Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

MotoGp : Marquez vainqueur en Catalogne, Quartararo 2e

Une course par éliminations


Publié par le Lundi 17 Juin 2019 à 06:03



Une course très agitée (Photo Honda pro racing)
Une course très agitée (Photo Honda pro racing)
Le grand prix MotoGp de Catalogne aura consacré Marc Marquez après que Jorge Lorenzo ait fait un stryke sur plusieurs prétendants au podium. Auteur de la pole position le français Fabio Quartararo a terminé à la 2e place, son meilleur résultat dans sa courte expérience de la discipline.

Seulement 15 pilotes ont franchi la ligne d'arrivée et 3 français ont pu marquer des points. Au championnat, Marc Marquez accroît son avance sur ses principaux adversaires.

Victoire facile pour Marc Marquez après un stryke de Lorenzo

Après des qualifications hautement disputées qui auront permis au français Fabio Quartararo de signer sa 2e pole position en MotoGp, la course sur le circuit de Barcelone a été très dure envers les pilotes MotoGp.

Récemment opéré du syndrome des loges, Fabio Quartararo a encore ébloui le paddock en signant la pole position devant Marquez et Morbidelli (Son coéquipier).

Le français faisait un départ moyen avant de rétrograder au classement. Plusieurs ténors prenant d'assaut les premières positions. Parti de la 10e place, Jorge Lorenzo, vainqueur l'an passé, remontait aux avants-postes avant de connaître une mésaventure qui a impliqué plusieurs pilotes.

En effet, Lorenzo attaquait un freinage pour tenter de doubler ses adversaires et il a perdu l'avant fauchant Andrea Dovizioso et Maverick Vinales. Valentino Rossi ne pouvait, lui non plus, éviter l'incident et partait également au tapis.

D'un coup, le ciel était dégagé pour Marc Marquez qui en profitait pour construire son avance. Derrière-lui, Danilo Petrucci, récemment vainqueur au Mugello, tentait de résister à Alex Rins et Fabio Quartararo revenait en lice pour une place sur le podium. Un peu plus loin, on retrouvait Cal Crutchlow qui visait aussi un podium avant que l'anglais ne parte à la faute dans le 18e tour.

Alors que Marquez filait vers un nouveau succès, Petrucci et Rins s'affrontait pour la 2e place. La Suzuki avait du mal en ligne droite à prendre le meilleur sur la Ducati. Rins est alors passé en force en touchant Petrucci. Mais le duel était loin d'être terminé. Petrucci reprenait la place de dauphin un peu plus loin avant que Rins ne fasse une petite erreur et perde finalement plusieurs positions..

C'est alors que Fabio Quartararo entrait de nouveau en scène. Le meilleur pilote Yamaha du moment doublait Petrucci pour le gain de la 2e place et se mettait à l'abris d'un retour possible du pilote Ducati.

Ainsi, Marquez s'imposait pour la 4e fois de la saison devant Quartararo et Petrucci.
Marc Marquez :"J'ai choisi le pneus soft pour essayer d'attaquer dès le départ tout en évitant de surchauffer le pneu et en étant constant et rapide. Toute l’équipe Repsol Honda a fait du très bon travail ce week-end; nous avons travaillé dur et bien préparé la course. L’équipe m’a dit que quelque chose était arrivé à Dovi, alors j’ai continué à pousser et à me concentrer sur ma propre course. Nous avons toujours eu la stratégie parfaite et je tiens à remercier tous les fans qui sont venus! Gracias! C'est toujours spécial de pouvoir célébrer la victoire avec son frère. Alex a bien roulé ce week-end!"
Jorge Lorenzo : "Vous n'avez aucune option si vous freinez un peu trop tard, comme c'est arrivé avec moi. C'était ma faute, mon erreur et je m'excuse. Dovi, Maverick et Valentino étaient vraiment malheureux. Ce n’était pas de leur faute, c’était la mienne. La seule chose qui compte aujourd’hui, c’est la chute, j’ai malheureusement eu trois pilotes, toutefois c’était un week-end où nous avons pu faire un pas en avant et où j’ai été constant."

Podium pour Quartararo, 3 français dans les points

MotoGp : Marquez vainqueur en Catalogne, Quartararo 2e
Sur une piste qu'il apprécie énormément, Fabio Quartararo a donc encore brillé face aux meilleurs du MotoGP. Peu à peu le débutant français se fait un nom au sein de la discipline reine. 2e pole position obtenues en seulement 7 courses. Son grand prix a été maîtrisé et finalement il s'est mis à l'abris de l'accident provoqué par Lorenzo ce qui lui a ouvert les portes de son premier podium.

Celui-ci l'a obtenu avec la manière puisqu'il n'a pas commis d'erreur et il s'est défait de Petrucci et sa Ducati officielle. Rappelons que Quartararo en est à sa première saison de MotoGp sur une Yamaha non officielle et une équipe nouvelle dans le championnat. Chapeau !

Les autres français ont également pu marquer des points à Barcelone. Qualifié seulement 18e Johann Zarco s'était fixé comme objectif d'entrer dans les points en finissant la course. Bilan positif pour le pilote KTM qui obtient la 10e place finale.

Egalement présent en course avec une Wild Card (invitation) le pilote d'essai Suzuki, Sylvain Guintoli, a rallié l'arrivée en dernière position mais dans les points avec une 13e place.
Fabio Quartararo, Yamaha Petronas : "Je suis très heureux de ce que nous avons accompli, en particulier parce que c'était une course très dure. Nous avons fait notre meilleur départ cette année, car je n'ai perdu que deux places.

Ensuite, j'ai commis une erreur au virage 4, perdant encore quatre places. et j’étais un peu en retrait ! Néanmoins, je me suis retrouvé dans la lutte pour le podium et à quelques tours de la fin, j’ai réussi à prendre  la seconde place et à attaquer encore. Grâce à l’adrénaline de la lutte pour le podium - et le médicament - mon bras ne m’a pas tellement dérangé dans la course.

Dans les derniers tours, mon bras a commencé à me faire très mal, mais la récompense d’être sur le podium est bien plus grande que cela. Il y a douze jours, je subissais une opération et je suis sur le podium.

Je suis très heureux d’avoir réalisé le premier podium de PETRONAS Yamaha SRT."
Johann Zarco, KTM : "La fin de course était bonne pour moi. Le rythme était plutôt rapide, et je suivais Tito Rabat; parfois, je pouvais le doubler et j'étais en mesure de me battre. J'étais content de voir le groupe du top 10 devant moi et assez proches. J'arrivais à penser que je pouvais les rattraper, même si ma vitesse n'étais pas suffisante. J'ai été en mesure de gérer ma course du début jusqu'à la fin. Nous avons beaucoup de choses à tester, et j'espère que nous irons dans la bonne direction avec l'aide de Dani Pedrosa pour cerner les bonnes choses qui pourront nous aider".
Sylvain Guintoli, Suzuki : "C’était une course difficile car la piste n’était pas très adhérente, ce qui impliquait beaucoup de glisse, ce qui peut être très amusant, mais il est plus difficile d’être rapide et constant.

J'ai eu un peu de mal au départ, mais je me suis retrouvé avec Oliveira et j'ai eu une bataille avec lui pendant un moment. Je suis vraiment content d'avoir marqué des points ici et d'aider l'équipe. C'est un plaisir de revenir sur la GSX-RR."

Classements

Marquez ne pouvait rêvez meilleur résultat (Photo Honda pro racing)
Marquez ne pouvait rêvez meilleur résultat (Photo Honda pro racing)

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook


Nous vous recommandons :