Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
cookieassistant.com
Racing Forever

Clio Cup : TB2S, la chasse au podium à Nogaro

A Pâques, certains cherchent les oeufs, d'autres les podiums !


Publié par le Vendredi 6 Avril 2018 à 13:00


Thibaut Bossy à Nogaro
Thibaut Bossy à Nogaro
2018 début en Clio Cup par les coupes de Pâques de Nogaro. Premier succès pour le team, la structure abrite 5 voitures pour Curty, Chaumat, Savoldelli, Brandeau (dont c'est la première fois en compétition) et bien entendu Thibaut Bossy. Avec presque 40 autos en piste, se faire une place au soleil (et à la pluie !!) du Gers n'a pas été un exercice facile. Finir les courses non plus. 

Le bilan est mitigé après 3 jours de compétition officielle. Les meilleurs résultats ont été obtenus par Jérémy et Thibaut avec chacun une 5e place respectivement en course 1 et 2. Mais, Pierre Etienne Chaumat, pourtant qualifié en 2e place de la course 2, n'a pas pu concrétisé un podium tout à fait accessible vu la performance au tour.

course 1 : 2 pilotes dans le top 10

Jérémy Curty le mieux placé des pilotes TB2S en course 1
Jérémy Curty le mieux placé des pilotes TB2S en course 1
Après une qualification plutôt décevante, tous les pilotes sont chaud bouillants pour cette première course de l'année. Le départ et le premier virage de Nogaro sont toujours très délicats et Pierre Etienne Chaumat fait une sortie de piste et traverse le bac non sans avoir perdu pas mal de positions.

Le meilleur départ est à l'actif de Thibaut Bossy. En partant 24e, il arrive à se faufiler rapidement vers le top 10. Guillaume Savoldelli est lui aussi amené à gagner des places en partant seulement 20e. Dans le peloton, les Clio se frottent et la prudence est donc de rigueur. Guillaume ne tente pas le diable et se rapproche du top 10.

Le mieux placé est Jérémy Curty. L'an dernier, il jouait ici même la victoire face à Thibaut. Son expérience est précieuse pour faire un bon résultat pour le team. Au final, il accroche le top 5. Thibaut, quant à lui est entré dans le top 10 à la 9e place. Il lui manquera quelques tours pour faire encore mieux. 11e, Guillaume ramène la voiture à l'arrivée. Pierre Etienne Chaumat a perdu quelques plumes dans les batailles et se contente de la 13e place. Pour le jeune Loic Brandeau, sa première course en Clio Cup se solde par une 25e place au général et 4e junior.  

Course 2 : Un podium qui s'échappe !

Pierre Etienne Chaumat pouvait faire podium, il se contentera du meilleur tour en course
Pierre Etienne Chaumat pouvait faire podium, il se contentera du meilleur tour en course
Avec une meilleure qualification pour la course 2, les pilotes TB2S, Pierre Etienne Chaumat et Thibaut Bossy sont en lice pour viser le podium voir mieux. Moins bien qualifiés, Guillaume Savoldelli et Jérémy Curty savent que la bagarre au sein du peloton risque d'être rude. Loic Brandeau part du fond de grille et son objectif est de rallier l'arrivée à la meilleur position.

Bien parti, Pierre Etienne Chaumat va connaître d'entée une désillusion car il est déséquilibré au freinage et ne peut prendre la corde. Il sort large et perd de nombreuses positions. Il va alors tenter de sauver les meubles et il va remonter à la 11e place au prix de belles attaques. Au vu du meilleur temps en course, il peut nourrir quelques regrets sur le résultat final.

Thibaut Bossy reprend alors le flambeau du team et se positionne au 3e rang derrière Castagné et Milan. Mais très vite, il est sous la pression de Jurado. Un contact entre les 2 va faire rétrograder Thibaut à la 5e place, son résultat final.

Pour Guillaume Savoldelli, point de salut, sa course se termine trop rapidement à cause de ses adversaires. Jérémy Curty ne peut malheureusement pas trop remonté au classement et se contente d'une anecdotique 16e place. Loic Brandeau parvient à l'arrivée comme prévu et termine à la 28e place.

Ils ont dit

Le team !
Le team !
Thibaut Bossy : "Une bonne ambiance au sein de l'équipe avec 5 engagés sous les couleurs TB2S. Nous avions de la performance mais à cause de petites erreurs ou de détails ou encore d'adversaires nous n'avons pas pu concrétiser en podiums comme l'an passé. Il ne nous manquait pas grand chose pour y arriver. 

La difficulté en qualification était d'être là au bon moment à cause du trafic. Dans ma 2e course, j'ai perdu 2 positions à cause d'un contact avec Jurado. J'avais aussi, dès le début de course, un manque de vitesse alors que j'avais les réglages pour. Je n'ai pas pu suivre les 2 premiers. Ce n'est que partie remise maintenant direction l'Espagne.  "
Pierre Etienne Chaumat : "Même si je suis déçu du résultat, je suis très content de la performance du week-end. Nous avons montré que nous pouvions jouer dans les 3 premiers. Nous avons la pointe de vitesse et nous allons encore travailler pour être au top pour les prochaines manches du championnat."
Guillaume Savoldelli : "Ce n'est pas vraiment le weekend que j'espérais. En qualification 1, je n'ai pas réussi à avoir un tour clair. En course 1, j'ai fais un départ prudent mais il y a eu un gros crash. Après j'ai fait une course sage et j'ai terminé à la 11e place.

En qualification 2, nous avons changé les pneus trop tardivement et je n'ai eu qu'une seule tentative pour faire mon chrono avec des pneus trop juste en température. Nouveau départ prudent en course 2, mais je me retrouve dans un paquet en bataille et je me suis violemment fait mettre dehors en début de course. Le train avant était tordu, j'ai dû abandonner !"

Résultats

Q1 :
Thibaut Bossy : 24e
Loic Brandeau : 31e
Pierre Etienne Chaumat : 10e
Jérémy Curty : 12e
Guillaume Savoldelli : 20e

Q2 : 
Thibaut Bossy : 5e
Loic Brandeau : Dernier, pas de temps
Pierre Etienne Chaumat : 2e
Jérémy Curty : 18e
Guillaume Savoldelli : 15e

C1 :
Thibaut Bossy : 9e
Loic Brandeau : 25e
Pierre Etienne Chaumat : 13e
Jérémy Curty : 5e
Guillaume Savoldelli : 11e

C2 :
Thibaut Bossy : 5e
Loic Brandeau : 28e
Pierre Etienne Chaumat : 11e
Jérémy Curty : 16e
Guillaume Savoldelli : Abandon

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 16/09/2018
Stéphane GAUTHIER | 16/09/2018
Stéphane GAUTHIER | 15/09/2018
Stéphane GAUTHIER | 12/09/2018
Stéphane GAUTHIER | 12/09/2018