Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
cookieassistant.com
Racing Forever

WRC : le 6e titre d'Ogier et Ingrassia avant une nouvelle aventure française

En Australie, Ogier et Ingrassia une nouvelle fois champion du monde


Publié par le Jeudi 22 Novembre 2018 à 19:35


La saison WRC 2018 a été superbe et les titres se sont joués jusqu'au dernier rallye de l'année qui se déroulait en Australie.

Avec un profil de spéciales variées, tantôt tracées dans un décor de jungle, tantôt sur des pistes dansantes rappelant étrangement la Nouvelle-Zélande, cette ultime manche de la saison est celle du dépaysement total. La météo a été également un élément à prendre en compte surtout pour ceux qui ont dû ouvrir la route.

Dans ce contexte, Ogier, Neuville et Tanak étaient les 3 prétendants au titre pilotes. 

Neuville / Tanak s’inclinent par K.O, Ogier champion

Le circuit de vendredi comprenait une boucle parcourue deux fois et composée de trois étapes (Orara East 8,77 km, Coldwater 14,12 km et Sherwood 26,68 km) suivie de deux passages de la Super Spéciale Destination NSW de 1,27 km, en conclusion de la journée.

Mikkelsen a été contraint de se retirer du rallye dans la boucle du matin tandis que Neuville a perdu  30 secondes sur Ogier. Les pilotes Citroën Ostberg et Breen ont terminé aux 2 premières places. Tanak terminait la journée à la 5e place et Ogier à la 7e.

Le circuit de samedi comprenait une boucle parcourue deux fois, composée d’Argents Hill Reverse (13,13 km), Welshs Creek Reverse (28,83 km), Urunga (21,28 km) et Raleigh (1,99 km), suivie de deux passages de la Super Spéciale Destination NSW.

Hayden se positionnait à la troisième place. Suite à sa mésaventure de vendredi Neuville  avait le désavantage de s’élancer seconds sur la route en ce deuxième jour de rallye. Tanak termine la seconde journée en tête du rallye avec 1'44 secondes d'avance sur Ogier qui était relégué à la 6e place. Latvala restait en embuscade derrière son coéquipier Toyota à la 2e place.

Le circuit de dimanche comprenait six étapes sur une distance totale de 84 km. Une boucle parcourue deux fois et composée des 15,55 km de Coramba, 19,27 km de Sapphire et 7,16 km de Wedding Bells ont conclu une saison 2018 imprévisible et d’une compétitivité impressionnante.

Neuville a dû se retirer au début du second passage de la boucle après avoir accroché un arbre ce qui a causé des dégâts définitifs à leur i20 Coupe WRC. Même punition pour Tanäk qui perdait toute illusion d'un bon résultat. Dans ce contexte le titre basculait pour Ogier et Ingrassia en route vers un 6e titre mondial. Ils finissent 5e du rallye.

Latvala, co-piloté par Miikka Anttila, a évité les erreurs et a remporté trois victoires d'étapes lors de la dernière journée pour remporter la victoire de 32,5 secondes:
 
Ott Tänak (Toyota) :
« Félicitations à tout le monde dans l'équipe. Ils ont fait un excellent travail. Personnellement, je peux être déçu de la façon dont les choses se sont terminées pour moi aujourd'hui, mais en général, je suis vraiment heureux: j'ai la voiture la plus puissante du championnat et des gens forts autour de moi.

Ce fut une grande bataille toute l'année. nous essayions toujours de notre mieux. Je suis parti dans une étape vraiment difficile avec beaucoup d'endroits boueux. Je suis vraiment content de ma saison et nous allons continuer à pousser l'année prochaine. ” 
Thierry Neuville (Hyundai) : « Nous avons tout donné et j’ai dû prendre des risques pour essayer d’obtenir le titre. Même s’il n’y avait qu’une petite chance nous n’avions rien à perdre. Cela a été un week-end difficile et complexe et pas la manière dont nous voulions finir la saison mais cela fait partie du jeu. »
Sébastien Ogier a déclaré:
 «La saison a été incroyable et le combat a été si serré. Il n'y a pas si longtemps, nous pensions qu'il serait difficile de reprendre le titre, mais nous n'avons jamais abandonné. Nous avons tout donné et formé une équipe extraordinaire autour de nous. Je suis tellement fier d'eux et bien sûr, je tiens à remercier Malcolm pour un autre travail fantastique. Ce que nous avons accompli ensemble au cours des deux dernières années a été vraiment spécial et je suis très fier de cela. »

Toyota champion du monde Equipes

Toyota champion constructeurs
Toyota champion constructeurs
Le titre constructeur était également en jeu lors de ce dernier rallye. Toyota, Hyundai et MSport pouvaient encore prétendre à le gagner alors que Citroën était réduit à un rôle d'arbitre.

Avec Neuville, Paddon et Mikkelsen, Hyundai avait un retard à combler sur Toyota. Chez le constructeur japonais, de sérieux atouts avec Tanak très performant cette saison et qui visait le titre pilote jusqu'au bout. Fait nouveau en Australie, Jari Mari Latvala a été performant. Toyota pouvait également compter sur Lappi pour se mêler à la bagarre.

Chez M-Sport, l'objectif premier était le titre pilote mais le team qui représente la marque Ford en rallye jouait une belle partition stratégique avec Evans et Suninen en soutien de Ogier.

Tanak éliminé de la course au titre, Toyota a pu compter sur Latvala pour prendre le relais et aller chercher la victoire et de précieux points face à Paddon qui plaçait la Hyundai en 2e position. Avec Neuville également éliminé du top 10, la messe était dite pour le classement final en faveur de Toyota.

C'est donc une belle satisfaction pour la marque nippone qui a disputé en WRC 147 rallyes et gagner 50 victoires. Leur dernier titre remontait à 1999. 
Jari-Matti Latvala (voiture pilote 7)
«Je suis tellement heureux de gagner à nouveau. C'était un soulagement après une si longue période! Les conditions actuelles étaient incroyablement exigeantes et il aurait été très facile de sortir de la route. Tout s'est passé comme prévu aujourd'hui, et je suis désolé pour Ott que son meeting se soit terminé ainsi. J'étais très excité et nerveux au début de la dernière étape, mais nous avons réussi à le faire. Gagner le titre du fabricant est fantastique. Je suis tellement fier de l'équipe et de ce qu'ils ont créé. Tout le monde a travaillé si dur et il mérite cette récompense! » 

Citroën attend son champion

Auteurs d’un scratch chacun à bord de leur C3 WRC, à chaque fois dans la plus longue spéciale du jour, Mads Ostberg – Torstein Eriksen et Craig Breen – Scott Martin ont animé la première journée de course, au point de rallier l’assistance de fin d’étape aux première et deuxième places respectives.

Moins en verve le 2e jour,  Ostberg et Torstein n’en ont pas moins conservé la quatrième place.

Pour le final, il se mettait d’abord à l’abri d’un possible retour par l’arrière, avant de profiter des faits de course, pour grimper en troisième position dans l’avant dernier secteur chronométré, et signer ainsi son second podium de l’année, après la deuxième place déjà conquise en Finlande.

Désormais, Citroên attend ses nouveaux équipages pour la saison prochaine et va accueillir de nouveau Ogier et Ingrassia. Une nouvelle motivation pour le constructeur français à la recherche d'un retour aux avants-postes du championnat du monde.

Résultats

RÉSULTAT FINAL, RALLY AUSTRALIA 
1 Jari-Matti Latvala / Miikka Anttila (Toyota Yaris WRC) 2h59m52.0s
2 Hayden Paddon / Seb Marshall (Hyundai i20 Coupe WRC) + 32.5s 
3 Mads Ostberg / Torstein Eriksen (Citroën C3 WRC) + 52.2s 
4 Esapekka Lappi / Janne Ferm (Toyota Yaris WRC) + 1m02.3s
5 Sébastien Ogier / Julien Ingrassia (Ford Fiesta WRC) + 2m30.8s
6 Elfyn Evans / Daniel Barritt (Ford Fiesta WRC) + 3m05.1s 
7 Craig Breen / Scott Martin (Citroën C3 WRC) + 6m28.8s 
8 Alberto Heller / Jose Luis Diaz (Ford Fiesta R5) + 22m28.5s 
9 Steve Glenney / Andrew Sarandis (Skoda Fabia R5) + 27m01.8s 
10 Jourdan Serderidis / Lara Vanneste (Ford Fiesta WRC) + 35m14.1s 

CHAMPIONNAT DU MONDE PILOTES

Sébastien Ogier – 219 points
Thierry Neuville – 201 points
Ott Tänak – 181 points
Jari-Matti Latvala – 128 points
Esapekka Lappi – 126 points
Andreas Mikkelsen – 84 points
Elfyn Evans – 80 points
Hayden Paddon – 73 points
Dani Sordo – 71 points
Mads Ostberg – 70 points

CHAMPIONNAT DU MONDE CONSTRUCTEURS

Toyota Gazoo Racing – 368 points
Hyundai WRT – 341 points
M-Sport Ford WRT – 324 points
Citroën Total Abu Dhabi WRT – 237 points

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook


Nos videos