Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

MotoGp : Doublé français à Doha

Fabio Quartararo remporte la course devant Johann Zarco


Publié par le Lundi 5 Avril 2021 à 08:51



Fantastique doublé français à Doha (Photo Yamaha)
Fantastique doublé français à Doha (Photo Yamaha)
La seconde course du championnat du monde MotoGp nous a réservé un magnifique scénario. Alors que le rookie Jorge Martin a démontré son énorme potentiel en signant la pole position et en menant les trois quarts de la course, Fabio Quartararo et sa Yamaha a vaincu les pilotes Ducati et s'impose pour la 4e fois dans la catégorie.

La Marseillaise a retenti sur le podium saluant également la performance de Johann Zarco. Il a de nouveau mené sa Ducati à la 2e place du grand prix et prend la tête du championnat du monde.

La France peut être fière de ses 2 pilotes de top niveau.

Jorge Martin impressionne

Jorge Martin déjà au top
Jorge Martin déjà au top
Avec seulement  2 courses dans la catégorie reine au compteur, l'espagnol Jorge Martin est déjà au top du classement et a impressionné pour ce second rendez-vous à Doha.

Lors de la manche d'ouverture, il s'était mal qualifié et avait signé un beau départ canon avec sa Ducati Pramac avant de rentrer dans le rang avec l'usure des pneus.

Mais 1 semaine plus tard, Jorge Martin a ébloui un cran de plus en signant, ni plus ni moins, la pole position et en menant brillamment la course durant 18 des 22 tours prévus. Il n'aura cédé que face au retour de la Yamaha de Quartararo et à l'ultime attaque de son coéquipier Johann Zarco qu'il n'a pas voulu contrer dans l'optique du championnat du monde.

Jorge Martin apprend très vite et pourrait être un sacré challenger dans les prochaines courses.

La plus belle victoire de Fabio Quartararo

Fabio Quartararo s'impose une semaine après son coéquipier (Photo Yamaha)
Fabio Quartararo s'impose une semaine après son coéquipier (Photo Yamaha)
On a vite oublié le week-end dernier où Fabio Quartararo voyait son coéquipier réussit à remporter la course alors que Fabio galérait avec la gestion de ses pneus. Le clan Yamaha a vite appris et a trouvé une nouvelle fois la clé pour battre les Ducati malgré leur gros avantage moteur.

Fabio était qualifié en 5e position sur la grille de départ. Il a ensuite navigué autour de la 8e place pendant les 10 premiers tours de course avant de bien gérer la 2e partie de celle-ci et de revenir sur les avant-postes et se retrouver en position de viser la victoire.

C'est à partir du 12e tour que Fabio a débuté sa remontée. Il passe d'abord la Suzuki d'Alex Rins puis la puissante Ducati de Bagnaia. Il se retrouve alors 3e à 6 tours de la fin de course. On se souvient alors que la Yamaha de Vinales avait battu les Ducati la semaine passée et le scénario est de nouveau envisageable pour le français même si Martin résiste très bien en tête.

Fabio exploite parfaitement sa Yamaha et passe Johann Zarco puis le leader espagnol et file alors vers une 4e victoire en MotoGp. Un très beau succès qui va sûrement en appeler d'autres.
Fabio Quartararo, vainqueur : "Je n'ai pas de mots. Cette victoire est différente des trois précédentes courses de MotoGP que j'ai gagné jusqu'ici. Après la dernière course, j'étais un peu déçu de moi-même. Pendant cette course, c'était totalement différent. Je réfléchissais bien, j'ai beaucoup joué avec la carte et les pneus. Neuf ou dix tours avant la fin, je me suis dit: «Le moment est venu de pousser et de montrer notre potentiel».

C'est super de finir en première position! J'étais tellement content du FP4, car j'avais l'impression d'être le seul à ne faire que des tours de 1'54s. Nous avons donc fait un plan, mais l'équipe m'a aussi dit de m'adapter à mon ressenti  et je l'ai très bien fait aujourd'hui. Je me sentais si bien.

Quand j'ai dépassé Zarco, j'ai aussi immédiatement dépassé Martin. J'avais tellement peur quand j'ai heurté les débris sur la trajectoire. J'ai pensé "Pas une crevaison, s'il vous plaît!", parce que ça a fait un mauvais son. Mon dernier tour n'était pas aussi rapide que les précédents, mais c'était suffisant pour la victoire."

2eme, Johann Zarco mène le championnat du monde

Johann Zarco est en tête de la catégorie MotoGp
Johann Zarco est en tête de la catégorie MotoGp
En 2 courses, Johann Zarco aura signé 2 secondes places. Mais c'est en numéro 1 que le Français repart de Doha. Si on pensait que la Ducati avec sa puissance moteur pourrait s'imposer il n'en fut rien. Johann Zarco a été impérial, il a encore fait un meeting plein d'intelligence et même s'il ne s'impose pas encore, prouve qu'un team satellite n'est en rien un handicap.

Lors de la course d'ouverture, il en manquait un peu pour contrer la Yamaha de Vinales. Ici son coéquipier, Jorge Martin fut également un redoutable adversaire. Ce n'est qu'en fin de course qu'il pourra le doubler mais là encore impossible de contrer la Yamaha, cette fois celle de Quartararo.

On se réjouit donc que la France face un doublé et surtout la bonne nouvelle c'est que la régularité de Johann l'emmène en tête du championnat du monde. Une bonne nouvelle alors que le Grand prix de France a confirmé se tenir à la date prévue en mai.
Johann Zarco, leader du championnat du monde : Tout d'abord bravo à Jorge, une course impressionnante, il a été très bon. Je suis très content, j'avais le bon feeling, je me sentais bien et je savais que je pouvais faire une belle course. Avec cette moto et cette équipe, nous pouvons obtenir une très grande satisfaction.

Où sont les autres ?

Aprilia a montré de belles performances
Aprilia a montré de belles performances
Ducati versus Yamaha aura tenu l'affiche de ses 2 courses au Qatar. Suzuki a fait un peu illusion avec Rins et Mir mais n'ont pas pu viser le podium une fois de plus. 

Chez KTM, Miguel Oliveira  a été le plus vite en qualification avec une 12e place mais  devancé par une Aprilia et une Honda. Sur le bilan, Brad Binder s'en sort le mieux en ramenant les 8 points de la 8e place. Chez Honda, le résultat brut est très décevant. En l'absence de Marc Marquez, le HRC fait 13e et 14e de cette course. Un début de saison à oublier pour la marque japonaise qui doit prier pour un retour de son champion.

Belle satisfaction, en revanche, chez Aprilia. De nouveau, Aleix Espargaro a pu montrer les performances de la moto. Il est resté dans le top 5 durant les 10 premiers tours avant de lâcher un peu pour finir à une honorable 10e place. Pour l'instant Aprilia devance KTM et Honda au championnat du monde. 

Classements


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
Olivier Jennequin | 18/04/2021
stéphane GAUTHIER | 18/04/2021
stéphane GAUTHIER | 18/04/2021
Stéphane GAUTHIER | 18/04/2021