Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever

MotoGP 2023 : Catalogne, doublé Aprilia

Nouvelle victoire de Aleix Espargaro, Bagnaia blessé !


Publié par le Dimanche 3 Septembre 2023 à 17:00



Doublé Aprilia en Catalogne
Doublé Aprilia en Catalogne
Le Grand prix de Catalogne a été riche en émotion en MotoGp. En Pole, Bagnaia (Ducati) savait qu'il allait avoir une nouvelle fois une belle opposition des pilotes Aprilia, très à l'aise sur le circuit de Barcelone.

Le leader du championnat n'aura pas pu se battre plus de 2 virage victime d'une énorme chute et d'un accident qui a vu une moto lui rouler sur les jambes.

Le drapeau rouge fut immédiatement déployé d'autant que juste avant un crash avec 5 pilotes impliqués avait eu lieu au premier virage.

Lors du nouveau départ, les pilotes Aprilia ont démontré leurs performances. Maverick Vinales a défié son coéquipier pour la victoire mais comme pour la course Sprint c'est Aleix Espargaro qui a remporté la course. Vinales a assuré un beau doublé pour Aprilia.

Jorge Martin est le grand gagnant au championnat de la situation. Il marque de précieux points au championnat avec la 3e place et revient à 50 points de Bagnaia.

Les français ont fait également un bon grand prix avec la 4e place de Zarco et la 7e de Quartararo.

Catastrophe au départ

Double stupeur au départ avec dans le premier virage Bastianini qui percute Zarco et dont la conséquence est d'emporter dans sa chute Aleix Espargaro, Marco Bezzecchi et Alex Marquez.

Mais ce n'est rien avec ce qui va se passer dans le 2e virage puisque Bagnaia qui est parti en tête fait un high side au dessus de sa Ducati et se fait ensuite rouler dessus par Brad Binder qui ne peut l'éviter.

Le drapeau rouge est immédiatement déployé pour venir au secours du leader du championnat. Transporté au centre médical puis à l'hôpital, Bagnaia s'en sortirait visiblement sans fracture franche. Un miracle au vu du crash.

Bastianini par contre est plus gravement blessé, à la cheville et à la main. Il faudra attendre pour savoir quand les pilotes Ducati vont pouvoir reprendre la course. Un coup dur pour l'équipe usine Ducati.

Lutte pour la victoire chez Aprilia

Maveric Vinales a défié son coéquipier A.Espargaro
Maveric Vinales a défié son coéquipier A.Espargaro
Avec l'absence au 2e départ de Bagnaia, une voie royale était ouverte aux pilotes Aprilia : Aleix et Maverick ont délivré un magnifique duel pour la victoire. En début de course c'était même 3 Aprilia qui étaient en tête avec Miguel Oliveira en poursuivant.

Maverick a rapidement pris la tête, roulant devant pendant 19 tours malgré un pneu avant qui se dégradait rapidement. Aleix Espargaro n'a pas abdiqué et a entamé une lente mais inexorable remontée jusqu'à prendre le pouvoir dans les 4 derniers tours.

Avec un doublé au drapeau à damier, Aprilia réalise un week-end des plus parfaits.
A. Espargaro : « C'est le plus beau jour de ma vie, même s'il n'est pas du tout facile. Au deuxième départ, après avoir vu la grave chute de Bagnaia, j'étais tendu et nerveux et j'ai perdu du terrain derrière Maverick.

Ensuite, j'ai décidé d'attaquer, sans trop penser à l'usure des pneumatiques ni aux risques, car je voulais vraiment me battre pour la victoire.

Quand je l'ai rattrapé, il était assez clair qu'il avait des difficultés d'adhérence et je l'ai doublé. C'est incroyable de voir deux Aprilia devant tout le monde.

Cela signifie que nous grandissons, mais nous ne devons pas croire que nous sommes déjà arrivés. Nous devons encore travailler dur ensemble, fiers de ce que nous faisons et tous unis, vers le même objectif.

Jorge Martin reprend du terrain

Nouveau podium pour Jorge Martin, 2e au championnat
Nouveau podium pour Jorge Martin, 2e au championnat
Dans ce contexte tendu chez Ducati, Jorge Martin a pu assurer à la marque une belle 3e place. Le pilote Pramac a fait une bonne course en partant devant lors du 2e départ.

Ensuite le pilote espagnol a eu des difficultés à suivre les pilotes Aprilia officiels. Il a dû résister à Oliveira qui était plus rapide jusqu'à la mi-course.

Ensuite Jorge Martin a repris le dessus et a tenté de revenir sur les hommes de tête sans succès. Avec la 3e place, Jorge Martin prend des points importants pour le championnat. 50 points le sépare de Bagnaia toujours solide leader. 

3e au championnat, Bezzecchi a fait un résultat modeste avec la 12e place. 

Les français font une bonne course

Quartararo s'en sort mieux en course ce dimanche (Photo Yamaha)
Quartararo s'en sort mieux en course ce dimanche (Photo Yamaha)
Impliqué dans le crash du premier virage, Johann Zarco a eu très chaud. Il a eu du mal à rejoindre les stands et a dû utiliser sa 2e moto. Malgré cette tension, le français a assuré une belle course.

Il a occupé la 5e place durant une bonne partie de l'épreuve avant de pouvoir doubler Oliveira à 5 tours de l'arrivée. Cette 4e place est une belle récompense et réponse à toutes ces émotions.

Zarco a signé chez Honda lors des 2 prochaines saisons et les chances de gagner avec Ducati diminuent au fil du calendrier.

Pour Fabio Quartararo la 7e place obtenue lors de ce grand prix est inattendue après des essais difficiles et une course sprint terne.

Revenu à une Yamaha configuré comme l'an dernier, Quartararo a été plus à l'aise et termine entre Alex Marquez et Jack Miller. Il bénéficie toutefois des circonstances avec l'absences de 2 pilotes Ducati et le double abandon de 2 KTM (1 KTM et 1 GasGas) sur problèmes techniques.

KTM et Honda en difficultés

Photo Rob Gray Polarity Photo
Photo Rob Gray Polarity Photo
En effet, KTM a été absente du top 5. Brad Binder a abandonné rapidement après 3 tours seulement. Même punition pour Pol Espargaro en roue libre peu après le départ.

Le meilleur pilote KTM est Jack Miller classé en 8e position. Augusto Fernandez a assuré les points de la 9e place. Son avenir pour la marque n'est pas encore assuré avec l'arrivée de Pedro Acosta prochainement.

Chez Honda les courses se suivent et se ressemblent. Marc Marquez a réussi à passer en Q2 ce qui fut déjà un premier exploit. Pas dans les points de la course sprint, il restait à bien figurer dans la course principale.

Marc accroche la 13e place. Nakagami prend la 15e place, Lecuona la 16e et Joan Mir la 17e.

Classements


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Racing Forever, 19 ans de photos de sports-mécaniques