Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

MotoGp : Grand prix des Amériques

Victoire de Rins et Suzuki, Marquez au tapis !


Publié par le Lundi 15 Avril 2019 à 13:43



Première victoire pour Rins sur Suzuki ( Photo Suzuki)
Première victoire pour Rins sur Suzuki ( Photo Suzuki)
L'Espagnol Alex Rins est entré dans l'histoire de la MotoGp en remportant sa première course MotoGP au guidon de sa Suzuki. Il a battu Valentino Rossi (Yamaha) arrivé à la 2e place. Jack Miller a imposé sa Ducati non officielle à la dernière marche du podium.

Avec un abandon de Marc Marquez, Andréa Dovizioso (Ducati) arrivé à une quatrième place reprend la tête du championnat qui est bien relancé. 3 vainqueurs différents en 3 courses.

La bérézina pour les pilotes Honda

Photo : Christian Pondella/Red Bull Content Pool
Photo : Christian Pondella/Red Bull Content Pool
Archi-favoris, Marc Marquez n'aura pas gagné une nouvelle fois en Amérique sur le circuit d'Austin où il était invaincu depuis 2013. Parti de la pole-position, il a chuté au 9e tour alors qu'il était en tête de la course et qu'il dominait une nouvelle fois les débats.

On avait déjà aperçu aux essais la difficulté d'aligner des tours rapides sur le tracé bosselé d'Austin. Des "guidonnages" à haute vitesse mettaient les pilotes à rudes épreuves. Marc Marquez avait pourtant réussi à être le meilleur sur son circuit qui lui réussit tant. Mais comme souvent, Marquez est son propre ennemi. 

Au virage 12 du 9e tour, Marc a perdu l'avant de sa RC213V et a chuté. Il n'aura pas réussi à repartir après une énième cabriole pour relever sa machine. En abandonnant, il relance le championnat.

Chez Honda on faisait déjà grise mine avec l'abandon en début de course de Cal Crutchlow qui pouvait viser le podium. Le pilote du LCR a chuté dans le 5e tour. 

Enfin pour Jorge Lorenzo, la fiabilité de sa machine lui a fait défaut. Aux essais qualificatifs déjà en Q2 quand sa chaîne à sauter l'obligeant à prendre sa moto de réserve. Il ne retrouvait pas ses sensations et devait se contenter d'un modeste 11e temps.

En course, son départ ne fut guère brillant mais ensuite il se rapprochait du top 10 avant que sa Honda ne connaisse encore un problème obligeant un 3e pilote Honda à abandonner.

Finalement, seul pilote Honda à l'arrivée le japonais Takaaki Nakagami terminait seulement 10e. Une maigre récompense pour le constructeur nippon.
Marc Marquez : " Nous avons vécu six années extraordinaires ici, mais aujourd’hui, j’ai commis une grave erreur. Quand je suis arrivé dans le garage, j’ai exprimé mes excuses à l’équipe et j’aimerais maintenant exprimer mes excuses aux fans car c’était mon erreur.

C'est différent de se tromper en se battant pour la cinquième place et pour la victoire. Nous ne sommes qu'à neuf points de la tête. C'est vrai, nous avons commis une erreur, mais nous sommes humains et cela peut arriver. Nous devons en tirer des enseignements, comprendre et revenir plus forts à Jerez."
jorge Lorenzo : " Ce week-end a été difficile avec la météo et tout le reste. Je n’ai pas pris le meilleur départ, mais j’ai pu revenir et j’ai commencé à rattraper quelques positions.

Malheureusement, nous avons eu un problème avec la moto et j'ai été obligé de me retirer de la course. C'était un problème différent d'hier.

Le point positif, c’est que pendant la course, je me sentais très bien sur un circuit où j’ai normalement des difficultés. Nous nous tournons maintenant vers Jerez, un circuit que j’aime bien et où nous espérons pouvoir être plus forts."

Duel Rins/Rossi

En l'absence de Marquez, beau duel entre Rins et Rossi pour la victoire (Photo Suzuki)
En l'absence de Marquez, beau duel entre Rins et Rossi pour la victoire (Photo Suzuki)
Qualifié à la 2e place , Valentino Rossi a tenté de suivre le rythme de Marquez avant de le laisser partir peu à peu, préférant préserver un possible podium.

Débarrassé de son encombrant concurrent, Rossi avait de réelles chances de viser la victoire avec sa Yamaha. A plus de 40 ans, El Doctor est toujours au top en catégorie reine mais pour autant rien n'était acquis même pour le 9e fois champion du monde.

En effet, Álex Rins est remonté sur l'italien profitant d'une Suzuki très à l'aise sur ce circuit. Une chance dont n'a pas profité son coéquipier Joan Mir sanctionné pour avoir anticipé le départ. Même sanction pour le coéquipier de Rossi, Vinales qui en plus d'exécuter sa peine par un passage par les stands faisait également le long lap se privant d'un bon résultat.

Rossi tentait d'imposer un gros rythme mais Rins parvenait à suivre et à porter une attaque à 4 tours de la fin. Rossi maintiendra ses efforts sur le leader mais Alex Rins n'a pas du tout commis d'erreur et il est allé chercher sa première grande victoire en MotoGp.
Alex Rins : 
"C'est incroyable ! Je suis très content de gagner la course ici ! Au warm-up ce matin, nous avons essayé une configuration différente et cela n’a pas fonctionné comme prévu. Nous sommes donc revenus aux réglages habituels pour la course et nous avons gagné, c’est super ! Je ne trouve pas les mots !

J'ai bien géré la pression, même si j'ai un peu souffert dans les derniers tours. Lorsque j'ai franchi la ligne d'arrivée, tous les sentiments m'ont frappé en même temps. Je veux juste dire un grand merci à toute mon équipe, à tout le monde au Japon et à tous les gens autour de moi ! » 

Le championnat relancé

Pas qualifié en Q2, Andréa Dovizioso était en mauvaise posture pour aller chercher un résultat alors même que marquez et Rossi partaient de la première ligne et que Miller et Petrucci eux-aussi en Ducati étaient mieux placés. 

Mais le style d'Andréa a encore été efficace. Partis de la 13e place, il remontait très vite dans le top 10 puis ensuite doublait des adversaires plus coriaces pour enfin croiser la ligne d'arrivée à la 4e position. Un exploit qui lui permet de repartir d'Austin avec la tête du classement pilote. Un miracle pour le pilote Ducati qui s'en sort bien avant le retour en Europe dans 3 semaines.

Dovizioso a ainsi 54 points au compteur soit 3 de mieux que Rossi. Rins est 3e avec 49 points. Avec son résultat blanc Marquez n'est que 4e avec 45 points.

Bien entendu la saison est longue mais le championnat est de nouveau ouvert après une mini-domination de Marquez.

Bilan mitigé chez les français

Fabio 7e ! (Photo Sepang racing team)
Fabio 7e ! (Photo Sepang racing team)
Fabio Quartararo a de nouveau bien figuré pour sa 3e course en MotoGp. Le français pilote du team satellite Petronas Yamaha SRT n'a pas commis d'erreur et a fait la Q2. Légèrement moins vite que son coéquipier Franco Morbidelli, le niçois n'a pas inversé la situation en course faisant son propre chemin. Il améliore sa meilleure performance en obtenant la 7e place finale. Morbidelli réalisant la 5e place. Un excellent résultat. 
Fabio Quartararo : 
“Ce fut une course très positive. J'ai réussi à prendre un bon départ et à faire de bons tours au départ tout en restant dans le Top Ten.

Au début, Pol Espargaro, Petrucci et moi-même avons bataillé et nous avons perdu le groupe devant nous, qui comprenait Dovizioso et Morbidelli. Cependant, le rythme était très bon et bien que lors des cinq derniers tours, j’ai dû ralentir, je suis très heureux du résultat.

Nous avons amélioré les résultats de l’Argentine et j’ai encore été le meilleur rookie. De plus, aujourd'hui, j'ai beaucoup appris à piloter derrière Petrucci.

Chaque fois que je suis sur la piste avec les meilleurs pilotes du monde, j'apprends. C'est aussi très positif. J'ai hâte d'en voir plus ! 

Grise mine toujours du côté de Zarco et de KTM. Le Français n'est toujours pas à l'aise avec sa machine. Sa qualification a été mauvaise alors que Pol Espargaro réalisait l'exploit de faire le 5e temps en Q2. Son style de pilotage plus agressif convient mieux à la KTM. Zarco continue de manger son pain noir. En course il parviendra jusqu'à la 13e place bien aidé par les abandons. Johann espère que le retour en Europe sera l'occasion d'évoluer vers de meilleures performances. En attendant, Pol Espargaro réussissait à rester dans le top 10 avec la 9e place finale.

Prochaine épreuve à  Jerez dans 3 semaines.

Classements

Alex Rins (photo Suzuki)
Alex Rins (photo Suzuki)

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
stéphane GAUTHIER | 14/10/2019
stéphane GAUTHIER | 14/10/2019
Stéphane GAUTHIER | 13/10/2019
Stéphane GAUTHIER | 10/10/2019

Nous vous recommandons :