Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever

MotoGp 2024 : Portugal, Jorge Martin domine

Jorge Martin s'impose, Acosta 3e, Bagnaia et Marc Marquez s'accrochent !


Publié par le Dimanche 24 Mars 2024 à 19:11



Une victoire importante pour Jorge Martin (Gold & Goose Photo Red Bull Content pool)
Une victoire importante pour Jorge Martin (Gold & Goose Photo Red Bull Content pool)
Le Grand prix du Portugal aura vu une victoire dominante de Jorge Martin (Ducati Pramac). Il n'était pas spécialement le favoris mais personne n'a pu lui contester la première place durant les 25 tours de la course.

Toutefois, Portimao aura encore laissé des traces dans l'histoire du MotoGP. En s'offrant la 3e place du podium pour sa 2e course dans la catégorie reine, Pedro Acosta (GasGas) confirme son énorme potentiel.

Auteur de la pole position mais d'un mauvais sprint samedi, Enea Bastianini (Ducati) s'est rattrapé ce dimanche avec la seconde place.

En revanche, Francesco Bagnaia (Ducati) et Marc Marquez (Gresini) se sont accrochés et n'ont pas marqué de points. Maverick Vinales (Aprilia) a également été malchanceux avec la défaillance de sa boite de vitesse dans le dernier tour.

Course tranquille pour Jorge Martin

Martin leader d'entrée (Photo Gold & Goose Red bull content)
Martin leader d'entrée (Photo Gold & Goose Red bull content)
Jorge Martin a pris un très bon départ et passe Bastianini. Morbidelli est allé à la faute et finira dernier. Après ses déboires chez Yamaha, ca n'est guère mieux chez Ducati.

Jorge Martin va alors mener toute la course tout en gérant ses pneus. On pense alors que les concurrents font pareil et que la victoire se jouera à la fin. Mais finalement non.

Jorge Martin va avoir la partie relativement facile quand plusieurs de ses poursuivants vont abandonner. Finalement c'est Bastianini qui finira à moins d'une seconde mais impossible de faire mieux pour le pilote officiel.

Pedro Acosta sans complexes

Pedro Acosta spectaculaire et rapide (Photo Gold & Goose Red Bull content)
Pedro Acosta spectaculaire et rapide (Photo Gold & Goose Red Bull content)
Il est observé par tout le monde. Le phénomène espagnol Pedro Acosta (GasGas) est impressionnant sur sa moto et il apprend très vite. 

Ce grand prix aura encore été l'occasion de voir son potentiel. Qualifié 7e, il se maintient à cette position en début de course. Puis ensuite il passe Brad Binder, chef de file des pilotes KTM.

Ensuite, il attaque Marc Marquez une première fois. Sans complexe face à son compatriote pourtant champion du monde, il passe devant et se retrouve 5e derrière Bagnaia.

Rien ne lui faisant peur, il passe à l'attaque du pilote officiel Ducati. Il allait donc se contenter de la 4e place, un résultat déjà très honorable mais c'était sans compter les déboires de Maverick Vinales.

Brillant 2e après sa victoire d'hier, Vinales est trahis par son Aprilia dans le dernier tour. Acosta s'offre alors son premier podium en MotoGp.

Accrochage Bagnaia, Marc Marquez

Bagnaia était moins impressionnant qu'au Grand prix du Qatar alors que l'on pensait l'italien capable de l'emporter. Il n'en fut rien et c'est même une fin de course difficile qui s'annonçait. 

Dominé par Jorge Martin pour la victoire, par Enea Bastianini son coéquipier, il va en plus se voir doubler par Acosta. En fin d'épreuve, il est même menacé par Marc Marquez pour la 5e place.

Les 2 pilotes s'affrontent mais l'irréparable se produit et les 2 pilotes s'accrochent. Un incident de course fâcheux qui fait perdre de gros points aux 2 champions.
MARC MARQUEZ #93 :  " Un incident de course qu’aucun de nous n’aurait souhaité. Nous rentrons chez nous sans points, mais après un week-end positif où nous avons trouvé continuité et rapidité. Les commissaires sportifs ont décidé que l'incident ne méritait aucune sanction et nous acceptons la décision. Pecco a tenté de défendre sa position, peut-être avec un peu d'optimisme."

Occasion manquée pour Vinales

Photo D.Goldman
Photo D.Goldman
Il était auteur d'un week-end parfait et pourtant Maverick Vinales a été mal récompensé ce dimanche. Second toute la course, il était en route pour le podium quand il aborde le dernier tour. Il est doublé par Bastianini mais il semble en difficulté pour prendre le virage.

En fait sa boite de vitesse le lâche et c'est la chute assurée. Une bien triste fin alors que le pilote a été irréprochable. 

Quartararo et Zarco dans les points

Quartararo aimerait aller plus vite (Photo Yamaha)
Quartararo aimerait aller plus vite (Photo Yamaha)
Alors son avenir chez Yamaha est rediscuté, Fabio Quartararo prend son mal en patience à la recherche de performance avec sa moto. Le français a du mal à gérer les pneus sur la durée. Le choix du Medium fait lors du sprint n'a pas permis de prendre l'avantage aujourd'hui non plus.

Fabio fait pourtant une bonne course, 9e pendant 18e tours, il gagne ensuite des places en profitant des abandons. Au final c'est la 7e place avec 9 points au compteur. Bien loin des objectifs du pilote français.

Pour Johann Zarco c'est plus compliqué car aucune Honda n'a vraiment été compétitive ce week-end. Il a lutté pour finir 15e et marquer 1 petit point seulement. Joan Mir et Takaaki Nagagami ont fait mieux.

Chez Honda, on se tourne vite vers la prochaine épreuve d'Austin où la moto a toujours été performante avec Marc Marquez.
Fabio : "Après le sprint d'hier, je m'attendais à finir un peu plus près des premiers aujourd'hui, mais en termes de position, je m'y attendais.

Nous avons de bonnes données à analyser et nous espérons pouvoir faire quelques pas en avant. Il semble que le temps sera plutôt mauvais demain, mais j'espère que nous aurons une bonne journée pour essayer certaines choses. Apparemment, nous avons de nombreux éléments à tester, donc ce sera génial. Espérons que la météo nous permettra de les tester.

Nous avons beaucoup de petites choses que nous devons améliorer petit à petit. Nous sommes sur la bonne voie, mais nous devons être patients."

Classements

un point c'est tout pour Zarco (Photo Gold & Goose Red Bull Content)
un point c'est tout pour Zarco (Photo Gold & Goose Red Bull Content)

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur




Notre page Facebook

Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 14/05/2024
Stéphane GAUTHIER | 14/05/2024
Stéphane GAUTHIER | 14/05/2024
Stéphane GAUTHIER | 13/05/2024
Stéphane GAUTHIER | 12/05/2024
Stéphane GAUTHIER | 12/05/2024

Racing Forever, 20 ans de photos de sports-mécaniques