Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

MotoGp : Jorge Martin domine en Styrie

Pole et Victoire pour Jorge Martin au Red Bull Ring.


Publié par le Lundi 9 Août 2021 à 05:36



Jorge Martin était en forme en Autriche
Jorge Martin était en forme en Autriche
L'espagnol Jorge Martin (Ducati) ne fait pas souvent dans la demi-mesure quand il domine son sujet. Dimanche, il a concrétisé sa 2e pole position en première victoire en MotoGp. Tout comme au Qatar en début de saison, Jorge a mené toute la course mais cette fois s'est imposé devant Joan Mir (Suzuki) et Fabio Quartararo (Yamaha)

Après une longue pause estivale, la course au titre mondial a repris sur le circuit du Red Bull Ring en Autriche. En coulisse, les transferts de pilotes ont débuté. La retraite en fin de saison de Valentino Rossi a fait grand bruit tout comme l'arrivée l'an prochain du jeune Raul Fernandez, normalement chez KTM.

Pedrosa et Crutchlow étaient de retour dans la catégorie reine respectivement chez KTM et Yamaha.

De la pole à la victoire

Une Ducati bien pilotée !
Une Ducati bien pilotée !
On avait effectivement eu un aperçu au Qatar, quand Jorge Martin est performant il l'est en qualification comme en course. Mais ce coup-ci, c'est bien vers la victoire que l'Espagnol s'est dirigé en prenant la course en main et en résistant à la Suzuki de Joan Mir qui n'a rien pu faire durant les 27  tours de l'épreuve.

Celle-ci avait été amputée de 1 tour après un gros crash entre Pedrosa (KTM) et Savadori (Aprilia) dans le virage 3. Une des motos a pris feu lors du choc et plein de liquide a été répandu sur la piste, le drapeau rouge fut déployé.

Drapeau rouge après l'accident entre Savadori et Pedrosa

Alors que Bagnaia avait pris le meilleur départ devant Martin et Mir, que Marc Marquez et Aleix Espargaro se touchaient dans le premier virage, la course était donc rapidement interrompue par le crash de Pedrosa et Savodori.

Heureusement les 2 pilotes sont indemnes et Pedrosa sera le seul à pouvoir repartir pour un second départ.

Martin en patron

Pour ce nouveau départ, Vinales est obligé de partir des stands après un soucis sur sa moto sur la grille. Une nouvelle fois Marc Marquez touche Espargaro. 

Cette fois, c'est Miller qui a pris le meilleur départ. Il devance Martin et Mir alors que Bagnaia a bien rétrogradé à la 7e position. Rapidement un groupe de 5 pilotes se porte en tête de la course.

jorge Martin reprend le commandement à Miller. Suivent Mir, Quartararo et Zarco. Après 4 tours, Aleix Espargaro range son Aprilia sur le bord de piste et abandonne à son tour.

Mir double Miller pour la seconde place puis s'engage un mana à mano entre l'Australien et Fabio Quartararo. Cette belle passe d'armes tourne à l'avantage du français. Mais en tentent de suivre ce rythme Miller part à la faute et chute dans les tours suivants.

Martin mène alors devant Mir et Quartararo. Vinales est pénalisé d'un long lap pour dépassement de la ligne de course. Oliveira est au ralenti et abandonne dans les stands.

Alors qu'il reste encore 5 tours, Martin ne cède rien à Mir et reste en tête avec plus d'une seconde d'avance. Quartararo est bien placé en 3e position. 

Dans ces derniers tours, c'est Johann Zarco qui est en difficulté. 4eme il perd 2 places au profit de Binder et Nakagami.

Martin s'impose enfin devant Mir et Quartararo.

Quartararo grand gagnant ? Vinales la déprime !

Sur un circuit où Ducati est à son avantage, Fabio Quartararo et Yamaha ont bien tiré leur épingle du jeu en jouant dans le haut du classement et en prenant des points précieux avec la 3e place finale. Un très bon résultat quand on voit que Miller a chuté et que Zarco a peiné en fin de course pour ne finir que 6e.

Jorge Martin n'est pas une menace directe pour lui et seul Mir peut prétendre peut-être au titre mondial. Avec cette belle course de Fabio, il mène désormais le championnat avec 172 points soit 40 de mieux que Zarco et 51 sur Mir ses plus proches rivaux. De quoi voir venir pour les prochaines étapes.

En revanche, pour son coéquipier Maverick Vinales tout est toujours compliqué. L'espagnol dont la rumeur veut qu'il aille chez Aprilia l'année prochaine ne réalise que le 9e chrono en qualification.

Il part pourtant bien dans le premier départ mais le second tout bascule dans le négatif. Sa Yamaha semble souffrir de patinage et en difficulté, Maverick a d'abord une pénalité de long lap avant d'abandonner avant le terme de la course car la moto était de plus en plus difficile à piloter.

KTM fait l'actu en coulisse mais pas en piste

Pas de victoire pour KTM mais de l'actu sur la piste et en dehors.
Pas de victoire pour KTM mais de l'actu sur la piste et en dehors.
Vainqueur l'an passé avec Oliveira, KTM n'a pas connu le même succès cette année malgré la très belle 4e place obtenue par Brad Binder.

Le week-end était marqué par la pige de Dani Pedrosa. Devenu pilote de test, l'espagnol revenait à la compétition pour la première fois en course depuis sa retraite. Il n'a pas été ridicule du tout puisque auteur de bons chronos. Sa mésaventure du premier départ a jeté un froid mais lors du 2e départ il finit tout de même à une bonne 10e place.

Iker Lecuona et Danilo Petrucci qui ne seront pas conservés chez Tech 3 l'an prochain n'ont pas beaucoup brillé et finissent tous les 2 après la 15e place.

En effet, l'an prochain KTM comptera une nouvelle recrue en son sein avec la promotion du jeune et talentueux Raul Fernandez en provenance du Moto2.

Classement


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 28/11/2021
Olivier Jennequin | 28/11/2021
Olivier Jennequin | 21/11/2021