Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
cookieassistant.com
Racing Forever

FFSA GT4 2018 : Magny-Cours, course 1

Guilvert, Michal triomphent enfin !


Publié par le Dimanche 9 Septembre 2018 à 08:46


Le départ sous un beau soleil
Le départ sous un beau soleil
Elle leur aura tourné autour plus d'une fois mais Guilvert et Michal ont enfin pu remporter une victoire en FFSA GT4 cette année avec leur Audi R8.

Sous un très beau soleil d'été, Magny-Cours a encore offert une belle course avec plus de 40 GT4 sur la piste. Une fois encore la course a été haletante jusqu'au bout. Arrivés seconds, Consani et Lariche font une très bonne opération au championnat.

Enfin, Rodolphe Wallgren a réussit l'exploit de remonter un à un ses adversaires pour s'imposer en catégorie AM.

Ce sont les pilotes B qui ont fait la grille de départ de cette première manche Nivernaise. En pole, on retrouve l'Audi Saint Eloc de Fabien Michal, il partage la première ligne avec la Porsche du Racing Technology de Sylvain Noël. C'est ce dernier qui prend le meilleur au départ imprimant le rythme sous un beau soleil bien chaud !

Pas de gros incident à signaler dans ce premier virage malgré un nombre impressionnant de GT4. Julien Lambert mène la catégorie Am. 

Petit contact entre la Mercedes de Bardinon et l'Audi de Diaz Varela. La punition sera une pénalité puis l'abandon peu après pour le premier cité. Akka Asp perd une de ses Mercedes après l'abandon de Ricci/Drouet au 2e tour seulement. 

Devant Sylvain Noël, Fabien Michal et Laurent Hurgon se retrouvent dans la même seconde. Au huitième tour, Fabien Michal passe à l’offensive, mais Sylvain Noël réplique instantanément. Néanmoins, Laurent Hurgon en profite pour s’intercaler entre les deux hommes avant de prendre les commandes de la course au passage suivant. Peu après, Fabien Michal et Robert Consani délogent Sylvain Noël du podium provisoire alors que Christophe Hamon part à la faute dans son duel l’opposant à Pierre Sancinéna pour la sixième place.

C'est ensuite la phase du changement de pilotes obligatoire et les premiers concurrents passent dans les stands. Michal passe le relai à Guilvert et Noël à Antunes. Hurgon choisit de rester en piste mais cette stratégie ne paie pas, il perd du temps au moment de passer le volant à Piguet. Chez AKKA ASP, cette fois la Mercedes de Pla/Beaubelique repart trop tôt et percute un concurrent : Pénalité, Jim Pla est contraint de limiter la casse. 

Guilvert mène la course devant Lariche et Piguet. Puis la BMW prend le meilleur sur la Ginetta pour la 2e place. On retrouve également bien placé l'Alpine de Pierre Alexandre Jean.

Dans les derniers instants, Julien Piguet et sa BMW est au ralenti et abandonne le podium. Guilvert s'impose devant Lariche et Pierre Alexandre Jean. Audi, Ginetta et Alpine : un beau podium !

Chez les Am,  Lambert voit ses poursuivants revenir sur lui et Michaël Petit devient éphémèrement le nouveau leader avant de faire une faute. Lambert reprend les commandes  devant Didier Moureu et Elie Dubelly. 

Après les relais, Nicolas Gomar (Posche Cayman / AGS Events) conserve les rênes pour la n°25 face à Alain Grand (BMW M4 / 3Y Technology) et Wilfried Cazalbon (Ginetta G55 / CMR). Parti depuis le fond de grille, Rodolphe Wallgren pointe alors au quatrième rang devant Laurent Misbach (Porsche Cayman / Foxo) lorsque la voie des stands se referme. 

Cazalbon écope d'un stop and go. Wallgren gagne un rang puis un 2e en doublant Grand. A 3 minutes du damier, Wallgren prend le pouvoir en catégorie Am au détriment de Gomar. Victoire en partant dernier ! Dernier coup dur pour Gomar qui perd tout dans les derniers kilomètres de la course. La 2e place revient à Grand, la 3e à Misbach.

Paroles de vainqueurs

Les vainqueurs du classement général
Les vainqueurs du classement général
Fabien Michal (Audi R8 LMS / Saintéloc Racing) – 1er : « Cela fait du bien de concrétiser une pole position ainsi ! Malgré nos podiums, rien ne vaut la victoire et c’est une bonne chose que d’avoir brisé cette malédiction. Nous avons fait un pari sur les pneumatiques. Cela nous promettait trois premiers tours difficiles et cela s’est confirmé au départ. J’ai réussi à remonter avant de buter sur Sylvain Noël... J’ai alors préféré préserver les pneus avant de rentrer dès que possible pour laisser le volant à Greg puisqu’il est plus régulier et performant. »
Grégory Guilvert (Audi R8 LMS / Saintéloc Racing) – 1er : « Nous tenons enfin notre victoire, et avec panache ! Nous savions à quoi nous attendre à Nogaro, Pau était un week-end à oublier et nous avions échoué de justesse à Dijon. Aujourd’hui, j’ai vraiment été surpris par les performances de la voiture et j’ai même continué d’attaquer en fin de course pour constater que la dégradation était beaucoup plus maîtrisée et régulière. Cela montre bien que nous efforts ont fini par payer. »
Rodolphe Wallgren (Ginetta G55 / Speed Car) – 1er Am : « Je poursuis ma série avec une nouvelle victoire. Il ne me reste plus qu’à mettre un terme à la malédiction m’empêchant de marquer des points sur la deuxième course ! Ce matin, j’ai cassé une transmission dès le premier tour des qualifications. Je partais donc loin et j’espère pouvoir récidiver demain, même si c’était plutôt chaud au niveau cardio avec les températures aujourd’hui ! »

Classements


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook