ford Puma de Loeb a rapidement mordu la poussière
La Ford Puma de Loeb a rapidement mordu la poussière
Jeudi, pourtant, Rovanperä a connu une petite frayeur lorsqu'il est sorti large dans le tout premier virage de la super spéciale d'ouverture de Nairobi et a endommagé un pneu.

Le rallye a commencé par une cérémonie de départ à Nairobi jeudi midi avant l'étape d'ouverture de la super spéciale de Kasarani à proximité. Alors que les pilotes s'affrontaient sur le parcours de 4,84 kilomètres, le vainqueur du rallye de l'an dernier, Ogier, a remporté les honneurs pour prendre la tête du rallye avec seulement 0,6 seconde.

Evans et son copilote Scott Martin ont également réalisé de superbes performances et se sont rapprochés de leurs coéquipiers pour la victoire, restant à moins de 20 secondes de la tête jusqu'à ce que la pluie tombe samedi après-midi. Ils ont terminé à 52,8 secondes et ont décroché leur deuxième podium de la saison.

Top 3 jeudi :
1 Sébastien Ogier/Benjamin Veillas (Toyota GR YARIS Rally1) 3h18m.8s
2 Thierry Neuville/Martijn Wydaeghe (Hyundai i20 N Rally1) +0.6s
3 Ott Tänak/Martin Järveoja (Hyundai i20 N Rally1) +1.1s

Ensuite Sébastien Ogier, vainqueur en 2021, a mené la majeure partie de la journée de vendredi jusqu'à ce qu'il doive s'arrêter et changer un pneu lors de la dernière étape de la journée, perdant plus de deux minutes. 

Les étapes étaient autour du lac Naivasha avec des conditions difficiles et sablonneuses. Kalle Rovanperä s'est installé en tête du rallye devant son coéquipier Elfyn Evans.

Pour Rovanperä, ouvrir la route en tant que leader du championnat s'est avéré être un désavantage à certains endroits et un avantage à d'autres en fonction des conditions variables.

Pour son retour en scène, Sébastien Loeb a rapidement été éliminé par sa Ford Puma. Un début d'incendie dans le compartiment moteur a entrainé l'abandon.

Top 3 vendredi :
1 Kalle Rovanperä/Jonne Halttunen (Toyota GR YARIS Rally1) 1h20m58.1s
2 Elfyn Evans/Scott Martin (Toyota GR YARIS Rally1) +22.4s
3 Ott Tänak/Martin Järveoja (Hyundai i20 N Rally1) +25,3s

Samedi

Evans a été rapide mais pas assez pour l'emporter
Evans a été rapide mais pas assez pour l'emporter
Le samedi est la journée la plus longue du rallye, avec 150,88 kilomètres de chronos. L'action se déroule plus au nord de Naivasha, près du lac Elmenteita, avec deux cols de trois étapes parcourues en 2021 – bien que Soysambu ait été prolongé et que le test d'Elmenteita lui-même se déroule dans le sens opposé.

Toyota a continué sa domination avec cette fois les quatre premières places du classement. Le 5e a plus de 8 minutes de retard.

Pour compliquer la tâche des pilotes et équipes, de fortes pluies ont rendu la course encore plus difficile pour les deux dernières étapes de la journée, créant des conditions très glissantes avec de la boue épaisse et de l'eau stagnante.

Kalle Rovanperä est resté en tête tout au long de la journée, en restant prudent dans les étapes rocheuses. Il a toutefois excellé dans l'avant-dernière épreuve de la journée pour remporter une étape boueuse et il a encore agrandi son avance dans Sleeping Warrior 2 pour terminer la journée avec  40,3 secondes d'écart sur Elfyn Evans.

Elfyn Evans a perdu du temps à cause de la mauvaise visibilité sur son pare-brise.

Takamoto Katsuta se positionne à la 3e place du classement provisoire à  jour de l'arrivée.

Thierry Neuville a également été gêné par le manque de visibilité et a fini contre un arbre. Sa Hyundai avait connu également des problèmes mécaniques sur le parcours exigeant du rallye.

Dans le clan Hyundai, nouvelle déception avec l'abandon de Tänak dû à une casse d'un arbre de transmission.

Top 3 samedi :
1 Kalle Rovanperä/Jonne Halttunen (Toyota GR YARIS Rally1) 2h52m39.7s
2 Elfyn Evans/Scott Martin (Toyota GR YARIS Rally1) +40.3s
3 Takamoto Katsuta/Aaron Johnston (Toyota GR YARIS Rally1) +1m25.6s

Dimanche

Un décor Safari !
Un décor Safari !
3 étapes au sud du lac Naivasha sont courues deux fois pour une dernière journée difficile de 82,7 kilomètres de chronos, y compris le nouveau test de Narasha et Hell's Gate, qui accueille la Power Stage de fin de rallye.

La journée de dimanche n'a fait que confirmer le résultat du podium final. Ogier a pris des points dans la Power Stage remportée par Thierry Neuville.

Le pilote du TGR WRC Challenge Program, Katsuta, a réalisé un rallye excellent et intelligent dans les conditions exigeantes du Kenya pour décrocher son deuxième podium en carrière, un an après avoir décroché son premier lors de la même épreuve. 
Kalle Rovanperä, vainqueur : "C'est un résultat que je ne pensais pas que nous aurions pu imaginer avant l'événement. Avoir un top quatre, c'est fabuleux pour Toyota.

C'était le rallye le plus difficile que j'aie jamais connu. Avoir les quatre voitures à l'arrivée sans gros problème, c'est clairement la voiture la plus solide et la plus rapide.

Pour moi, gagner ici comme ça dans un rallye aussi spécial est vraiment sympa. Merci à l'équipe, tout le monde a fait un excellent travail. Ils développent la voiture tout le temps, ce qui est important et cela nous aide à obtenir de bons résultats."
Le prochain rallye sera en Estonie du 14 au 17 juillet avec es routes rapides de gravier rapides mais de nombreuses crêtes et sauts, ainsi que des sections plus techniques.

CLASSEMENT FINAL PROVISOIRE, SAFARI RALLY KENYA

1 Kalle Rovanperä/Jonne Halttunen (Toyota GR YARIS Rally1) 3h40m24.9s
2 Elfyn Evans/Scott Martin (Toyota GR YARIS Rally1) +52.8s
3 Takamoto Katsuta/Aaron Johnston (Toyota GR YARIS Rally1) +1m42.7s
4 Sébastien Ogier/Benjamin Veillas (Toyota GR YARIS Rally1) +2m10.3s
5 Thierry Neuville/Martijn Wydaeghe (Hyundai i20 N Rally1) +10m40.9s
6 Craig Breen/Paul Nagle (Ford Puma Rally1) +23m27.9s
7 Jourdan Serderidis/Frédéric Miclotte (Ford Puma Rally1) +30m16.5s
8 Sébastien Loeb/Isabelle Galmiche (Ford Puma Rally1) +32m12.6s
9 Kajetan Kajetanowicz/Maciej Szczepaniak ( Škoda Fabia Rally2 evo) +35m37.6s
10 Oliver Solberg/Elliott Edmondson (Hyundai i20 N Rally1) +37m36.6s

FIA World Rally Championship (rallye 6 sur 13):
1. K Rovanperä 145pts
2. T Neuville 80pts
3. O Tänak 62pts

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 07/08/2022
Stéphane GAUTHIER | 07/08/2022
Stéphane GAUTHIER | 04/08/2022
Stéphane GAUTHIER | 04/08/2022
Stéphane GAUTHIER | 01/08/2022