Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever

WRC 2022 : Rovenpera champion en Nouvelle-Zélande

La jeunesse récompensée !


Publié par le Jeudi 6 Octobre 2022 à 04:14



Une consécration à 22 ans
Une consécration à 22 ans
Kalle Rovanperä est devenu le plus jeune vainqueur d'un titre de Championnat du Monde FIA ​​des Rallyes à seulement 22 ans et un jour, après que le pilote TOYOTA GAZOO Racing et son copilote Jonne Halttunen ont remporté leurs premières couronnes en gagnant le rallye de Nouvelle-Zélande.

En remportant le titre lors de sa troisième saison seulement en compétition au plus haut niveau du rallye, Rovanperä a plus de cinq ans de moins que l'ancien détenteur du record Colin McRae lorsqu'il a remporté le championnat en 1995.

Rovanperä a été le pilote de référence lors de la première année du WRC. nouvelle réglementation Rally1 hybride, et sa victoire en Nouvelle-Zélande est sa sixième de la saison dans la GR YARIS Rally1 HYBRID.

En tête du classement depuis qu'il a remporté la deuxième manche en Suède en février, il a maintenant décroché le titre avec deux rallyes à disputer.

Début de rallye

Le décor du rallye de Nouvelle-Zélande (Photo J.Ree Red Bull  content Pool )
Le décor du rallye de Nouvelle-Zélande (Photo J.Ree Red Bull content Pool )
Le retour du rallye de Nouvelle-Zélande au calendrier débute avec une courte spéciale super spéciale dans la ville hôte d'Auckland.

Avec 10 ans d'absences, les équipages ont dû réaliser trois jours de reconnaissance, faisant de nouvelles notes pour les étapes de terre emblématiques de l'île du Nord du pays.

Jeudi a commencé par un shakedown au nord-ouest de la ville. Les essais préalables à l'événement n'étant pas autorisés en dehors de l'Europe, l'étape de 3,54 kilomètres a fourni la première opportunité aux équipes de faire rouler leurs voitures Rally1 sur les routes néo-zélandaises et d'effectuer les derniers réglages avant le début de la compétition. La pluie n'a pas tardé à faire parler d'elle.

Ott Tanak (Hyundai) se porte en tête en premier avec un tout petit écart sur Craig Breen (Ford). Thierry Neuville (Hyundai) se place 3e.

Top 3 jeudi
1 Ott Tänak/Martin Järveoja (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID) 1m45.8s
2 Craig Breen/Paul Nagle (Ford Puma Rally1 HYBRID) +0.9s
3 Thierry Neuville/Martijn Wydaeghe (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID) +1.6s

Vendredi comprend plus de la moitié de la distance compétitive du rallye avec 158,56 kilomètres à parcourir sur deux boucles d'étapes classiques au sud autour de Raglan. L'emblématique côte de Whaanga, qui longe la mer de Tasman, est suivie d'étapes au sud et au nord de Te Ākau. 

Ott Tanak tient encore sa première place mais les pilotes Toyota, Elfyn Evans et Sebastien Ogier se repositionnent sur le podium provisoire, toujours avec de faibles écarts.

Kalle Rovanperä quatrième. Seulement 7,2 secondes séparent les quatre meilleurs pilotes.

Top 3 vendredi : 
1 Ott Tänak/Martin Järveoja (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID) 1m36.48.6s
2 Elfyn Evans/Scott Martin (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID) +0.2s
3 Sébastien Ogier/Benjamin Veillas (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID) +6.7s

Samedi

Ogier à l'attaque pour son retour (Photo J.Ree Red Bull Content pool)
Ogier à l'attaque pour son retour (Photo J.Ree Red Bull Content pool)
Le samedi se déroule au nord d'Auckland avec deux autres boucles de trois étapes à parcourir dans les 2 sens. La plupart des routes ont été utilisées pour la dernière fois en compétition par le WRC il y a plus de 25 ans, bien que Puhoi (le test le plus long de la journée à 22,5 km) ait figuré lors de la dernière visite en 2012.

Kalle Rovanperä a replacé Toyota en tête du classement avec Sébastien Ogier deuxième avec 29 secondes de retard.

Les conditions étaient humides ce samedi où Rovanperä fêtait son 22e anniversaire. Il a une fois de plus démontré ses prouesses sous la pluie. Il a déjà pris la tête après avoir remporté la deuxième étape du jour et deux autres victoires d'étape dans l'après-midi lui ont permis d'augmenter son avantage. Par conséquent, il se donne une chance de décrocher un premier titre pilote historique dimanche s'il remporte l'épreuve et réalise un bon temps sur la Power Stage de fin de rallye.

Sebastien Ogier a tiré le meilleur parti de sa vaste expérience pour produire également une performance solide. S'il prend la seconde position, il a aussi 17,4 secondes d'avance sur la Hyundai d'Ott Tänak.

Elfyn Evans a pris la tête en début de journée mais a été rattrapé par les conditions de la deuxième étape de la matinée lorsqu'il a fait un tête-à-queue dans un talus. Il a pu continuer et revenir au service de midi à Auckland, mais des dommages à la cage de sécurité l'ont obligé à abandonner pour des raisons de sécurité.

Top 3 Samedi :
1 Kalle Rovanperä/Jonne Halttunen (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID) 2h28m26.3s
2 Sébastien Ogier/Benjamin Veillas (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID) +29.0s
3 Ott Tänak/Martin Järveoja (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID) +46.4s

Dimanche : La consécration par la victoire

Le saut de la victoire pour Rovenpera (Photo J.Ree Red Bull Content Pool)
Le saut de la victoire pour Rovenpera (Photo J.Ree Red Bull Content Pool)
Dimanche, le temps était encore plus humide pour les quatre dernières étapes, mais Rovanperä a géré son avance avant la Power Stage de fin de rallye. Seul un top quatre était nécessaire pour obtenir les deux points bonus supplémentaires dont il avait besoin pour le championnat, mais il a néanmoins enregistré le meilleur temps - la septième fois qu'il a dominé la Power Stage cette saison.

Le champion sortant Sébastien Ogier a réalisé un doublé pour l'équipe avec son copilote Benjamin Veillas. 

Ott Tänak et Martin Järveoja assurent un podium à Hyundai mais ne peuvent empêcher leur concurrent d'être sacré.

Le prochain rallye d'Espagne sera l'avant-dernière manche de la saison du 20 au 23 octobre. Basé à Salou au sud de Barcelone, l'événement est connu pour ses routes goudronnées lisses et rapides qui ressemblent à un circuit de course dans leurs caractéristiques.
Kalle Rovanperä :  "La plus grande sensation en ce moment, c'est que c'est un assez grand soulagement. Nous avons eu une si bonne saison, puis quelques rallyes difficiles et maintenant nous pouvions enfin le faire. Je veux dire un grand merci à l'équipe qui a fait un si rapide et une voiture fiable pour cette saison, ce qui signifiait que nous pouvions simplement profiter de la conduite.

De plus, dans les moments les plus difficiles, ils croyaient toujours en nous et nous soutenaient. Je ne pense pas trop à l'âge, mais c'est quand même spécial de savoir que nous pouvions atteindre cet objectif. Cela signifie beaucoup, devenir champion est le seul objectif que nous ayons jamais eu dans ce sport.

J'étais en fait un peu plus nerveux vendredi qu'aujourd'hui : nous devions alors attaquer fort pour rester dans la lutte, mais aujourd'hui nous pourrions simplement en profiter."

Classement général : 

1 Kalle Rovanperä/Jonne Halttunen (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID) 2h48m01.4s
2 Sébastien Ogier/Benjamin Veillas (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID) +34.6s
3 Ott Tänak/Martin Järveoja (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID) +48.5s
4 Thierry Neuville/Martijn Wydaeghe (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID) +1m58.8s
5 Oliver Solberg/Elliott Edmondson (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID) +3m55.3s
6 Hayden Paddon/John Kennard (Hyundai i20 N Rally2) +10m03.7s
7 Lorenzo Bertelli/Lorenzo Granai (Ford Puma Rally1 HYBRID) +10m39.0s
8 Kajetan Kajetanowicz/Maciej Szczepaniak (Škoda Fabia Rally2 evo) +12m36.8s
9 Shane van Gisbergen/Glen Weston (Škoda Fabia Rally2 evo) +13m28.8s
10 Harry Bates/John McCarthy (Škoda Fabia Rally2 evo) +16m51.6s

Championnat

Drivers' championship standings (after round 11 of 13):
1. K Rovanperä 237pts
2. O Tänak 173pts
3. T Neuville 144pts

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur




Notre page Facebook



Racing Forever, 19 ans de photos de sports-mécaniques


Notre équipe - Notre charte d'utilisation du site - Mentions légales