Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

MotoGp 2021 : Vinales bat les Ducati au Qatar !

On attendait les Ducati, Maverick Vinales les coiffe au poteau !


Publié par le Dimanche 28 Mars 2021 à 20:45



Vinales a saisi sa chance (Photo Yamahaà
Vinales a saisi sa chance (Photo Yamahaà
La premier grand prix de la saison aura souri à l'espagnole Maverick Vinales et à Yamaha alors que la marque Ducati était donné favorite depuis la fin des essais hivernaux.

Malgré la pole de Francesco Bagnaia et la puissance affichée de sa Ducati, Vinales a fait une course très intelligente et a ouvert son compteur de victoire pour 2021 et mène d'or et déjà le championnat du monde MotoGP.

2 français ont pu finir dans le top 5 donc Johann Zarco qui termine à une superbe seconde place. Fabio Quartararo termine 5e sans jamais avoir pu tenir le rythme de son coéquipier.

Les pilotes Suzuki ont pu réagir en course après une qualification terne.

La saison est lancée et s'annonce passionnante et dans l'attente du retour du roi Marc Marquez, tous les points obtenus seront très précieux.

Le missile Ducati

Comme lors des essais d'avant saison où la Ducati avait signé un record de vitesse de pointe sur cette même piste avec Johann Zarco, la marque italienne a encore été la plus rapide des essais.

Cette fois, c'est le pilote usine Francesco Bagnaia qui a signé la pole et Zarco un nouveau record de 362,4 km/h en vitesse de pointe. Des vitesses incroyables pour des motos à la limite du raisonnable mais un sérieux atout pour gagner la course.

Vinales et Yamaha déjouent les pronostics

Ca commence bien pour Vinales !
Ca commence bien pour Vinales !
Le début de course a donné logiquement l'avantage aux pilotes Ducati puisque 4 pilotes de la marque prenaient la tête avec Bagnaia en chef de file devant Miller, Zarco et Martin qui faisait un super bon depuis la 14e place de grille.

Dès lors Bagnaia a mené la course durant 14 tours laissant penser que personne ne pourrait lui contester la victoire. Et pourtant, Maverick Vinales, qualifié 3eme a patiemment attendu son heure pour remonter ses adversaires rouges.

6eme au premier tour, 5e au 3e passage, il remontera jusqu'à la première place qu'il prendra dans le 15e tour. Dès lors, sa Yamaha est restée en tête jusqu'au drapeau à damier. Une victoire précieuse pour l'un des prétendants au titre mondial.

Zarco sur le podium

Bagnaia avait été préféré à Johann Zarco pour rejoindre le team usine. Si l'italien a signé la pole et a mené la moitié de la course, il a eu une baisse de régime qui a permis au pilote Français de le passer et de suivre à distance Maverick Vinales. Il ne pourra toutefois pas chercher la victoire et devra même se défendre pour une belle place sur le podium.

Johann n'a jamais été loin du leader durant toute la course. Pour asseoir sa place sur le podium, le pilote Pramac a dû se servir de la puissance de sa machine.

Doublé par Mir et sa Suzuki en fin de course, Johann aura parfaitement utilisé sa vitesse de pointe pour redoubler la Suzuki dans la dernière ligne droite. Un avantage que Bagnaia arrivera aussi à prendre sur la ligne d 'arrivée. Johann obtient donc la 2e place et la meilleure position des pilotes Ducati. Un bon début de championnat !

Suzuki mieux en course

Un nouveau slogan chez Suzuki (Photo www.suzuki-racing.com)
Un nouveau slogan chez Suzuki (Photo www.suzuki-racing.com)
Champion en 2020, on se demandait où était passé les pilotes Suzuki après les premiers essais et la qualification. Alex Rins et Joan Mir n'étaient que 9e et 10e sur la grille de départ.

Mais on en a pris l'habitude, la Suzuki c'est en course qu'elle est redoutable et les pilotes aux couleurs de la marque l'ont encore prouvé à Losail.

On ne trouvait ni Rins ni Mir dans les 7 premiers en début de course. Il aura fallu attendre la seconde partie de la course pour voir pointer d'abord Rins à la 5e place après 12 tours. A 8 tours de la fin Rins remonte au 4e rang mais cette fois Joan Mir a réussi à le rejoindre pour le final.

Finalement c'est Joan Mir qui se retrouve le  plus rapide des 2 pour tenter une place sur le podium.

A 3 tours de la fin, Mir double Bagnaia mais Rins, lui, ne tient plus le rythme de devant. Le champion du monde va donc tenter seul d'aller chercher au moins la seconde place. Son duel avec Zarco et Bagnaia sera perdu dans la dernière ligne droite. Il a vu passer 2 missiles l'éjecter du podium final.

4e, on sait que la force de Mir est de marquer régulièrement au championnat, cela reste donc un bon résultat. Avec une meilleure qualification ca pourrait être mieux dans une semaine. Rins finit à la 6e place sur le même constat.

Quartararo, un top 5

El Diablo n'a pas mis le feu
El Diablo n'a pas mis le feu
Finir dans le top 5 aura été le meilleur résultat qu'aura pu faire Fabio Quartararo pour ce premier rendez-vous du Qatar. Le français avait pourtant fait une bonne qualification et partait de la 2e place de quoi rester confiant au moment du départ. Mais les Ducati étaient bien plus forte sur la piste.

Si Fabio s'est battu pour marquer le plus de points, le point noir reste que son coéquipier a gagné la course et pas lui. De quoi essayer d'apprendre le plus possible avant le 2e round sur le même circuit dans une semaine. On espère donc de meilleures performances. Il aura tenu le rythme durant la première moitié de la course, la seconde fut plus dure.

Classement


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
stéphane GAUTHIER | 27/07/2021
Stéphane GAUTHIER | 27/07/2021
Stéphane GAUTHIER | 20/07/2021