Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
cookieassistant.com
Racing Forever

MotoGp : Marquez roi d'Espagne, Yamaha dans une impasse ?

Victoire et nouveau leader du classement pour Marc Marquez


Publié par le Mardi 8 Mai 2018 à 22:51


Le départ (Photo Honda pro racing)
Le départ (Photo Honda pro racing)
Le grand prix d'Espagne à Jerez a encore été riche en événements pour la catégorie MotoGp. Malgré la pole position de Cal Crutchlow, et le début de course dominé par la Ducati de Jorge Lorenzo, Marc Marquez a su faire la différence pour aller chercher un 2e succès cette saison. Il devient le nouveau leader car Dovizioso a perdu de gros points dans un accrochage avec Lorenzo et Pedrosa.

Chez Yamaha, la piètre prestation des pilotes officiels en course et aux essais officiels qui ont suivi est inquiétante, d'autant que Johann Zarco continue ses bonnes performances au guidon de la Yamaha Tech3. 

Lorenzo, Dovizioso et Pedrosa au tapis !

Jorge Lorenzo a dominé le début de course sans pouvoir décrocher Marc Marquez. Rapidement Cal Crutchlow a dû forcer son rythme pour rester au contact et il est parti à la faute. Lorenzo avec un pneu Soft a résister au pilote Honda pendant 7 tours puis Marquez a pris la tête.

Ensuite, Lorenzo a dû résister à son coéquipier Dovizioso et au pilote Honda Dani Pedrosa. Plusieurs passes d'armes entre les équipiers Ducati ont failli mal se finir. Alors, leader du championnat, Andrea Dovizioso n'a pas pu passer son coéquipier. Il tenta une attaque qui échoua à 8 tours de la fin. Lorenzo qui repris la bonne trajectoire s'est alors accroché avec Pedrosa qui tentait d'en profiter pour doubler. Le contact a envoyé Pedrosa dans les airs et Lorenzo sur son coéquipier Dovizioso.

Fort heureusement pas blessé les 3 pilotes ont pourtant été éliminés de la course au podium laissant le champs libre à Johann Zarco qui faisait sa course. Le français finira 2e. La 3e place est revenue à Andrea Iannone qui ramène un nouveau podium à Suzuki.

Marquez leader !

La baraka pour Marquez (Photo Honda pro Racing)
La baraka pour Marquez (Photo Honda pro Racing)
Marc Marquez était le plus heureux sur la ligne d'arrivée avec une petite dance en hommage à sa nouvelle victoire. Pourtant, l'espagnol avait fait plusieurs chutes avant la course et surtout avait raté la pole alors que la Honda semblait bien efficace à Jerez. Parti seulement 5e, Marquez a pourtant eu peu de mal à faire la décision. Sa victoire le place bien au classement général et mener une campagne européenne en tête.
Marc Marquez, vainqueur et leader : "Cette victoire devant ces incroyables fans est super! Je suis très content du résultat car gagner ici est généralement difficile pour moi.

Cela dit, j'étais convaincu avant le départ que je pouvais me battre pour la victoire. Ce fut un week-end difficile, mais nous avons fait du bon travail, et au final, j'ai pu gérer la course de la meilleure façon, malgré le fait que je n'étais pas le pilote le plus rapide aujourd'hui.

La clé était le choix de pneu arrière; Nous avons pris la décision après le warm-up d'aller avec le médium, et c'était le bon choix.

Ensuite, j'ai pu prendre les devants au bon moment et accélérer quand j'ai eu l'opportunité. J'ai aussi eu un grand moment quand j'ai roulé sur du gravier sur la piste. Quand j'ai réalisé que l'asphalte était recouvert de gravier, il était déjà trop tard. J'ai fermé le gaz, mais j'ai eu une énorme glissade !

 Je suis heureux d'avoir remporté ma première victoire au Circuit Angel Nieto et d'avoir un avantage dans le championnat.  Ce sera une longue saison et nous devons garder notre attention élevée."

La bonne opération pour Johann Zarco mais Yamaha dans une impasse ?

Zarco toujours à l'aise avec sa Yamaha Tech3
Zarco toujours à l'aise avec sa Yamaha Tech3
Johann Zarco avait fait la une de la catégorie avec l'annonce officielle de son recrutement pour 2 ans par KTM dès l'an prochain. Le pilote Tech3 Yamaha qui est souvent aux avant-postes depuis le début de saison a une nouvelle fois démontré son talent en étant le meilleur représentant de la marque Yamaha. 

Dès les qualifications, il signait la 3e position alors que les pilotes officiels de la marque, Rossi et Vinales ne partaient que 10e et 11e avec un passage par le repéchage pour l'espagnol.

Johann a confirmé en course avec la 2e place et si même elle était opportuniste, il était largement plus dans le coup que Rossi et Vinales. Les pilotes officiels ne sont pas compétitifs. Les tests qui ont suivi à Jerez le lundi après la course a confirmé la crise pour la marque nippone.
Johann Zarco, 2e en course et 2e au général : «  Il faut saisir l’opportunité quand elle se présente donc le fait déjà d’avoir été troisième en première ligne c’était la possibilité de faire une belle place.

J'ai essayé de trouver mon rythme et de la décontraction pour bien utiliser ma moto et remonter. Lorenzo, Dovizioso et Pedrosa n’allaient pas plus vite que moi mais c’était dur de revenir dessus donc j’essayais vraiment de m’appliquer et j’espérais qu’à un moment ils allaient peut-être rencontrer des soucis et que je pourrais les rattraper.

J’ai eu du mal à croire qu’ils sont tombés tous les trois et finalement  je me retrouve 2ème ,avec 4 secondes d’avance.  Quel bonheur d’être 2ème ici en Espagne, c’est extra pour le championnat, c’est extra avant de venir au Mans pour le GP de France et ça prouve quand même que quand on est dans le coup et bien je le répète mais on peut saisir la chance quand elle se présente.

Cette seconde place au championnat est une fierté mais ce sera d’autant plus une fierté si je tiens cette place jusqu’à la fin de l’année ! Je vis un rêve, c’est génial de vivre à plus de 300 km/h et en plus de performer à cette allure donc je profite de ces moments et je sens que je progresse, je progresse aussi avec l’équipe donc voilà, je vais continuer de rêver pourquoi ne pas jouer le championnat, être champion du monde ce serait bien plus que ce que j’espère mais si je continue de travailler, de progresser peut-être que ça peut être l’année. »

Classements


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook