Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever

Thibaut Bossy : Val de Vienne (Proto et Porsche)

Le double challenge !


Publié par le Mardi 15 Octobre 2013 à 07:10



Photo : Stéphane Gauthier - Racingforever.com
Photo : Stéphane Gauthier - Racingforever.com
Début octobre, sur le circuit du Val de Vienne et pour le week-end de son anniversaire, Thibaut Bossy s’est offert un beau défi avec une double participation dans la coupe de France des circuits. Engagé à la fois en catégorie GT et Proto, Thibaut s’attaquait à 2 catégories bien différentes et toujours avec le même objectif : gagner !
 
Thibaut Bossy : « Pour le Val de Vienne nous avions décidé de faire un challenge en s’engageant dans deux catégories complètements différentes avec ma Porsche et la Norma de CD sport. De plus, ma famille avait fait le déplacement pour venir me voir et j’avais à cœur d’effectuer de bons résultats. La journée de samedi a été très dure niveau mental. Ma principale difficulté a été de m’adapter rapidement à une voiture quand je sortais de l’autre. Les repères de vitesse et de freins sont vraiment différents.
 
Les chronos se sont effectués sur piste sèche. J’avais un concurrent de taille en catégorie Proto avec la présence de Claude Degremont, spécialiste du proto depuis longtemps. En voulant à tout prix frapper un grand coup, j’ai fais une erreur de pilotage et je suis sorti de la piste. Heureusement j’avais pu faire avant 2 tours chronos et je pouvais partir de la 2e place pour les 2 courses prévues.
 
En GT, ce ne fut pas mieux. Après un tour de chauffe et un tour pour me mettre dans le rythme j’ai freiné au panneau trop tard en bout de ligne droite et je termine à nouveau dans le bac à gravier. La séance chrono s’est terminée avec le 2e et 10e temps. Je n’ai pas l’habitude de sortir de piste et il a fallu que je me remette en question après cette journée catastrophique ou j’ai enchainé les erreurs de pilotage. Pour passer d’une voiture à l’autre il faut énormément de concentration. Toutefois j’avais le moral et j’avais bien l’intention de me rattraper le jour de course.»
 
C’est donc gonfler à bloc que Thibaut aborde les courses avec un objectif bien différent. Mieux placé sur la grille en Proto, la victoire était clairement envisageable. En GT, en revanche, il fallait ne pas oublier que l’objectif était la victoire au championnat et donc il fallait absolument marquer de gros points face à son concurrent direct : Guf.
 
Thibaut Bossy : « Pour la course 1 en Proto, c’était mon premier départ arrêté en Norma. Je me suis donc un peu raté et Faure m’a doublé. J’ai toutefois rapidement repris le dessus et je me suis calé dans l’aileron de Degremont. Claude est un pilote très rapide et avec beaucoup d’expérience dans cette catégorie. Je n’ai pas trouvé l’ouverture pour le passer mais j’ai beaucoup appris en me battant avec lui. Je termine 2e avec le meilleur temps en course. Pour la seconde course proto mon départ a été meilleur mais je n’ai pas gagné de position. Une nouvelle fois nous avons fait une belle course avec Degremont. Je termine à nouveau à la 2e position.
 
En GT, ma première course était importante et il fallait ramener la victoire. J’ai pris la tête dès le départ et j’ai progressivement accentué mon avance pour aller gagner. Cette victoire m’a remis en confiance. Ma dernière course du week-end était la plus difficile. Je partais de loin. Il me fallait prendre un bon départ pour viser le podium. J’ai pris un excellent départ et j’étais très bien placé à la sortie du premier virage. J’ai remonté mes concurrents un à un et à la fin du premier tour j’étais en tête ! Dès lors j’ai pu imprimer mon rythme pour aller chercher la 2e victoire de la catégorie. J’ai réparé mon erreur de la qualification. Le week-end avait mal débuté mais le dimanche j’ai réussi à mieux m’adapter aux différentes autos. J’ai passé un weekend formidable et je remercie beaucoup ma famille d’être venue me soutenir ! »

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Racing Forever, 19 ans de photos de sports-mécaniques