Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

Motogp 2020 : Aragon, Rins s'impose à son tour.

Un nouveau vainqueur et un nouveau leader en MotoGP.


Publié par le Dimanche 18 Octobre 2020 à 18:58



Alex Rins, le 8e vainqueur différent en 2020 (Photo Suzuki Racing)
Alex Rins, le 8e vainqueur différent en 2020 (Photo Suzuki Racing)
Le Motorland d'Aragon a bien été un moment important de la saison 2020. Ce premier rendez-vous du circuit a permis à un 8e vainqueur différent de s'imposer. Alex Rins (Suzuki)  gagne la course devant Alex Marquez (Honda) et Joan Mir (Suzuki).

Fabio Quartararo avait signé la pole position mais il aura connu la pire course MotoGp de sa carrière avec une 18e place finale et aucun points. Joan Mir récupère la place de leader du championnat. Mais les 4 premiers restent toutefois regroupé en 15 points confirmant que cette saison 2020 sera une lutte acharnée jusqu'au bout.

Valentino Rossi était le grand absent de cet évènement après avoir été déclaré positif au Covid 19. L'italien sera également absent pour la prochaine course.

Suzuki au top !

Victoire et leadership pour Suzuki. (Photo Suzuki Racing)
Victoire et leadership pour Suzuki. (Photo Suzuki Racing)
Les températures sont plus hautes de 5 degrés environ au moment du départ par rapport au reste du week-end. Une bonne nouvelle pour les concurrents qui se placent sur la grille de départ. Quartararo est en pole devant Vinales et Crutchlow. 

Alex Rins prend un bon départ depuis la 10e place et se retrouve rapidement en 4e position alors que c'est Maverick Vinales qui fait la course en tête avec 6 dixièmes d'avance sur Quartararo et Morbidelli qui s'est un peu raté dans le premier virage malgré un bon départ.

La progression de Rins va être constante. tout le contraire de Quartararo qui dégringole au classement au fil des tours. Mauvais départ également pour Cal Crutchlow hors du top 10 alors qu'il partait 3e. Pour Bagnaia, la course se termine après 2 tours seulement sur chute. ce sera d'ailleurs le seul abandon.

Rins passe à l'attaque et remonte en 2e position puis rejoint Vinales à 17 tours de la fin. Il lui faudra seulement 2 tours de plus pour passer en tête.

Vinales doit également subir la pression de Joan Mir lui aussi à l'aise sur sa Suzuki. Il s'est d'ailleurs offert un double dépassement sur Quartararo et Morbidelli juste avant.

Rins mène alors la course devant Vinales, Mir, A.Marquez, Morbidelli. A ce moment là Quartararo est encore 6e, Dovizioso 9e. Johann Zarco lui est 13e.

A 11 tours de la fin, Mir passe Vinales pour la 2e place. Puis c'est au tour de Marc Marquez de prendre la 3e place. Plus aucune Yamaha n'est sur le podium potentiel.

La victoire va se jouer entre Suzuki et Honda. Alex Rins résiste jusqu'au bout à Alex Marquez et s'impose pour la 3e fois en MotoGp.

En terminant 3e, Joan Mir peu à l'aise avec ses pneus en fin de course, prend le commandement du championnat.
 
Alex Rins : « Je suis plein d'émotion ! Au début de la saison, j'ai vraiment eu beaucoup de mal, et depuis lors, l'équipe et moi avons travaillé très dur, et maintenant nous avons gagné et c'est incroyable !

Je n'étais pas sûr de pouvoir gagner à partir de la 10e place sur la grille, mais j'ai pu le faire !

Quand je chassais les pilotes devant moi, je sentais que j'avais un bon rythme et que la moto fonctionnait très bien. Je me sentais vraiment détendu malgré le fait que Marquez et Joan se tenaient derrière, et j'ai géré la pression.

Il sera difficile de reproduire cela le week-end prochain, mais je ferai de mon mieux ! C'est super d'être de retour sur la plus haute marche! »

Quartararo seul contre l'adversité

Après la pluie qui est venue contrarier ses plans au Grand prix de France, Fabio Quartararo arrivait à Aragon et Mortorland dans l'incertitude. Première nouvelle rassurante dès les premiers essais les Yamaha sont performantes et mieux, les Ducati et KTM semblent souffrir malgré la belle ligne droite de ce circuit.

Sa chute en essais libres le samedi matin laissait craindre le pire.  Elle ne fut pas du tout un coup d'arrêt puisque le français signait l'après-midi une brillante 10e pole position.

Ce dimanche, la course a été horrible pour le pilote Yamaha Petronas. Il n'aura jamais été compétitif et en confiance avec l'avant de sa moto.

Il n'a cessé de reculer au classement, roulant sur des oeufs et finissant finalement la course à la 18e place hors des points. Il perd sa place de leader au championnat mais reste toutefois à 6 points du premier. Rien de grave en soi, si ce n'est que la prochaine course se déroulera encore à Aragon le week-end prochain. Il aura donc, lui et son équipe, peu de temps pour comprendre et rectifier le tir.

Alex Marquez proche de la victoire

Alex Marquez de plus en plus efficace avec sa Honda
Alex Marquez de plus en plus efficace avec sa Honda
Chez Honda, malgré l'absence de la référence Marc Marquez, on progresse. Leurs pilotes ont été presque tous performants sur un circuit où la marque a souvent gagné avec son champion.

Cal Crutchlow a signé une belle 3e place sur la grille de départ mais a été plus décevant lors de la course. Il se classera finalement 8e. Sans faire trop de vague, Takaaki Nakagami est très régulier. Il signe une 5e place de belle facture et surtout occupe la même position au classement général avec 92 points inscrits tout de même.

Mais celui qui est en feu en ce moment, c'est Alex Marquez. déjà second en France, le frère de Marc a semble t'il trouvé le bon mode d'emploi de sa machine.

Il a réalisé une course très solide en partant depuis la 11e place. Il ne fut pas très loin encore une fois de pouvoir viser la victoire. Il a remonté au classement doublant des pilotes comme Quartararo, Dovizioso, Vinales et Mir. Il n'aura buté que sur le vainqueur du jour à cause de la dégradation de ses pneus. Mais avec une meilleure position sur la grille, il pourrait devenir un des favoris le week-end prochain pour la course suivante.
 
Alex Marquez, Honda, 2e : "Honnêtement, je ne m'attendais pas à obtenir un podium en partant de la 11e place mais j'ai pu bien partir. Je me suis retrouvé dans une bonne position, alors nous avons fait ce que nous pouvions !

Je savais que je pourrais bien prendre soin de mes pneus pour la fin de la course. J'ai apprécié chaque dépassement, mais j'étais vraiment à la limite avec le pneu avant.

Même ainsi, c'est formidable d'être de retour sur le podium et de le faire sur le sec, nous avons vraiment montré notre potentiel tout le week-end. Nous devons encore travailler sur les qualifications, mais nous pouvons profiter de ce que nous avons accompli aujourd'hui.

Je tiens à nouveau à remercier l'équipe Repsol Honda d'avoir cru en moi, de m'avoir soutenu, de me guider et de ne jamais abandonner. Ils m'ont donné une moto incroyable et j'ai apprécié toute la course."

Classement

Alex Rins remporte la course d'Aragon devant Alex Marquez, Joan Mir, Maverick Vinales, Takaaki Nakagami puis Morbidelli, Dovizioso, Crutchlow, Miller et Zarco qui referme le top 10.
 

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook

Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 24/11/2020
Stéphane GAUTHIER | 22/11/2020
Stéphane GAUTHIER | 22/11/2020
Stéphane GAUTHIER | 22/11/2020