Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

WRC 2022 : Rallye Acropolis Grèce

Première victoire 2022 de Thierry Neuville et Martijn Wydaeghe.


Publié par le Jeudi 15 Septembre 2022 à 09:40



Un succès qui fait du bien à Hyundai et l'équipage Belge (Photo Jeanus Ree Red Bull contente pool)
Un succès qui fait du bien à Hyundai et l'équipage Belge (Photo Jeanus Ree Red Bull contente pool)
Jusqu'ici  Hyundai avait eu un début de saison 2022 mitigé. Depuis le rallye de Finlande (voir d'Italie en Sardaigne), cela va beaucoup mieux avec 2 succès de Tanak.

Le Rallye de Grèce a redonné encore plus le moral au constructeur avec un beau triplé réalisé et une victoire de Thierry Neuville et Martijn Wydaeghe qui n'avaient plus gagner depuis longtemps. En effet, les belges avaient eu également toutes les difficultés cette année à exister face aux Toyota notamment. 

Ott Tanak et Martin Järveoja engrangent de nouveaux points au championnat avec la seconde place alors que Dani Sordo et son copilote Cándido Carrera jouent une nouvelle fois placé avec la 3e position.

Leader du championnat Kalle Rovanperä a connu une nouvelle bévue en Grèce. Le Finlandais de 21 ans a heurté un arbre samedi.  Il a terminé à plus de 17 minutes mais a heureusement pu sauver 4 points dans la Power Stage sécurisant ses chances de titre en 2022.

Le Finlandais de 21 ans a heurté un arbre samedi et a eu une hémorragie de temps en soignant sa Yaris jusqu'à l'arrivée. Il a cependant récupéré quatre points de la Wolf Power Stage.

Jour 1 : Jeudi, ouverture au stadium

Le public a pu voir Sébastien Loeb dans ses oeuvres (Photo Jeanus Ree Red Bull contente pool)
Le public a pu voir Sébastien Loeb dans ses oeuvres (Photo Jeanus Ree Red Bull contente pool)
Jeudi, le shakedown est à proximité du parc d'assistance de Lamia et le rallye débute par une super spéciale spectaculaire devant une foule immense dans le stade olympique d'Athènes. L'occasion de revoir Sébastien Loeb au volant de la Ford Puma.

Devant 60 000 spectateurs attendus, les voitures se sont affrontées côte à côte par paires sur un circuit technique de 1,95 kilomètre.

Les temps étaient extrêmement serrés et Thierry Neuville est le premier leader devant Suninen et Sordo. Un signe pour Hyundai qui démarre bien l'épreuve.

Classement provisoire jeudi :
1 Thierry Neuville/Martijn Wydaeghe (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID) 1m58.4s
2 Teemu Suninen/Mikko Markkula (Hyundai i20 N Rally2) +0.1s
3 Dani Sordo/Cándido Carrera (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID) +1.0s

Jour 2 : Vendredi, sensations françaises

Loubet et Landais rentrent dans l'histoire du WRC (Photo Jeanus Ree Red Bull contente pool)
Loubet et Landais rentrent dans l'histoire du WRC (Photo Jeanus Ree Red Bull contente pool)
La première des étapes de vendredi se trouve vers l'ouest d'Athènes à Loutraki, Le type de route est de la terre et gravier. Le nettoyage de la route était un facteur important, ceux qui étaient en tête de l'ordre de marche étant désavantagés en balayant la surface de gravier meuble et glissante.

Faisant sa première apparition à l'Acropole depuis huit ans, Lappi a progressivement grimpé dans le classement au cours de la journée, signant de bons temps depuis sa septième position sur la route et finissant à la 3e place à l'issue de la journée

Ce sont les français de chez Ford qui ont crée la sensation avec Sebastien Loeb en leader provisoire devant le jeune Loubet en recherche d'un bon résultat également. 

C'est plus difficile pour  Rovanperä (Toyota) qui a fait face aux conditions et n'occupait que la neuvième place du classement.

Classement provisoire Vendredi :
1 Sébastien Loeb/Isabelle Galmiche (Ford Puma Rally1 HYBRID) 1h12m11.9s
2 Pierre-Louis Loubet/Vincent Landais (Ford Puma Rally1 HYBRID) +1.7s
3 Esapekka Lappi/Janne Ferm (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID) +8.7s

Jour 3 : Samedi, abandon de Loeb, Neuville leader

Neuville reprend le commandement du rallye (Photo Jeanus Ree Red Bull contente pool)
Neuville reprend le commandement du rallye (Photo Jeanus Ree Red Bull contente pool)
Le samedi consiste en deux boucles de trois étapes à l'ouest de Lamia et 147,98 kilomètres de compétition, c'est une grande part du rallye. Pyrgos est l'étape la plus longue du week-end avec 33,2 km et précède le retour de Perivoli (dont la dernière apparition remonte à 2005) et la célèbre épreuve de Tarzan.

Cette journée, la plus longue de l'Acropolis Rally Greece, s'est avérée difficile pour l'équipe TOYOTA GAZOO Racing World Rally Team, avec Elfyn Evans désormais son meilleur pilote en quatrième position au général qui est maintenant dominée 3 Hyundai. 

Thierry Neuville s'est emparé de la première place après l'abandon du nonuple champion du monde Sébastien Loeb sur panne d'alternateur. À partir de ce moment, Neuville n'a plus quitté la première place malgré des routes de gravier accidentées combinées à des températures atteignant 40 degrés Celcius mettant à mal la fiabilité des voitures.

Esapekka Lappi a eu un problème technique lié au système d'alimentation en carburant de sa voiture. Après avoir tenté de passer à l'étape suivante, il a finalement abandonné sur la section de liaison.

Kalle Rovanperä a endommagé l'arrière de sa voiture après être sorti large dans l'ES9. Il a perdu près de 15 minutes mais a pu remettre sa voiture en service afin qu'elle puisse être réparée et qu'il puisse continuer la boucle de l'après-midi.

Malgré sa sortie du top 3 à la fin de la journée, Pierre Louis Loubet était satisfait du déroulement de son rallye à l'aise dans sa Ford Puma. Il a connu une crevaison le matin. 

Classement provisoire samedi :
1 Thierry Neuville/Martijn Wydaeghe (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID) 3h06m34.4s
2 Ott Tänak/Martin Järveoja (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID) +27.9s
3 Dani Sordo/Cándido Carrera (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID) +52.9s

Jour 4 : Dimanche, le triplé confirmé

La dernière journée se compose de trois étapes et d'un total de 45,06 kilomètres de compétition. Eleftherohori est couru deux fois de chaque côté du test Elatia-Rengini ainsi que la  Power Stage de fin de rallye avec des points bonus à prendre.

Alors 4e, Elfyn Evans a dû abandonner après un problème lié au moteur sur la route de l'ES14.

Neuville avait un avantage de près d'une demi-minute sur son coéquipier Ott Tänak avant ce final de trois étapes ce dimanche. Hyundai souhaitait que leurs pilotes ne prennent pas de risques, les positions étaient plus ou moins figées avec un Dani Sordo qui complétait bien le podium. Loubet finissait 4e.

Pour la Power Stage, Kalle Rovanperä a réussi à établir le deuxième temps le plus rapide pour réclamer quatre points de bonus. Le leader du championnat a connu un week-end éprouvant après avoir balayé les routes de gravier meuble vendredi avant de perdre environ 15 minutes samedi matin après avoir endommagé sa voiture. Cependant, sa conduite Power Stage lui assure toujours une avance de 53 points au championnat des pilotes avec trois manches restantes. Tanak lui maintient la pression en prenant les 5 points de la Power Stage soit un point de plus repris à Rovenpera.

Le WRC se rend au Rallye de Nouvelle-Zélande (du 29 septembre au 2 octobre) pour la première fois en 10 ans. Les routes de gravier lisses autour de la capitale Auckland sur l'île du Nord du pays sont extrêmement populaires auprès des conducteurs pour leur nature rapide et fluide et leurs changements de carrossage considérables.
Thierry Neuville : "C'est une victoire spéciale et un résultat historique. Je pense que l'aspect le plus important est le triplé pour l'équipe, un résultat que nous méritons pleinement après tous les efforts de tout le monde. Nous pouvons tirer une immense fierté de cette réalisation."

Classements

1 Thierry Neuville/Martijn Wydaeghe (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID) 3h34m52.0s
2 Ott Tänak/Martin Järveoja (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID) +15.0s
3 Dani Sordo/Cándido Carrera (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID) +1m49.7s
4 Pierre-Louis Loubet/Vincent Landais (Ford Puma Rally1 HYBRID) +3m42.2s
5 Craig Breen/Paul Nagle (Ford Puma Rally1 HYBRID) +4m09.0s
6 Takamoto Katsuta/Aaron Johnston (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID) +6m21.1s
7 Emil Lindholm/Reeta Hämäläinen (Škoda Fabia Rally2 evo) +7m46.6s
8 Nikolay Gryazin/Konstantin Aleksandrov (Škoda Fabia Rally2 evo) +8m22.7s
9 Alexandros Tsouloftas/Ross Whittock (Volkswagen Polo GTI R5) +10m53.8s
10 Eyvind Brynildsen/Roger Eilertsen (Škoda Fabia Rally2 evo) +10m56.7s

Championnat pilotes (Round 10 sur 13)

1. K Rovanperä 207pts
2. O Tänak 154pts
3. T Neuville 131 pts
4. E.Evans 116 pts
5. T.Katsuta 100 pts

Constructeurs

1.Toyota WRT 404 pts
2.Hyundai 341 pts
3.M-Sport Ford 214 pts
4.Toyota NG 112 pts

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur




Notre page Facebook



Nos videos
Olivier Jennequin | 04/12/2022
Olivier Jennequin | 20/11/2022
Stéphane GAUTHIER | 13/11/2022
Stéphane GAUTHIER | 12/11/2022