Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever

MotoGp 2023 : Austin, course sprint

Bagnaia s'impose et se rapproche de Bezzecchi


Publié par le Samedi 15 Avril 2023 à 23:02



Bagnaia reprend sa bonne marche en avant
Bagnaia reprend sa bonne marche en avant
Assurément, Francesco Bagnaia et sa Ducati officielle sont les favoris de la saison car ils dominent les débats en MotoGp. Pour autant, l'italien n'est pas le leader du championnat avant d'arriver à Austin pour le grand prix des Amériques.

Son objectif est donc clair, profiter de cette domination pour maximiser les points. Bagnaia a démontré son potentiel en signant la pole position devant Rins (Honda) et Marini (VR46 Ducati).

il remporte également haut la main la course sprint et revient désormais à 1 point de Bezzecchi qui sauve sa place de leader en terminant 6e de cette première course.

Marc Marquez est toujours absent et blessé. Chez Honda, on a pu compter sur les bonnes performances d'Alex Rins (Honda LCR) malgré le retour du pilote officiel HRC, Joan Mir.

Tombé à 2 reprises en qualification, Jorge Martin a encore fait des miracles en obtenant une incroyable 3e place.

Chez les français, malgré un bon départ, on fait grise mine, ni Quartararo (Chute) ni Zarco ne marquent de points dans cette épreuve spécifique.

Bagnaia au dessus du lot

Parti depuis la pole position, Bagnaia a été concurrencé au départ par un Alex Rins très motivé. Mais la Ducati repasse devant au premier virage. Malgré une nouvelle tentative pour prendre la tête du pilote Honda LCR, Bagnaia éteint rapidement la rébellion et prend en main la course.

Sa course ensuite est assez facile. Il aligne les bons tours et creuse l'écart sur Rins. 6 dixièmes au 4e tour, l'écart passe à 1.4 après la mi-course puis à presque 3 secondes à 2 tours de la fin.

Bagnaia déroule jusqu'au damier et prend la victoire. Un sprint parfait mais la 6e place obtenue par Marco Bezzecchi l'empêche de reprendre la tête du classement général.

Honda retrouve le sourire avec Rins

Chez Honda, un espagnol peut en cacher un autre
Chez Honda, un espagnol peut en cacher un autre
De retour Joan Mir a la lourde tâche de porter Honda en haut du classement. Pourtant, pour la marque japonaise, la performance va venir de Alex Rins du team LCR.

Le pilote satellite a signé le 2e chrono des qualifications. Il a fait un super départ et même mener un peu. Mais la Honda n'est pas plus rapide que la Ducati et donc rapidement il faut défendre sur l'Aprilia de Aleix Espargaro.

Rins perd une position au 2e tour en étant un peu large. Au 5e tour, le pilote LCR remet la pression sur le pilote Aprilia. Il finit par le doubler et sécuriser ensuite une très belle 2e place.

Dur labeur pour Jorge Martin

Un véritable sprint pour Jorge Martin
Un véritable sprint pour Jorge Martin
Jorge Martin a eu une dure journée. 2 Motos cassées alors qu'il était en capacité de faire une première ligne en qualification. Relégué à la 12e place, il fait pourtant un très bon départ et se retrouve en 5e place en doublant Johann Zarco son coéquipier chez Pramac.

L'espagnol a ensuite viser une place sur le podium. Pour cela il aura fallu passer Quartararo en profitant des qualités de vitesse de sa Ducati. Puis profiter d'une petite erreur d'Aleix Espargaro pour passer devant son Aprilia et être 3e.

En fin de course, Espargaro revient sur Martin pour tenter de lui reprendre le podium. Malgré une attaque suicide d'Aleix, Jorge Martin maîtrise la fin de course et termine 3e.

Aleix Espargaro se contente de la 4e place. Brad Binder est le plus vite chez KTM avec la 5e place.

Quartararo et Zarco en difficulté malgré un bon départ

Fabio Quartararo est encore loin d'avoir remonter la pente !
Fabio Quartararo est encore loin d'avoir remonter la pente !
On est loin d'avoir garder le sourire dans le clan français. Fabio Quartararo qui aime pourtant Austin, se bat face au Ducati avec une Yamaha moins vite en ligne droite. Il est encore seul à porter l'équipe usine en haut du classement. Pas de Morbidelli performant ici à Austin.

Quartararo a signé le 7e chrono et a pris un excellent départ. Il se retrouvait 4e. Une position qu'il va avoir du mal à conserver ensuite. Il commet une première erreur au 4e passage en étant un peu large. Puis un tour plus tard, le français chute mais peu repartir. Manifestement, il doit surpiloter pour tenter de contrer ses adversaires. Cela l'emmène à la faute et pas de points.

Pour Zarco, une chute et une douleur au bras ne l'a pas aidé avant la course. Il a dû aussi passer les qualifications par Q1. Qualifié seulement 9e, il prenait toutefois un bon départ avec la 5e position avant de se caler dans le sillage de Jorge Martin son coéquipier.

Puis au fil des tours, Johann a été plus en difficulté jusqu'à commettre plusieurs erreurs le faisant finir à la 11e place. Très décevant mais Zarco conserve toutefois sa 3e place au championnat. Pas sûr que cela le console. 

Classements


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur




Notre page Facebook

Nos videos
Olivier Jennequin | 06/02/2024
Olivier Jennequin | 05/02/2024
Stéphane GAUTHIER | 28/01/2024
Racing Forever, 19 ans de photos de sports-mécaniques


Notre équipe - Notre charte d'utilisation du site - Mentions légales