Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever

MotoGp 2023 : Grand prix d'Italie

Ducati et Bagnaia maîtres à bord.


Publié par le Dimanche 11 Juin 2023 à 19:54



Au vu des résultats, Bagnaia peut avoir le sourire après le Mugello
Au vu des résultats, Bagnaia peut avoir le sourire après le Mugello
Ce fut le week-end parfait pour Francesco Bagnaia qui s'impose à nouveau sur le circuit du Mugello pour sa 14e victoire en carrière. Après la victoire en sprint samedi, le pilote officiel Ducati a remporté la course du dimanche et a renforcé sa place de leader du championnat du monde MotoGP.

Arborant une livrée spéciale pour le grand prix d'Italie, l'équipe locale Pramac Racing a réussi à placer ses 2 pilotes sur le podium. Jorge Martin prend la seconde place et Johann Zarco termine 3e après une belle remontée en course.

En revanche, Marco Bezzecchi n'a pas connu la réussite et perd de précieux points face à Bagnaia en terminant seulement 8e.

Les frère Marquez ont chuté chacun à leur tour. Chez Yamaha ce n'est guère mieux. Morbidelli devance Quartararo en 10e position.

Belle fête après l'arrivée avec le public italien. Ducati peut se satisfaire aussi d'un week-end de course presque parfait. La concurrence est repoussée à la 5e place.

Week-end parfait pour Bagnaia

Les fans étaient revenus en nombre sur le circuit pour assister au triomphe de leur pilotes nationaux. Ils n'ont pas été déçu du voyage avec une nouvelle fois un podium 100% Ducati et une victoire de Bagnaia.

Celui-ci a été contesté au départ par Jack Miller et sa KTM mais très vite le champion italien a repris sa marche en avant et s'est imposé en leader de la course dès le 2e virage.

Ensuite, Miller est redescendu peu à peu au classement et c'est Jorge Martin qui a pris en chasse le leader. L'écart entre les 2 premiers a longtemps été stable autour de la demi-seconde seulement. Il faudra attendre la dernière partie de course pour que Bagnaia augmente à plus d'une seconde son avance.

Sans faire d'erreur, il s'impose une nouvelle fois au Mugello. Avec les points acquis en Sprint, il fait le plein au championnat d'autant qu'il bénéficie de la relative mauvaise course de Bezzecchi son actuel dauphin.

Désormais, Bagnaia mène le championnat avec 131 points soit 21 points de plus que son poursuivant immédiat.

Les frères Marquez éliminés

Pas de Marquez à l'arrivée (Photo Honda Racing)
Pas de Marquez à l'arrivée (Photo Honda Racing)
Toujours plus ou moins en difficulté avec sa Honda dans la phase rythme de course, Marc Marquez s'est fait piéger par sa mauvaise trajectoire dans le tour numéro 6. Le champion espagnol est allé au tapis et a terminé sa course là.

Son frère Alex était lui en feu pour une place sur le podium. Après avoir attaqué un peu trop fort un freinage il s'écartait de la bonne trajectoire à son tour mais sans conséquences.

Ensuite, il luttait admirablement avec Luca Marini. Un bon duel s'engageait entre les 2 pilotes Ducati pour la 3e place. Au 13e tour, Alex a doublé son adversaire mais 2 tours plus tard il perdait sa machine dans un virage. Il abandonnait à son tour.

Zarco sur le podium

Belle course de Johann Zarco (Photo Gold & Goose RedBull Content)
Belle course de Johann Zarco (Photo Gold & Goose RedBull Content)
Jorge Martin a fait un bon début de course notamment en choisissant un pneu plus tendre. Il est resté plus ou moins en contact avec le leader sans jamais vraiment pouvoir le rejoindre.

Sa fin de course a été donc plutôt défensif pour conserver la 2e place. Avec ce résultat et celui du sprint, il est 3e au championnat à 24 longueurs de Bagnaia.

Johann Zarco a réalisé une belle course à nouveau. En partant 9e sur la grille il a toutefois perdu du temps en début d'épreuve. 12e seulement au premier tour, il a toutefois remonté un a un ses adversaires pour se retrouver 6e au 6e tour.

Après les chutes des Marquez, il était en lutte avec Luca Marini qui défendait chèrement sa peau avec la même moto. Marini était très fort dans les freinages, mais Zarco a été patient et a haussé son rythme pour prendre définitivement la 3e position à 6 tours de la fin.

Ce podium est une bonne nouvelle pour le pilote Pramac mais la victoire n'est pas encore au rendez-vous alors qu'il est l'un des plus rapides en fin de course.
 

Brad Binder le premier des autres !

Brad Binder est le premier non Ducati en 5e place (rob Gray Polarity photo)
Brad Binder est le premier non Ducati en 5e place (rob Gray Polarity photo)
Que la vie est dure quand on a pas de Ducati. Surtout en Italie et sur un circuit rapide visiblement. Comme en sprint, la course normale aura été dure pour la concurrence dont sort Brad Binder en tant que premier d'une autre marque. Le pilote KTM a réussi à rallier l'arrivée en 5e position derrière Marini.

On retrouve ensuite l'Aprilia d'Aleix Espargaro puis une autre KTM (Miller). La première Honda est celle de Nakagami en 13e position. Au championnat Ducati est largement devant KTM et Aprilia.

Fabio Quartararo derrière son coéquipier

Encore une dure journée pour les pilotes Yamaha
Encore une dure journée pour les pilotes Yamaha
Yamaha est toujours à la peine également. Après le médiocre résultat en Sprint, Morbidelli et Quartararo ont de nouveau été loin du niveau des avant-postes. Morbidelli a pris la 10e place devançant Fabio Quartararo. Avec 5 points de plus au compteur le français est loin des objectifs et les courses vont s'enchaîner.

On ne voit pas trop comment la tendance va s'inverser sans un électrochoc pour cette équipe.

classements


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Racing Forever, 19 ans de photos de sports-mécaniques