Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever

MotoGp 2024 : Qatar, Jorge Martin remporte le premier sprint

Les sprinteurs au rendez-vous.


Publié par le Samedi 9 Mars 2024 à 19:02



Jorge Martin domine (Photo Gold & Goose Redbull Content)
Jorge Martin domine (Photo Gold & Goose Redbull Content)
Ca y est la saison 2024 est partie ce week-end au Qatar. Jorge Martin (Ducati Pramac) a frappé le premier en signant une pole record qu'il a ensuite converti en première victoire lors de la course sprint de ce samedi.

Il a été rejoint sur le podium par 2 autres spécialistes de ce type de course. Brad Binder (KTM) et Aleix Espargararo (Aprilia) ont fait brillés 2 autres marques en prenant les 2e et 3e place.

Le top 5 a été complété de Bagnaia (Ducati) et Marc Marquez (Gresini).

Pas de points pour les français qui ont connu des difficultés avec leurs motos respectives. La course longue de dimanche s'annonce donc tout aussi compliquée pour eux.

Jorge Martin en pole record

(Photo Gold & Goose Redbull Content)
(Photo Gold & Goose Redbull Content)
Dans sa lutte pour le titre mondial, Jorge Martin doit pouvoir compter sur ses points forts et améliorer ses points faibles. En qualification et en course sprint, il a maximisé et confirmé que sur un tour et une course courte il est toujours aussi redoutable voir imbattable.

Jorge Martin a d'abord fait parler la poudre en signant un chrono record pour décrocher la 14e pole en MotoGP. Il devançait sur la première ligne Aleix Espargaro et Enea Bastianini.

Binder, Bagnaia et Marc Marquez se retrouvaient eux sur la 2e ligne.

Les sprinteurs ne ratent pas le podium

Les lièvres ont déjà des médailles (Photo Gold & Goose Redbull Content)
Les lièvres ont déjà des médailles (Photo Gold & Goose Redbull Content)
Le départ se passe sans incidents avec Jorge Martin qui vire en tête du sprint qui comporte 11 tours. Brad Binder se place immédiatement second  puis Aleix Espargaro passe Bastianini . 

Bagnaia passe à son tour son équipier et se retrouve alors 4e. Marc Marquez se défait de Miller.

La première chute est pour Di Giannantonio qui sera le seul à ne pas terminer. Bagnaia passe ensuite Aleix Espargaro. Le pilote Ducati tente de suivre les 2 lièvres que sont Martin et Binder.

Les 2 leaders d'ailleurs s'affrontent mais Martin reste devant. 

Jorge Martin prend ensuite un tout petit avantage de 5 dixièmes. Mais il ne sera jamais vraiment menacé. Il va aller chercher cette première victoire de la saison envoyant un message à son rival Bagnaia.

Brad Binder 2e

Brad Binder fait briller KTM(Rob Gray Polarity photo)
Brad Binder fait briller KTM(Rob Gray Polarity photo)
Brad Binder est aussi un sacré spécialiste du sprint. Une fois de plus il fait un excellent départ pour se placer dans le sillage du leader. Il a maintenu la pression du début jusqu'à la fin. La KTM semble performante dans ce format.

Binder ne trouvera toutefois pas la voie de la victoire et il lui aura fallu lutter contre le retour d'un 3e lièvre avec Aleix Espargaro.
Brad Binder 2ème du Sprint : " Aujourd'hui, c'était génial. C'est toujours génial de finir sur le podium, surtout lors de la première course de retour. J'ai tellement poussé aujourd'hui. Le rythme était vraiment fort dans les premiers tours et je suis très impressionné par les progrès que nous avons réalisés à l'entrée et au freinage avec la RC16.

La moto est à un autre niveau… mais nous avons encore du travail à faire. Les temps au tour étaient irréels. C'est génial à voir et je pense que nous aurons une course sympa demain."

Aleix Espargaro bat Bagnaia pour le podium

Aleix Espargaro place Aprilia sur le podium
Aleix Espargaro place Aprilia sur le podium
Doublé après 4 tours par Bagnaia pour la 3e place du podium, Aleix Espargaro a connu un moment plus difficile au 7e tour quand Marc Marquez l'a devancé. 

Il se retrouve alors à la 5e place. Mais l'Aprilia a visiblement retrouvé un gain en fin de sprint et l'espagnol a redoublé son compatriote avant de s'attaquer à Bagnaia. A 2 tours de la fin, sa première tentative échoue mais la seconde sera la bonne et Espargaro signe alors la 3e place du sprint devant la Ducati usine.

Marc Marquez se rassure

Marc Marquez dans le top 5 (Photo Gold & Goose Redbull Content)
Marc Marquez dans le top 5 (Photo Gold & Goose Redbull Content)
Les tests d'intersaison ont laissé quelques espoirs pour Marc Marquez mais il n'était pas encore dans les meilleurs pilotes Ducati. Ce premier sprint a donc été l'occasion de se jauger en condition Sprint.

Qualifié à la 6e place, il faisait déjà mieux que son frère 3 positions derrière. Marc prenait aucun avantage au départ et perdait même une position avant de retrouver la 6e place.

Marc passait ensuite Jack Miller avant de rivaliser avec l'Aprilia d'Espargaro. Pourtant passé le 8e tour on a senti le champion Espagnol plus dans le dur. Finalement il termine à une honorable 5e place devant Bastianini et son frère.

On attend maintenant de voir le résultat sur la distance du grand prix.
5ème - MARC MARQUEZ #93 : 
«Je me suis amusé, sans aucun doute. J’ai réussi à enchaîner quelques dépassements, même dans la ligne droite, j’étais dans les premières positions et c’est là qu’on commence à s’amuser et que les week-ends raccourcissent.

J'ai commis une erreur alors que je savais que je pouvais, dès le premier tour, puis j'ai perdu du terrain en me battant avec Fabio (Diggia). Nous sommes là où nous voulons être, dans le top cinq, et c'est l'objectif pour demain car aujourd'hui je m'attendais à Bastianini un peu plus haut et Binder moins compétitif qu'il s'est avéré.

Pedro Acosta dans un bon rythme

Pedro Acosta marque ses premiers points (Photo Gold & Goose Redbull Content)
Pedro Acosta marque ses premiers points (Photo Gold & Goose Redbull Content)
Champion dans les catégories inférieures, l'arrivée de Pedro Acosta est scrutée par les observateurs. Le phénomène espagnol a bien débuté sa saison malgré un programme très intense en cette journée de samedi.

Première satisfaction pour son team Tech3 GasGas, il s'est qualifié directement en Q2 et a pris le 8e temps sur la grille. Seulement devancé par Brad Binder, il fait toutefois mieux que Jack Miller et Augusto Fernandez.

En course, il ne fait pas d'erreur et termine à la 8e place également marquant officiellement ses 2 premiers points dans la catégorie reine. Acosta va devoir maintenant confirmé dimanche.
Pedro Acosta : " Aujourd'hui, c'était une journée super stressante avec les essais, les qualifications puis le sprint. Il s'est passé beaucoup de choses, beaucoup d'émotions à gérer, et je peux dire qu'on peut être vraiment heureux de notre journée.

Tout s'est super bien passé, nous Nous n'avons pas commis trop d'erreurs au sprint et l'écart avec les leaders n'a pas trop diminué après onze tours. Nous avons pris nos premiers points, donc c'était une très bonne journée et nous sommes contents. "

Quartararo s'en sort mieux que Zarco

Zarco et Quartararo au delà du top 10 (Photo Gold & Goose)
Zarco et Quartararo au delà du top 10 (Photo Gold & Goose)
Ni Zarco ni Quartararo n'est arrivé à se qualifier pour la Q2 confirmant que le début de saison des 2 français serait difficile. Mais dans le clan Zarco et Honda on était plus optimiste pour le départ du sprint car Johann conservait toutefois un très bon feeling sur sa Honda.

Son départ a été moyen et il ne gagne pas de position. Puis ensuite il se rapproche du top 10. A 3 tours de la fin il est 11e. Puis ensuite c'est la dégringolade à cause de vibrations ressenties sur l'arrière. Zarco perd alors son feeling et finit bien loin à la 16e place alors qu'il a été longtemps le plus performant des pilotes Honda.

Pour Quartararo, ce n'est guère mieux. Qualifié à une modeste 16e place, il se consolait en faisant mieux que Rins son nouveau coéquipier. Pour autant sa course a été presque anonyme ce qui lui a fait dire à l'arrivée que rien de positif n'était sorti de ce premier sprint. Visiblement, la Yamaha dégrade trop le pneu. Chez les bleus, il va falloir travailler pour corriger le tir dimanche.

Classements

(Photo Gold & Goose Redbull Content)
(Photo Gold & Goose Redbull Content)

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur




Notre page Facebook

Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 14/05/2024
Stéphane GAUTHIER | 14/05/2024
Stéphane GAUTHIER | 14/05/2024
Stéphane GAUTHIER | 13/05/2024
Stéphane GAUTHIER | 12/05/2024
Stéphane GAUTHIER | 12/05/2024

Racing Forever, 20 ans de photos de sports-mécaniques