Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

Motogp : Jorge Lorenzo prend sa retraite sportive

Clap de fin pour l'espagnol


Publié par le Jeudi 14 Novembre 2019 à 20:59



Jorge Lorenzo met fin à sa carrière (Photo Honda pro racing)
Jorge Lorenzo met fin à sa carrière (Photo Honda pro racing)
Alors que la saison 2019 de MotoGp va toucher à sa fin à Valencia en Espagne, le pilote Honda Jorge Lorenzo, 3 fois champion du monde dans la discipline a annoncé en conférence de presse sa retraite à l'issue du week-end.

Jorge Lorenzo qui végétait en queue de classement à cause de blessures n'aura jamais été vraiment performant avec sa Honda. 

Jorge a donc pris la décision de ne pas poursuivre sa carrière alors que la rumeur avait pris de l'ampleur avec l'arrivée de Johan Zarco comme remplaçant de luxe dans le team satellite LCR Honda.

Jorge participera donc à sa dernière épreuve en Espagne. 
 
Jorge Lorenzo :  " Il y a 4 jours significatifs dans la carrière d'un pilote. Votre première course, votre première victoire, votre premier championnat et le jour où vous vous retirez. Je suis là pour vous dire que ce jour est arrivé pour moi. Je veux vous annoncer que ce sera ma dernière course en MotoGP.

Ceux qui ont travaillé avec moi, savent à quel point je suis perfectionniste et quelle quantité de travail acharné j'ai pu faire.

Après 9 années inoubliables avec Yamaha (les meilleures de ma carrière) j'ai senti que j'avais besoin d'un changement.

Déménager chez Ducati m'a donné ce grand boost dont j'avais besoin et même si les résultats étaient mauvais j'ai utilisé cette motivation supplémentaire et j'ai finalement gagné cette course spéciale au Mugello.

Quand j'ai signé pour Honda, j'ai eu un sentiment similaire, réaliser l'un des rêves de chaque pilote : être un pilote officiel de l'usine HRC.

Les blessures sont venues jouer un rôle important dans ma saison et la moto n'a jamais été naturelle pour moi. Bref, je n'ai jamais perdu la patience et je me suis battu. Mais, quand j'ai commencé à voir de la lumière, j'ai eu ce mauvais accident à Montmeló et quelques semaines plus tard à Assen. Quand j'ai arrêté de rouler dans le gravier, ma première pensée était " Qu' est-ce que je fais ici ?"

J ' adore ce sport, j'adore rouler et j'adore gagner. Mais si je ne suis pas capable de me battre pour quelque chose de grand je ne peux pas trouver la motivation pour continuer. Je suis vraiment désolé pour Honda, surtout pour Alberto. Je me souviens du jour à Montmeló quand on se rencontre et je lui ai dit " Ne fais pas une erreur en signant le mauvais pilote, fais-moi confiance et tu ne le regretteras pas." Très malheureusement, je dois dire que je l'ai déçu et toute l'équipe . Mais Jorge et Honda ne peuvent pas être ici juste pour marquer quelques points !

Je me sens tellement chanceux d'avoir pu réaliser beaucoup plus que je ne l'avais jamais imaginé. J ' ai toujours travaillé très dur, mais sans être au bon endroit au bon moment, et sans l'aide de beaucoup de gens qui ont travaillé avec moi, ça aurait été impossible.

C ' est pourquoi je tiens à remercier tous ces gens. Surtout Carmelo et Dorna. Derbi, Aprilia, Yamaha, Ducati, Honda, Giampiero Sachi, Gigi Dall igna, Lin Jarvis et Alberto Puig. Ma mère pour m'avoir amené dans ce monde. Mon père, pour m'avoir montré la passion pour ce sport. Mes fans et mon fan club pour l'amour inconditionnel. Toutes les personnes qui travaillent avec moi en tant qu'équipe personnelle. Merci."

3 titres mondial en MotoGP

Double champion en catégorie 250cc, Jorge Lorenzo a obtenu ensuite 3 titres mondial en MotoGp. Il a début sa carrière en grand prix en 2002 par la 125cc. Il passe en 250cc en 2005 puis la MotoGp en 2008.

Il pilotera en catégorie reine pour la marque Yamaha. Il sera champion du monde pour la première fois en 2010. 2 ans plus tard en 2012 il remportera à nouveau le championnat. Son 3e titre est acquis en 2015 dans la polémique avec l'attitude complaisante de Marc Marquez.

Jorge Lorenzo aura connu les plus grands adversaires dans la catégorie reine : Valentino Rossi, Casey Stoner ou encore Marc Marquez auront été ses principaux concurrents. Lui-même est devenu une référence et son style de pilotage assez pur aura marqué les esprits.

Le challenge Ducati

Lorenzo et Ducati une histoire d'amour à l'italienne
Lorenzo et Ducati une histoire d'amour à l'italienne
La relation avec Valentino Rossi chez Yamaha se sera tendue au fil des saisons. Pour se relancer et trouver une nouvelle motivation, Jorge Lorenzo quitte Yamaha pour Ducati en 2017. Alors que Marc Marquez est un pilote qui monte en flèche dans la discipline, Jorge Lorenzo a du mal à se faire à nouvelle moto.

Après une longue période d'adaptation et de recherche de performances, c'est lors de la saison 2018 que Jorge retrouve le chemin du succès. Il signera 3 beaux succès avec la marque italienne avant de connaître une blessure sérieuse au poignet gauche.

Sa cohabitation avec l'italien Andréa Dovisiozo n'était pas très heureuse et Jorge finit par annoncer son départ pour Honda HRC à l'aube de la saison 2019.

L'échec avec Honda

Un flop avec Honda
Un flop avec Honda
Rejoindre la marque Honda qui gagne toute avec Marc Marquez était un sacré nouveau défi pour Jorge Lorenzo. Mais ses blessures et ses difficultés à s'adapter à une moto bien différente de son style vont l'éloigner des bons résultats.

Pire, Lorenzo se blesse à nouveau à Barcelone puis à Assen. Jamais il n'aura pu signer ensuite une résultat digne de son rang. Alors que les rumeurs ont fini par gonfler, Jorge Lorenzo a finit par jeter l'éponge. Les grands prix de vitesse Moto demandent un grand dépassement de soi et des facultés hors du commun. Etre diminué ne permet pas de bien performer. C'est donc assez logique de le voir renoncer alors qu'il restait encore une année de contrat.

Palmarès

Victoires en Grand Prix MotoGp  : 47 ( +17 en 250cc et 4 en 125cc)
Podiums :114 en MotoGp (152 en tout)
Poles :43 en MotoGp (69 en tout)
Meilleur tour en course : 30 ( 37 en tout)
Champion du monde MotoGp en 2010, 2012 et 2015 (2006 et 2007 en 250cc)

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook


Nous vous recommandons :