Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

WRC 2022 : Rallye de Croatie

Kalle Rovanperä évite l'orage et remporte le rallye


Publié par le Vendredi 29 Avril 2022 à 17:38



Jonne Halttunen et Kalle Rovanperä vainqueurs in-extremis
Jonne Halttunen et Kalle Rovanperä vainqueurs in-extremis
Kalle Rovanperä a arraché une extraordinaire victoire au Rallye de Croatie dimanche dernier alors qu'une averse a bouleversé l'épreuve dans les derniers kilomètres.

Le Finlandais a mené dès le début du rallye dans les collines autour de Zagreb avec sa Toyota GR Yaris. Son avantage est partie en fumée ou plutôt s'est noyé dans l'avant-dernière spéciale qui a anéanti son avantage durement gagné.

Ott Tänak  avait fait le pari des pneus Pirelli plus tendres ce qui a donné à sa Hyundai i20 N un avantage de performance sur l'asphalte, et lui permis d'avoir une avance de 1,4 seconde.

La balance a de nouveau penché en faveur de Rovanperä sur des routes plus sèches dans la Power Stage. Tänak conservait sa chance alors que la boue et la terre jonchaient les 14,09 derniers kilomètres.

Rovanperä a remarquablement renversé l'écart pour remporter la victoire avec 4,3 secondes d'avance. Au championnat, bonne opération pour lui avec désormais un avantage de 29 points.

Le prochain rallye sera au Portugal du 19 au 22 mai.

Vendredi : Rovanperä prend un sacré avantage

Un avantage certain pour la journée de vendredi (Photo Jaanus Ree / Red Bull )
Un avantage certain pour la journée de vendredi (Photo Jaanus Ree / Red Bull )
K Rovanperä / J Halttunen placent leur Toyota Yaris en tête de la journée de vendredi avec une avance importe d'une minute sur son poursuivant Thierry Neuville sur Hyundai.

Malgré la pluie, la boue et le brouillard dans les collines à l'ouest de la capitale Zagreb, il a remporté six des huit spéciales du rallye asphalte.

Rovanperä également leader du Championnat du monde  a été efficace dans ces conditions difficiles et il a remporté trois des quatre spéciales du matin pour mener de 47,5 secondes. Il a poursuivi sa domination dans l'après-midi.

Etre le premier dans l'ordre de départ l'a finalement aidé, car les conditions se sont progressivement aggravées au fur et à mesure que chaque voiture mettait de la boue sur la route.

Neuville a connu un problème mécanique avec une courroie d'alternateur cassée et a arrêté la voiture à deux reprises. Lui et son copilote Martijn Wydaeghe ont même dû pousser la voiture sur les 800 derniers mètres. La paire épuisée est tombée au sol en arrivant avec quatre minutes de retard et une pénalité de 40 secondes les a rétrogradés à la quatrième place.

 Ott Tänak n'a pas été aidé par sa position de départ. Il a connu, par ailleurs, une crevaison dans l'avant-dernière étape et il s'est contenté de la troisième place.

Adrien Fourmaux est sorti après avoir fait glisser sa Ford Puma à travers une haie dans un jardin en bordure de route. 

Classement Top3  vendredi
1. K Rovanperä / J Halttunen FIN Toyota GR Yaris 1hr 15min 35.5sec
2. T Neuville / M Wydaeghe BEL Hyundai i20 +1min 4.0sec
3. O Tänak / M Järveoja EST Hyundai i20 +1min 23.3sec

​Samedi : Tanak fait les bons choix et revient dans le match

Le bon choix de pneus de Tanak le remet en selle ( Jaanus Ree / Red Bull Content Pool)
Le bon choix de pneus de Tanak le remet en selle ( Jaanus Ree / Red Bull Content Pool)
Le match retour de samedi suit un format similaire que la veille. Quatre étapes sont parcourues matin et après-midi sur le même territoire, à l'exception de l'avant-dernière épreuve de chaque boucle, qui se dirige plus à l'ouest vers la ville de la côte Adriatique de Rijeka. Les huit étapes couvrent 116,98 km.

Kalle Rovanperä a été menacée par Ott Tänak lors de la deuxième étape de samedi.

Le leader a vu son avance fondre à 19,9 secondes après une crevaison et la remontée de Tänak pour un final dimanche qui s'annonce serré. 

Coté météo, de fortes pluies et un épais brouillard était présent dans la station de ski de Platak, au-dessus de la côte adriatique.

Rovanperä concédait près de 55sec. Tänak flairait l'opportunité d'une première victoire depuis plus d'un an et grignotait plus de temps encore  malgré un problème de changement de vitesse l'après-midi. 

Alors que les conditions sur les autres étapes étaient plus sèches qu'hier, le temps s'est détérioré à Platak et la reprise de l'après-midi a été annulée.

Craig Breen s'est repositionné 3e au classement général. Neuville a pris une pénalité d'une minute dans la nuit pour excès de vitesse vendredi, ce qui l'a relégué à la quatrième place puis il a pris une autre pénalité de 10 secondes pour un départ avec une minute de retard.

Top 3 du samedi :
1. K Rovanperä / J Halttunen FIN Toyota GR Yaris 2hr 14min 54.5sec
2. O Tänak / M Järveoja EST Hyundai i20 +19.9sec
3. C Breen / P Nagle IRL Ford Puma +1min 13.4sec

Dimanche : La lutte finale

Rovanpera a eu le dernier mot(Photo Jaanus Ree / Red Bull Content Pool)
Rovanpera a eu le dernier mot(Photo Jaanus Ree / Red Bull Content Pool)
La finale de dimanche se déroulait au nord de Zagreb et comprend deux étapes techniques parcourues deux fois pour un total de 54,48 km. Le rallye s'est conclu par la Power Stage.

Rovenperä arrache la victoire à Ott Tänak dans cette dernière étape. Une averse a bouleversé l'épreuve dans les derniers kilomètres.

Ott Tänak a fait le pari des pneus Pirelli plus tendres. Ce fut un bon choix  sur l'asphalte, il a repris du temps. Les 2 équipages se sont affrontés jusqu'au bout du rallye alors que la boue et la terre jonchaient la route sur les 14,09 derniers kilomètres.

Rovanperä ne s'est pas ménagé pour aller chercher la victoire avec seulement 4,3 secondes d'avance sur Tanäk. 
Kalle Rovanpera : "J'étais sûr que nous ne pouvions pas être aussi rapides avec ces pneus, mais c'est incroyable. Nous avons poussé très fort et je pense que nous le méritons ce week-end. C'est sûr que ce fut la victoire la plus difficile de ma carrière."
Ott Tanak : "Je n'ai pris aucun risque, mais Kalle a évidemment fait un bon pilotage. Nous nous sommes battus pour la victoire, mais uniquement grâce à des décisions intelligentes et à des choix de pneus."

Thierry Neuville. prend la troisième place. Le Belge a repoussé Craig Breen lors de la dernière matinée pour décrocher un podium malgré un week-end difficile qui en aurait forcé beaucoup à abandonner. 

Positions finales après dimanche

1 Kalle Rovanperä/Jonne Halttunen (Toyota GR YARIS Rally1) 2h48m21.5s
2 Ott Tänak/Martin Järveoja (Hyundai i20 N Rally1) +4.3s
3 Thierry Neuville/Martijn Wydaeghe (Hyundai i20 N Rally1) +2m21.0s
4 Craig Breen/Paul Nagle (Ford Puma Rally1) +3m07.3s
5 Elfyn Evans/Scott Martin (Toyota GR YARIS Rally1) +3m46.0s
6 Takamoto Katsuta/Aaron Johnston (Toyota GR YARIS Rally1) +8m08.5s
7 Yohan Rossel/Valentin Sarreaud (Citroën C3 Rally2) +10m01.0s
8 Kajetan Kajetanowicz/Maciej Szczepaniak (Škoda Fabia Rally2 evo) +11m01.2s
9 Emil Lindholm/Reeta Hämäläinen (Škoda Fabia Rally2 evo) +11m11.9s
10 Nikolay Gryazin/Konstantin Aleksandrov (Škoda Fabia Rally2 evo) +11m48.5s

Classement championnat pilotes

1 ROVANPERÄ  76 points
2 NEUVILLE 47 points
3 BREEN 30 points
4. LOEB 27 points
5. TANAK 27 points
6. KATSUTA 26 points
7. GREENSMITH 20 points
8. OGIER 19 points
9. EVANS 17 points
10. LAPPI 15 points


Classement championnat constructeurs
1. TOYOTA GAZOO RACING 126 points
2. HYUNDAI 84 points
3. M-Sport FORD 80 points
4. TOYOTA GAZOO RACING WRT NG  30 points

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 30/06/2022
Stéphane GAUTHIER | 29/06/2022
Stéphane GAUTHIER | 27/06/2022
Stéphane GAUTHIER | 27/06/2022
Olivier Jennequin | 26/06/2022