Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever

WRC 2022 : Rallye d'Estonie

Nouvelle démonstration de Toyota et Rovenpera/Halttunen


Publié par le Mardi 19 Juillet 2022 à 09:00



Rovenpera/Halttunen triomphent encore (Photo Jeanus Ree - Red Bull Pool Content)
Rovenpera/Halttunen triomphent encore (Photo Jeanus Ree - Red Bull Pool Content)
Kalle Rovanperä et son copilote Jonne Halttunen sont sur leur petit nuage en ce moment en championnat du Monde des Rallyes WRC. Ils ont mené une nouvelle fois leur Toyota Yaris Hybride à la victoire les plaçant plus que jamais proche du titre mondial.

Le plus jeune vainqueur de rallye s'était imposé pour la première fois l'an passé en Estonie. Ce nouveau succès, le 5e de sa jeune carrière, peut le propulser vers le titre mondial et il sera également alors le plus jeune champion de l'histoire.

A 21 ans, le Finlandais et son copilote s'est défait de tous les pièges d'une route de gravier et des intempéries. Il s'est imposé avec 1 minute d'avance face à Elfyn Evans, lui-aussi en Toyota.

Rovenpera et Halttunen ont désormais 83 points d'avance au classement général après sept des 13 manches du calendrier.

Si Evans a pu concurrencer la Toyota de Rovenpera au début et que la pluie a de nouveau assuré des conditions glissantes lors de la dernière étape de dimanche, Rovanperä a fait preuve de sa force pour s'imposer et avec la manière puisqu'il remporte aussi  la Wolf Power Stage.

Lui et son copilote prennent ainsi un maximum de points bonus. Leur domination était telle qu'ils ont remporté 14 des 24 spéciales du rallye.

A domicile, Ott Tänak a complété le podium avec 54,8 secondes de retard supplémentaire sur sa Hyundai i20.

Jeudi et vendredi : le décor est planté !

Ford n'a sorti les grilles de son Puma qu'au tout début (Photo M-Sport)
Ford n'a sorti les grilles de son Puma qu'au tout début (Photo M-Sport)
Jeudi, les conditions humides du shakedown ont également permis aux pilotes de se familiariser avec les routes glissantes.

Tout débute par une courte spéciale près du parc d'assistance de Tartu, où les sept meilleurs pilotes étaient séparés par moins d'une seconde. Craig Breen/Paul Nagle ont placé leur Ford Puma en tête devant les Toyota de Rovenpera et Evans.

Top 3 Jeudi
1 Craig Breen/Paul Nagle (Ford Puma Rally1 HYBRID) 1m38.7s
2 Kalle Rovanperä/Jonne Halttunen (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID) +0.1s
3 Elfyn Evans/Scott Martin (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID) +0.2s

Ensuite, on n'a plus revu la Ford en capacité de jouer devant. Toyota, par contre, a placé trois voitures dans les quatre premières positions lors de la journée de vendredi caractérisée par des conditions météorologiques changeantes. Le parcours consistait en 2 boucles de quatre étapes sur les routes de gravier à grande vitesse.

Les étapes du matin se sont déroulées dans des conditions sèches et Evans a d'abord dominé, remportant les quatre étapes et prenant 18,7 secondes d'avance sur son rival le plus proche, Rovanperä, qui a également connu une bonne matinée compte-tenu du fait qu'il a dû balayer le terrain.

Une pluie localisée est ensuite tombée sur les étapes de l'après-midi favorisant alors Rovenpera. Il a pris la tête provisoire du classement. Elfyn Evans était deuxième, Tanak 3e.

Top 3 Vendredi
1 Kalle Rovanperä/Jonne Halttunen (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID) 1h16m19.7s
2 Elfyn Evans/Scott Martin (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID) +11.7s
3 Ott Tänak/Martin Järveoja (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID) +44.3s

Samedi : Duel Toyota

Evans résiste (Photo Toyota)
Evans résiste (Photo Toyota)
La majorité de l'étape de samedi suit un format similaire à celui de vendredi, avec deux passages d'une boucle de quatre étapes autour d'Otepää au sud de Tartu. Une répétition de la super spéciale du jeudi soir près du parc d'assistance complète la journée.

Les pilotes Toyota se sont encore disputés la première position. Avec 7 étapes remportées sur 8, Kalle Rovanperä reste devant Elfyn Evans. L'avance du leader est maintenant de 29.1 secondes.

Les averses de pluie ont une fois de plus ajouté du piment aux routes rapides.

Esapekka Lappi était en quatrième position au général avant qu'un pneu ne sorte de sa jante à l'atterrissage d'un saut dans la troisième étape de la boucle du matin. Il a été contraint de s'arrêter et de le remplacer, perdant plus de deux minutes et glissant à la septième place.

Top 3
1 Kalle Rovanperä/Jonne Halttunen (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID) 2h07m53.0s
2 Elfyn Evans/Scott Martin (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID) +29.1s
3 Ott Tänak/Martin Järveoja (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID) +1m11.5s

Dimanche : Une victoire de plus.

Les pistes de gravier étaient parfois bien mouillées (Photo Toyota)
Les pistes de gravier étaient parfois bien mouillées (Photo Toyota)
Kalle Rovanperä a fait preuve de sa détermination et de son coup de volant lors de cette dernière journée.

La météo a assuré un week-end difficile du début à la fin avec des averses de pluie courtes et fortes rendant les conditions extrêmement changeantes et imprévisibles pour les pilotes.

La météo a cependant été plus clémente pour les deux dernières étapes. Rovanperä et Evans ont été plus d'une demi-minute plus lents que certains concurrents alors que les conditions se sont détériorées pendant l'ES23, mais ils  ont pu maintenir leurs positions au général.

Ils ont ensuite profité de l'amélioration des conditions alors que le soleil se levait pour leurs passage dans la Power Stage décisive. Rovanperä établi le meilleur temps avec un bon écart sur Evans.

Thierry Neuville a enduré des problèmes de fiabilité mais a gardé la tête froide pour terminer presque deux minutes plus loin en quatrième position, malgré un tête-à-queue.

Après sa mésaventure samedi, Esapekka Lappi a remporté deux étapes dimanche et a pris la sixième place au général lors de la dernière étape, où il a réalisé le quatrième temps le plus rapide.

Takamoto Katsuta poursuit sa bonne série en terminant cinquième au général.

Ce fut une dernière journée décevante pour M-Sport Ford. Pierre-Louis Loubet a abandonné après avoir heurté un rocher dans la première étape et cassé la suspension avant gauche de son Puma tandis que Gus Greensmith est sorti  avec un problème de transmission.

Le WRC restera en Europe du Nord pour le prochain rallye de Finlande le mois prochain du 4 au 7 août.
 
K.Rovenpera : "C'était encore une fois super et merci à Jonne [co-driver Halttunen] parce que c'était un week-end difficile mais nous avons très bien roulé. Nous apprécions chaque rallye et même si nous devons attaquer car la pression est toujours élevée, nous gérons bien la situation."

Classement et Highlights

1 Kalle Rovanperä/Jonne Halttunen (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID) 2h54m29.0s
2 Elfyn Evans/Scott Martin (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID) +1m00.9s
3 Ott Tänak/Martin Järveoja (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID) +1m55.7s
4 Thierry Neuville/Martijn Wydaeghe (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID) +3m53.3s
5 Takamoto Katsuta/Aaron Johnston (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID) +4m13.4s
6 Esapekka Lappi/Janne Ferm (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID) +4m49.1s
7 Adrien Fourmaux/Alexandre Coria (Ford Puma Rally1 HYBRID) +5m09.2s
8 Andreas Mikkelsen/Torstein Eriksen (Škoda Fabia Rally2 evo) +11m01.8s
9 Teemu Suninen/Mikko Markkula (Hyundai i20 N Rally2) +11m27.1s
10 Emil Lindholm/Reeta Hämäläinen (Škoda Fabia Rally2 evo) +13m04.8s

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur




Notre page Facebook



Nos videos
Olivier Jennequin | 06/02/2024
Olivier Jennequin | 05/02/2024
Stéphane GAUTHIER | 28/01/2024
Racing Forever, 19 ans de photos de sports-mécaniques


Notre équipe - Notre charte d'utilisation du site - Mentions légales