Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

MotoGP : Grand prix Emilie Romagne 2020

La bonne combinaison pour Maverick Vinales.


Publié par stéphane GAUTHIER le Dimanche 20 Septembre 2020 à 16:14



Maverick Vinales a tout fait comme il fallait (Photo Yamaha)
Maverick Vinales a tout fait comme il fallait (Photo Yamaha)
Maverick Vinales connait des hauts et des bas en MotoGp, parfois capable de beaux exploits et parfois complètement absent de la performance. Pour le 2e grand prix à Misano, Maverick Vinales a tout mis dans l'ordre pour remporter le grand prix d'Emilie Romagne. Une pole et la victoire qui remet l'espagnol en selle pour le titre mondial.

Joan Mir poursuit sur sa forme et obtient une belle 2e place pour la marque Suzuki.

Enfin, la 3e place semblait durement acquise par le français Fabio Quartararo. Pour avoir été au delà des limites de la piste il sera sanctionné d'une pénalité. La dernière place du podium reviendra alors à Pol Espargaro et sa KTM.

En l'absence prolongée de Marc Marquez, le championnat est plus que jamais ouvert. Les 3 premiers sont séparés seulement de 1 point au classement général qu'Andréa Doviziozo mène encore.

Bagnaia motivé par la victoire

Ducati pouvait compter sur son équipe satellite Pramac. Jack Miller partait bien au départ mais laissait ensuite Vinales prendre la tête de la course. Mais c'est son coéquipier, Francesco Bagnaia qui allait porter une attaque sur la Yamaha de tête et prendre le commandement dans le 6e tour.

Bagnaia particulièrement performant sur ce circuit, a pris de suite l'ascendant et une petite avance de 1.5s. Une avance qui s'est stabilisée avant que Vinales ne mette la pression sur son adversaire.

La fin de course arrivant, Bagnaia sent que le rythme doit encore augmenter. Mais à 7 tours de la fin, le pilote Pramac Ducati part à la faute dans le virage 6 et laisse filer la victoire.

Vinales enfin !

Maverick Vinales n'a pas craqué du tout. Il a plutôt bien géré ses pneus pour être le plus performant possible en fin d'épreuve. Doublé par Bagnaia, il a patiemment attendu avant de pouvoir remettre la pression au bon moment. On sait qu'il est souvent redoutable en fin de course et il l'a prouvé une fois de plus.

Il n'aura pas eu à combattre contre la puissante Ducati. Une fois de nouveau en tête, il filera vers la victoire. La première de l'année, la 8e de sa carrière en MotoGp.

Moins de chance pour Valentino Rossi sur l'autre Yamaha usine. Le pilote italien est tombé une première fois au début de course avant de renoncer finalement. Aucun résultat possible dans les points.

Vinales s'impose devant la Suzuki de Mir, Pol Espargaro, Fabio Quartararo, Miguel Oliveira puis les Honda de Nakagami et Alex Marquez. Andrea Dovizioso n'est que 8e et Johann Zarco marque les points de la 11e place.

Quartararo sanctionné, Pol Espargaro et KTM sur le podium

Fabio Quartararo avait bien négocié son départ et faisait une course prudente avant un final bien endiablé. Le français se retrouvait 4e au départ et allait bénéficier d'une faute de Miller puis des chutes de Binder et Bagnaia pour tenter de viser un podium.

Pour cela, il lui restait à passer Pol Espargaro et à contenir le retour de MIr. Le pilote Suzuki était trop rapide pour Espargaro et Quartararo qui les doublait coup sur coup à 3 tours de la fin.

Fabio restait dans le sillage de la KTM et pouvait encore viser la 3e place malgré une épée de Damoclès au dessus de sa tête car il était averti pour dépassement de la ligne de course.

Le pilote Yamaha Petronas trouvait pourtant l'ouverture sur Pol Espargaro pour prendre de façon éphémère la 3e place. En effet il était, tout de suite après, sanctionné d'une pénalité long Lap pour un énième passage dans la zone verte hors piste. Le français ne fera pas sa pénalité car il restait très peu de temps avant le damier mais il sera alors sanctionné de 3 secondes et perdra le podium.

Furieux, il ira demander des explications à la direction de la course mais en vain. Une réaction un peu trop forte alors que la faute est avérée et que l'incidence au championnat reste minime.

Dovisiozo mène encore le classement mais avec un seul point d'avance sur Vinales et Quartararo et 4 sur Mir. 

Classements

Ce n'est pas Valentino qui est dopé mais bien le championnat 2020 !
Ce n'est pas Valentino qui est dopé mais bien le championnat 2020 !




Notre page Facebook

Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 20/10/2020
stéphane GAUTHIER | 18/10/2020
Stéphane GAUTHIER | 18/10/2020
Olivier Jennequin | 18/10/2020
Olivier Jennequin | 18/10/2020