Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

MotoGp : Nouvelle victoire de Quartararo en Italie

Le maestro français frappe encore en Italie


Publié par le Lundi 31 Mai 2021 à 13:40



Une victoire en hommage à Jason Dupasquier pour Quartararo
Une victoire en hommage à Jason Dupasquier pour Quartararo
Après 2 victoires consécutives de Jack Miller et Ducati, Fabio Quartararo (Yamaha) a repris la main en Italie et s'est imposé de façon magistrale en terre pourtant ennemie.

Quartararo remporte une course ternie par le décès de Jason Dupasquier (pilote en Moto3 ayant eu un grave accident en qualification) devant Miguel Oliveira (KTM) et Joan Mir (Suzuki).

Meilleur représentant de la marque Ducati, Johann Zarco signe encore un bon résultat avec la 4e place qui le maintient encore dans la course au titre mondial.

Valentino Rossi, après des qualifications une nouvelle fois décevante réalise une bonne course et entre dans le top 10.

Au championnat, cette 3e victoire de Quartararo lui permet de mener le classement avec 105 points contre 81 à Zarco et 79 à Bagnaia.

Au nez et à la barbe de Ducati

Pole et victoire, qui aurait pu dire cela avant la course du Mugello qui faisait son retour au calendrier de la MotoGp. Sur les terres Ducati, Fabio Quartararo avait déjà envoyé la première flèche en signant une pole record en 1.45.187 plus vite que les Ducati de Bagnaia et de Zarco.

Malgré l'ambiance pesante, le départ de la course a été favorable à ce qu'aime Fabio : Faire la course en tête. Profitant de la chute prématurée de Bagnaia, il lui aura fallu ensuite prendre le dessus sur son compatriote Johann Zarco. Le pilote Yamaha a ensuite déroulé jusqu'à l'arrivée sans jamais avoir été inquiété par la concurrence. 

Il s'est  imposé  face à la KTM d'Oliveira avec 2.5s d'avance. Un succès qui lui permet de mener confortablement le championnat avec presque une victoire d'avance sur son dauphin. De quoi se mettre un joker de côté avant les prochains rendez-vous.

Oliveira élève le niveau de KTM

Les KTM performantes au Mugello (Rob Gray Polarity Photo)
Les KTM performantes au Mugello (Rob Gray Polarity Photo)
La marque KTM était un peu décevante depuis le début de la saison, leurs pilotes étant souvent derrière les Yamaha, Ducati et Suzuki. Ce week-end du Mugello aura été le meilleur en nombre de point rapporté à la marque grâce à la très bonne course de Miguel Oliveira.

Le Portugais partait pourtant de la 7e place sur la grille de départ. Son coéquipier Brad Binder avait pourtant fait mieux que lui en signant le 6e chrono.

Miguel n'aura pas mis longtemps à viser le podium. 4e au 1er tour, il monte d'un cran à la chute de Bagnaia. Il devra ensuite lutter à revenir sur Johann Zarco, ce qu'il parviendra à faire en quelques tours. C'est au 16e passage qu'il doublera le français pour viser la seconde place.

Mais le pilote KTM sera trop loin pour viser mieux. Il devra par contre faire attention au retour des pilotes Suzuki. Joan Mir finira à 5 dixièmes de lui.

Brad Binder fait aussi un beau résultat en terminant à la 5e place finale.
Miguel Oliveira : "C'était une bonne course et un bon week-end. Nous avons vu que nous avions l'un des meilleurs rythmes de course. Je n'étais pas assez fort pour pousser au début avec les pneus mais ensuite j'ai pris mon rythme, j'ai réussi à devenir 2e et j'ai pu garder Joan Mir derrière moi, ce qui n'a pas été facile. J'aurais aimé monter sur ce podium dans des circonstances différentes. Nous pouvons être heureux mais pas complètement, et nos pensées vont à la famille de Jason en ce moment."

Mir se recentre sur le podium

Joan Mir retrouve le podium. (Photo www.suzuki-racing.com)
Joan Mir retrouve le podium. (Photo www.suzuki-racing.com)
Après un résultat blanc en France, Joan Mir a rectifié sa trajectoire au championnat en terminant sur le podium du Mugello. Les 2 Suzuki étaient plutôt bien sur ce tracé rapide.

Alex Rins était également en lice pour un bon résultat. Lui et Mir étaient 8e et 9e sur la grille de départ. Un emplacement plus favorable que d'habitude pour la marque.

Mais en course, Joan Mir a pris le dessus sur Rins qui est parti à la faute une nouvelle fois en tentant de suivre un meilleurs rythme que le sien.

Joan Mir prouve encore une fois par sa performance et sa régularité qu'il est peut-être un meilleur leader que son coéquipier.
Joan Mir :  "C'était très difficile de mettre le casque aujourd'hui. Ce qui est arrivé à Jason était incroyablement triste - nous sommes tous des humains et faisons partie d'une famille dans le paddock, alors bien sûr, nous ressentons tous ces émotions.

Ce fut le podium le plus triste de ma carrière, et aussi pour Fabio et Miguel j'en suis sûr. J'adresse mes meilleurs vœux à la famille et à l'équipe de Jason et leur dédie ce podium.

Mon équipe a fait du bon travail ce week-end, la moto s'est améliorée chaque jour et j'ai tout donné, je suis donc ravie de leur obtenir cette 3e place. Je voudrais également dédier ce résultat à notre équipier, Elvio, qui a été grièvement blessé dans un accident l'année dernière mais qui a finalement pu nous rejoindre ici au Mugello. Il est maintenant temps de se reposer un peu et de se préparer pour Montmelo."

Johann Zarco toujours dans la course au titre

Johann Zarco a été une nouvelle fois le meilleur représentant de la marque Ducati. Alors certe, Bagnaia avait fait un meilleur chrono que lui mais de 2 centièmes à peine et le début de course de l'italien était meilleurs.

Mais très vite, Bagnaia est parti à la faute laissant Zarco visé le meilleur résultat possible alors que Jack Miller se battaient avec les pilotes Suzuki et KTM.

Le départ de Zarco a été mouvementé car dans le tour de mise en grille il était percuté par Bastianini. L'arrière de la moto du français était légèrement endommagé et l'italien lui abandonnait d'entrée de jeu.

Mais Johann a souffert surtout en fin d'épreuve. Au début il avait tenté de contrer Fabio Quartararo mais le français a trouvé la parade à la vitesse de pointe de la Ducati. Zarco a d'ailleurs été le plus vite en course avec un temps au tour record de 1.46.810.

Mais de son aveu, il a eu du mal à tenir le rythme élevé en fin d'épreuve. Du coup, il ne finit pas sur le podium mais sa 4e place est de toute façon un très bon résultat d'autant qu'il est second au championnat. Cocorico les français ! 

Valentino Rossi dans le top 10 !

Un résultat vachement bien pour Valentino Rossi (Photo Petronas SRT)
Un résultat vachement bien pour Valentino Rossi (Photo Petronas SRT)
Alors qu'il arborait un nouveau casque très bucolique, le début du week-end de Valentino Rossi était assez médiocre. Il ne parvenait pas à se qualifier directement en Q2 et surtout il faisait un très modeste temps final pour la grille de départ. Il partait effectivement depuis la 19e place loin du grand Rossi qu'on a connu autrefois sur cette piste.

Mais un champion reste un champion. Il a travaillé avec son équipe Petronas pour être plus performant pour la course. Valentino a magistralement réussi son pari et il termine à une encourageante 10e place finale. C'est son meilleur résultat cette saison. Son coéquipier Morbidelli n'a pas marqué de points.  Valentino serait-il sur la bonne voie ? 
Valentino Rossi : "Mes condoléances vont à la famille de Jason Dupasquier, à son équipe et aussi à ses amis. Quand ces choses arrivent, il est difficile de trouver la volonté de courir, parce que vous vous demandez à quoi sert la course? Mais malheureusement, vous vous demandez aussi quel est le sens de ne pas courir ? Vous ne pouvez pas changer ce qui s'est passé. C'était très difficile de mettre le casque et de se concentrer sur la course aujourd'hui.

J'ai perdu un peu de temps dans le premier virage à cause d'un contact, mais après cela, mon rythme était correct. J'ai pu remonter, faire des dépassements et rester dans le top dix. Ce n'est pas fantastique, mais nous avons pris quelques points aujourd'hui."

Classements


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos