Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

MotoGp : Grand prix de San Marino

Quatrième victoire d'affilée pour Bagnaia.


Publié par le Dimanche 4 Septembre 2022 à 16:26



Doublé Ducati avec les futurs coéquipiers en 2023
Doublé Ducati avec les futurs coéquipiers en 2023
A Misano, les italiens ont eu la joie de voir leurs compatriotes et les Ducati dominer le week-end. Francesco Bagnaia s'impose devant son futur coéquipier Enea Bastianini. Maverick Vinales permet à Aprilia de finir également sur le podium avec la 3e place.

Dans ce contexte hostile, Fabio Quartararo limite la casse en obtenant la 5e place finale. L'autre français de la MotoGp, Johann Zarco a été impliqué dès le premier virage dans un accident et a abandonné.

Les pilotes vont rester à Misano pour faire des tests mardi et mercredi. Ce sera l'occasion de revoir Marc Marquez sur sa Honda. 

Miller en pole

Miller dans ses oeuvres
Miller dans ses oeuvres
Dans des conditions météos changeantes, Jack Miller a su, une nouvelle fois, tirer son épingle du jeu pour signer la pole position. Pourtant, il faut remonter à 2018 pour voir l'Australien à la première place en qualification.

Sur la première ligne, il est rejoint par Bastianini et Bezzecchi.

Bagnaia a pris 3 places de pénalité pour avoir manqué de discernement lors des essais. Quartararo ne peut faire mieux que 8e en qualification avec sa Yamaha.

Départ fatal pour Zarco

Johann Zarco (Pramac) n'a jamais caché sa difficulté sur le circuit. Concurrencé par les autres pilotes Ducati, il confie que les réglages n'ont pas été trouvé pour être plus performant à Misano. 

Mais l'augmentation de la température avant le départ, redonnait un peu le sourire au français qui espérait tout de même arriver à suivre le rythme.

On ne le saura pas puisque après un mauvais départ, il est percuté au premier virage et abandonne comme Pirro et Pol Espargaro.

Un avant goût de 2023

Bastianini et Bagnaia seront coéquipier dans l'équipe Ducati usine l'an prochain. A Misano on aura eu un avant goût de leur futur combat pour la victoire.

Si après l'incident du premier virage, Jack Miller prend le commandement de la course, l'australien chute rapidement au virage 4 et laisse Bastianini devenir le nouveau leader. Bagnaia est déjà revenu à la 2e position et Maverick Vinales est troisième.

Au 3e tour, Bagnaia se porte à son tour en tête du classement. Vinales passe 2e et Bastianini est alors 3e.

4 pilotes se détachent au fil des tours avec Bagnaia, Bastianini, Vinales et Marini.

Puis finalement, le duel entre Bagnaia et Bastianini se dessine à la fin de la course. Si Bastianini tente sa chance sans concession, Peco Bagnaia ne cède rien et remporte une quatrième succès d'affilé. 6 victoires cette année contre 3 à Quartararo.

Vinales de mieux en mieux

c'est tout bon pour Vinales
c'est tout bon pour Vinales
Depuis Assen, Maverick Vinales semble avoir passé un cap sur son Aprilia. Profitant de la méforme de Aleix Espargaro blessé au talon, Maverick semble de mieux en mieux.

Il fait un bon départ en étant dans le top 4 dans les premiers tours. Puis avec la chute de Miller, il est dans le top 3. Au 3e tour, il prend la seconde place.

Malheureusement, a force de jouer avec les limites de pistes il reçoit un avertissement.

Toujours dans le groupe de 4 qui peut gagner, il décroche un peu des 2 premiers en fin d'épreuve. Les Ducati de tête vont s'expliquer seules pour la victoire. Reste Marini à surveiller mais au final c'est un 3e podium en 4 courses pour l'espagnol.

Marini fort à domicile

Marini a pris des couleurs à Misano
Marini a pris des couleurs à Misano
Autre homme fort à Misano, Luca Marini (VR46) a été performant en qualification comme en course. Qualifié 7e en 3e ligne, Marini se porte aux avant-postes au 2e tour où il se retrouve 4e.

Ensuite, il s'accroche au groupe de tête qui vise la victoire sans pouvoir faire mieux que 4e. En fin de course, il lâche prise mais espère encore le podium. Il faudra se contenter de la 4e position. C'est la 2e fois d'affilée  en 2 courses.

Fabio Quartararo perd encore

Fabio perd 11 points à Misano
Fabio perd 11 points à Misano
Fabio Quartararo est en tête du championnat du monde MotoGp. Mais depuis le grand prix d'Allemagne, il n'a plus gagné et il subit la performance de la marque Ducati et de Bagnaia qui finit ses courses et qui les gagne depuis les Pays-Bas.

C'est donc en mode défensif que le pilote Yamaha aborde les courses en ce moment. En Autriche, il avait pu finir 2e derrière Bagnaia mais il doit lutter en permanence contre les pilotes Ducati.

A Misano, l'an passé il devenait champion du monde. Cette année ce fut compliqué d'abord en qualification avec le 8e place. Au départ, il restait à cette position avant de remonter à la 5e.

Malheureusement, il n'arrivera pas à revenir sur le top 4. Il a toutefois dépassé Aleix Espargaro, un des concurrents pour le titre. A 10 tours de la fin, l'écart sur Marini est passé à 2 secondes. Il faut donc se contenter de la 5e place sous le drapeau à damier et concéder à Bagnaia 14 points.

Au championnat, le français est toujours leader avec un avantage de 30 points désormais. Le prochain rendez-vous à Aragon risque encore une fois de voir Ducati en forme. 

La der pour Dovizioso

La dernière fois pour Dovi !
La dernière fois pour Dovi !
Andrea Dovisiozo a annoncé sa retraite récemment et son dernier grand prix à domicile à Misano. Sa dernière prestation était donc très attendue pour finir sur une bonne note.

Ce fut le cas, puisque l'italien finit à la 12e place et marquer ses 4 derniers points. Dovizioso devrait désormais se tourner vers le motocross.
Andrea Dovizioso : "À la fin, ça a été une bonne course. Il y avait un grand incident devant moi au départ mais je me suis bien élancé, j'ai pu prendre des positions car beaucoup de pilotes ont chuté. Mais au début de la course, j'ai poussé mais je ne pouvais pas être rapide. Cependant, du milieu de la course jusqu'à la fin, j'ai pu être très régulier. J'étais très concentré là-dessus car j'ai pu conserver la 12ème position. Je suis content de ça, je suis content de finir ici avec les fans et tout le monde. Merci beaucoup à tout le monde."

Classements


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur





Notre page Facebook

Nos videos
Olivier Jennequin | 04/12/2022
Olivier Jennequin | 20/11/2022
Stéphane GAUTHIER | 13/11/2022
Stéphane GAUTHIER | 12/11/2022