Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever

MotoGp 2023 : Johann Zarco gagne son premier Grand Prix

Zarco remporte le grand prix d'Australie.


Publié par le Samedi 21 Octobre 2023 à 07:33



Enfin elle est là, victoire pour Zarco
Enfin elle est là, victoire pour Zarco
C'est un grand prix MotoGp pas comme les autres qui a lieu ce week-end en Australie. A cause des conditions météos, le grand prix a été avancé au samedi.

Sur fond de lutte pour le championnat entre Bagnaia (Ducati) et Martin (Pramac), Johann Zarco (Pramac) a tiré son épingle du jeu pour aller chercher sa première victoire en MotoGp.

Auteur d'un choix de pneus trop audacieux, Jorge Martin a vu la victoire et le podium lui échapper dans le dernier tour. Zarco a fait une course très intelligente et à préserver ses pneus pour la fin de l'épreuve. Il a doublé au bon moment et s'impose devant Bagnaia et Di Giannantonio. Un triplé Ducati de plus !

Jorge Martin en lièvre !

Rien ne sert de courir.... il faut choisir le bon pneu pour Jorge Martin
Rien ne sert de courir.... il faut choisir le bon pneu pour Jorge Martin
Alors qu'il accuse un retard de 18 points, Jorge Martin a signé la pole position et poursuit sa quête de titre mondial à la meilleure place de la grille mais Bagnaia n'est pas loin sur la première ligne avec la 3e place.

On retrouve aussi, Brad Binder et sa KTM 2e, Zarco 5e et Di Giannantonio 6e.

Jorge Martin et quelques autres pilotes font le choix osé du pneu tendre à l'arrière alors que la course comporte 27 tours. Un choix osé qu'il va falloir assumé pour l'espagnol et cela part plutôt bien pour lui.

Martin fait le lièvre durant toute la course avec un écart de plus de 2 secondes avant que la performance de son pneu ne perde en efficacité et que sa fin de course soit difficilement gérable.

Le lièvre est alors rattrapé par ses concurrents et pas des moindres !

Course intelligente de Johann Zarco

Un beau clin d'oeil à ses supporters
Un beau clin d'oeil à ses supporters
Pendant ce temps, d'autres pilotes sont en pneus médiums et gère leur motos pour bien finir la course. Parmi eux il y a le français Johann Zarco. 5e sur la grille, il se retrouve 8e après le départ mais ne perd pas espoir.

Il double Aleix Espargaro et son Aprilia puis Jack Miller et sa KTM. Devant lui, Jorge Martin prend le large, Brad Binder est second et Di Giannantonio joue le podium. 

Johann prend alors la roue de Bagnaia alors 4e. Une bonne roue pour la fin de course.

Comme attendu, la fin de course est défavorable au pneu tendre. De 1.29 au tour, Martin roule en 1.31 puis le dernier tour en 1.32. Johann est le plus vite du groupe de tête.

Il double Bagnaia au 22e tour puis passe Brad Binder avant de faire le dépassement ultime dans le dernier tour sur un Jorge Martin à l'agonie avec sa machine.

Après 120 courses en MotoGp, Johann Zarco remporte enfin sa première victoire sur un circuit de pilotage reconnu de tous.

Bagnaia s'en sort bien

Tout va bien pour le leader
Tout va bien pour le leader
Dans sa lutte pour le titre, Bagnaia est en position de leader mais sa position est souvent fragilisé par un Jorge Martin très performant. Cette fois encore, Bagnaia a fait preuve d'un beau flegme pour finir gagnant de ce duel.

Faisant le choix de la raison coté pneu, Bagnaia a été fidèle à lui même et a pris les points de la secondes places alors que Martin reculait au 5e rang au drapeau à damier.

il augment ainsi son avance au championnat à 27 points soit plus d'une victoire en grand prix. Marco Bezzecchi a terminé la course à la 6e place et accuse un retard de 73e au classement général. Toutefois, la fin de saison est encore loin avec 9 courses au calendrier.

Podium pour Di Giannantonio

Dur dur mais podium pour Di Giannantonio
Dur dur mais podium pour Di Giannantonio
Sans guidon pour 2024, Di Giannantonio (Gresini) est dans un temps fort de saison pour prouver qu'il a encore sa place sur la grille. Qualifié 6e, il joue à nouveau le podium.

Au 3e tour, il est alors sur son objectif avec la 3e place. Il va tenir ce rang jusqu'au 18e tour où il est en position de doubler Brad Binder. Ce groupe de poursuivants bientôt rejoint par Zarco et Bagnaia peut croire encore en ses chances de victoire.

La fin de course va dans ce sens et Di Giannantonio dans la bataille finale sauve la 3e place. C'est son meilleur résultat de la saison.
Di Giannantonio « J’ai connu un départ incroyable, peut-être le meilleur de ma vie. Je m'amuse toujours sur cette piste et ce fut une course fantastique. Je savais que j’étais compétitif, mais honnêtement, je ne l’étais pas autant que je l’ai fini par l’être ! J'avais un super rythme : j'ai réussi à me battre avec les meilleurs et puis le dernier tour a été incroyable. C’est un podium que nous méritons, mais je dois encore réaliser pleinement ce qui s’est passé… »

2 points pour Quartararo

Petit course pour le 2e français du MotoGp (Photo Yamaha)
Petit course pour le 2e français du MotoGp (Photo Yamaha)
Le pilote Yamaha sait qu'il va avoir un grand prix difficicle. Qualifié à la 11e place seulement, il espère avoir une bonne course mais sa moto est toujours très loin de la Ducati sur ce tracé.

Il fait un mauvais départ et se retrouve alors dans les dernières positions du classement. Il réalise une lente remontée et doit se contenter de la 14e place et de 2 points à la clé. Anecdotique, Fabio est surtout heureux pour la victoire de son compatriote. 
Fabio Quartararo : "J'ai eu des qualifications et une course difficiles. Nous devons continuer à travailler pour faire un pas en avant. Je ne m'attendais pas à ressentir cette sensation, je m'attendais à bien mieux. Mais c’est comme ça et nous devons continuer à travailler dur, comme toujours, pour trouver une solution."

Classements


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur




Notre page Facebook

Nos videos
Olivier Jennequin | 06/02/2024
Olivier Jennequin | 05/02/2024
Stéphane GAUTHIER | 28/01/2024
Racing Forever, 19 ans de photos de sports-mécaniques


Notre équipe - Notre charte d'utilisation du site - Mentions légales