Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

MotoGp 2021 : Grand prix de Grande Bretagne

5e victoire de Fabio Quartararo


Publié par le Dimanche 29 Août 2021 à 17:07



Victoire rassurante pour le titre pour Fabio (Yamaha)
Victoire rassurante pour le titre pour Fabio (Yamaha)
Fabio Quartararo (Yamaha) poursuit sa conquête du titre mondial MotoGP et vient de s'imposer en Angleterre en obtenant une 5e victoire significative qui le place dans les meilleurs dispositions au championnat alors qu'il ne reste que 6 courses à réaliser dans la saison 2021.

Loin des tumultes des transferts au sein de la famille Yamaha, le français qui partait depuis la 3e place de la grille de départ a rapidement imposé un rythme supérieur à ses adversaires pour remporter la course devant Rins (Suzuki) et Aleix Espargaro qui donne à Aprilia son premier podium.

Les frères Espargaro font le show

Les frères Espargaro en tête de course
Les frères Espargaro en tête de course
En difficulté depuis le début de saison et son arrivée dans le giron Honda, Pol Espargaro a retrouvé la forme en Angleterre et obtient une pole position incroyable lors des qualifications. Un résultat qui soulageait l'Espagnol car sa Honda n'est pas simple à piloter. Sur un circuit où les virages et la vitesse sont mythiques cela laissait de bons espoirs pour la course.

Si Jorge Martin était en haut de la feuille des temps après avoir coupé un virage dans sa qualif, la pole était bien attribuée à Pol Espargaro. C'est sa première en Honda et sa 3e dans la catégorie MotoGp. Pour Honda, l'assurance de peut-être viser un podium d'autant que Marc Marquez faisait la 5e place.

Autre satisfaction de la qualification, l'Aprilia d'Aleix Espargaro signait un très bon 6e chrono.

Les frères Espargaro n'avaient aucune asssurance de pouvoir concrétiser ses performances en résultat en course et pourtant ils ont animé le début de course.

Pol a mené la course durant les 4 premiers tours. Aleix a tenu 3 tours dans son sillage avant de voir Quartararo passer à l'attaque.

Quartararo maître de son destin

Fabio Quartararo était confiant sur son rythme de course, fallait-il encore le confirmer en bagarre durant les 20 tours de course.

Le départ avait été marqué par l'accrochage entre Marc Marquez et Jorge Martin. Confirmant sa 3e place sur la grille, le français a doublé l'Aprilia d'Aleix Espargaro avant de régler son compte à la Honda de Pol son frère.

Fabio a alors mené la course à partir du 5e tour et a conservé sa place jusqu'à l'arrivée jamais menacé par la concurrence. Il s'échappe et maintient 3 secondes d'avance durant les 10 derniers tours.

Alex Rins plaçait alors sa Suzuki en 2e position mais ne sera pas en mesure de revenir sur la Yamaha de tête. C'est donc une victoire indiscutable pour Fabio très bonne pour la confiance d'autant que la concurrence a terminé assez loin : Miller (Ducati) échoue au pied du podium, Bagnaia (Ducati) ne finit que 14e. Zarco en difficulté tout le week-end ne prends que la 11e place. Enfin, Joan Mir était loin de viser le top 5 et terminera que 9e.

Que des bonnes nouvelles pour Fabio qui a désormais 65 points d'avance sur Joan Mir. Il peut voir venir avec plusieurs jokers.
 
Fabio Quartararo : "Cette victoire me fait du bien ! En Autriche, je pensais au championnat lorsque nous avons changé de moto, mais ici je n'ai pensé à rien.

Je me sentais bien sur la moto et j'aimais me battre pour la victoire. C'était parfait. J'aime courir comme ça, vivre l'instant présent. Je me sentais bien au début et je suis resté calme. Je n'ai fait que quelques erreurs et j'avais l'impression d'être très bon au freinage.

C'était mieux que prévu, et à cause de cela, j'ai eu une sorte de changement de stratégie pendant la course. Quand j'avais 3 secondes d'avance, je me suis dit : « D'accord, maintenant il est temps d'y aller doucement et de ne pas faire d'erreurs », puis dans le dernier tour, j'appréciais simplement la piste, toujours en gérant.

Je suis tellement content de ce résultat. C'est une victoire vraiment spéciale. "

Aprilia sur le podium

Les efforts d'Aprilia ont été récompensés
Les efforts d'Aprilia ont été récompensés
La marque Aprilia a surtout fait la une avant le grand-prix avec le transfert de Maverick Vinales au sein de l'équipe usine en 2022 comme titulaire et peut-être avant la fin de saison. 

Jusqu'ici la marque italienne progresse grâce à des jetons de développement pour rattraper la concurrence encore meilleure qu'elle. Souvent performante en qualif ou en début de course, ni Aleix Espargaro ni Lorenzo Savadori ne sont parvenu à monter sur le podium. 

Le week-end commençait mal puisque Savadori déclarait forfait à cause de sa cheville fracturée. Mais Aleix Espargaro avait de grands espoirs pour cette épreuve. 6e sur la grille, il signait également le meilleur temps du warm-up.

En course, Aleix a fait la course devant même si rapidement son Aprilia a montré ses limites pour viser la victoire. Aleix a été en mesure de se battre pour le podium. Il aura tenu pendant 9 tours la seconde place puis en fin de course, il s'est battu pour conserver la 3e place une fois doublé par Rins.

C'est face à la Ducati de Miller que le pilote Aprilia a dû se défendre. Et il a brillamment réussi son duel et obtenu un résultat historique pour Aprilia.
 
ALEIX ESPARGARO : "A un certain moment, j'ai perdu quelques positions mais j'ai réussi à remonter, sauf sur Fabio qui a creusé l'écart.

A la fin, j'ai un peu souffert avec l'avant mais par contre j'avais une bonne motricité, donc je n'ai pas pu résister à Jack au freinage mais je me suis limité à traverser et à exploiter l'accélération.

Maintenant, nous devons célébrer cette place mais nous reconcentrer immédiatement, d'autres courses arrivent où nous pouvons être compétitifs.

Un podium ne peut pas nous satisfaire, nous en voulons plus".


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 28/11/2021
Olivier Jennequin | 28/11/2021
Olivier Jennequin | 21/11/2021