Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

MotoGp 2022 : Victoire facile de Quartararo au Portugal

Et un beau doublé pour la France avec Zarco 2e


Publié par le Dimanche 24 Avril 2022 à 14:49



Quartararo s'est imposé facilement en course
Quartararo s'est imposé facilement en course
La moto française a brillé au grand prix du Portugal du MotoGp. Johann Zarco (Ducati Pramac) avait décroché la pole position lors des qualifications.

Fabio Quartararo a été intouchable en course et impose sa Yamaha et prend le commandement du championnat du monde. Zarco l'accompagne sur le podium à la seconde place alors que Mir et Miller se sont accrochés laissant la place libre pour la 3e place à l'Aprilia d'Aleix Espargaro.

Pole de Johann Zarco

Les essais ont été perturbés par la pluie. La Q1 a été disputés dans des conditions séchantes rendant difficile la qualification en Q2. Zarco était qualifié pour la Q2 d'entrée ce qui a évité de laisser trop d'énergie et de se faire piéger par les conditions de pistes.

Sur la piste presque sèche, Johann Zarco a sorti un tour somptueux dans son dernier tour possible et a signé la 7e pole de sa carrière. D'habitude dans son team, c'est Jorge Martin qui arrive à faire cela. Une belle revanche pour le français qui a bien besoin de cela pour la confiance en lui.

Quartararo prend le relai en course

En course en revanche, c'est un autre français qui s'est distingué. Dès le warmup, Fabio Quartararo a visiblement trouvé les bonnes solutions pour que sa Yamaha soit compétitive.

Malgré le bon départ de Joan Mir (Suzuki), Fabio passait de la 5e place à la seconde. Johann Zarco perdait l'avantage de sa pole se faisant doublé plusieurs fois pour se retrouver 5e après un tour. Heureusement le pilote Ducati Pramac regagnait une position en redoublant Alex Marquez (Honda LCR). 

Puis au 2e tour, Zarco passait également Miller mais le plus important se passait devant quand Quartararo prenait la tête dans le 4e tour en doublant Joan Mir.

Jorge Martin (Ducati Pramac) terminait un week-end difficile par une chute.

A partir de ce moment là, Quartararo a été impressionnant et surtout intouchable alignant des chronos réguliers et augmentant son avantage au fil des tours. 

1.2s d'avance au 6e tour, puis un écart qui passait à 3.5s sur mir à 13 tours de la fin.

Déjà blessé aux essais, Bastianini (Ducati) chutait et abandonnait perdant de précieux points au championnat.

Au 16e tour la victoire semble pliée pour Quartararo qui compte 4.4s d'avance sur Mir.

Johann Zarco tente alors de reprendre la 2e place à Mir mais se rate au freinage. Sa seconde tentative dans le 17e tour est la bonne.

Quartararo file alors vers la victoire et prend la tête du championnat du monde. Zarco assure le doublé français en terminant second.

Accrochage Miller, Mir

Jack Miller (Ducati) se battait à nouveau pour mettre la Ducati usine sur le podium. Malheureusement l'Australien, qui n'a pas encore de contrat pour l'an prochain, a de nouveau fait parler de lui négativement.

Il était pourtant qualifié en 4e place. Son départ a été bon puisqu'il se plaçait 3e au premier tour. Il se faisait doubler rapidement par Zarco. 

Miller occupait la 4e place jusqu'au 18e tour. Alors qu'il tentait de reprendre la 3e place à Mir, il rate son attaque et perd l'avant de sa moto qui fauche son adversaire. La Ducati et la Suzuki sont éliminées. 

Pour Miller, cet énième événement est un sacré problème. Ducati va t'il le conserver l'an prochain, rien n'est moins certain. Dans ce contexte, la 8e place de son coéquipier Bagnaia est une consolation bien maigre malgré le fait qu'il soit parti dernier.

Aleix Espargararo 3e

Une Aprilia encore sur le podium
Une Aprilia encore sur le podium
Qualifié en 3e position, Aleix Espargaro avait une carte à jouer pour Aprilia. Pourtant le départ de l'espagnol n'était pas très bon se retrouvant 7e au premier tour. 

Il perdra un peu de temps avec la Honda d'Alex Marquez qui défend sa place un peu trop agressivement. Il y a alors un peu de perte de contact avec les premiers.

Aleix reprend du rythme en fin de course. Bénéficiant de l'accrochage en Miller et Mir, l'Aprilia #41 se positionnait 3e au classement au 19e tour. Espargaro tentait de mettre la pression sur Zarco pour faire mieux. Mais sur la ligne d'arrivée il doit se contenter de cette 3e place qui est un bon résultat pour le championnat.

En effet, avec 66 points, Aleix Espargaro est 3e du championnat à seulement 3 points de Quartararo et Rins.

Rins placé et co-leader

Rins est en tête du championnat
Rins est en tête du championnat
Alex Rins (Suzuki) n'est pas monté sur le podium. Mais la quatrième place prise à Portimao l'amène à la 2e place du championnat à égalité de points avec le leader. C'est donc une bonne opération pour l'espagnol qui partait de très loin sur la grille de départ. 

Miguel Oliveira aura été plébiscité par son public dès son arrivée sur le circuit. Mais il n'aura pas pu offrir une nouvelle victoire à ses fans. Il est sera tout de même le meilleur représentant de la marque KTM avec la 5e place finale.

Marc Marquez n'aura pas autant brillé au Portugal que lors de la dernière course. Pourtant il s'est battu avec son frère Alex pour être le meilleur en marque Honda. 

Notons également que chez Yamaha, à part Quartararo qui performe, les autres pilotes sont assez loin. Dovizioso est 11e, Morbidelli 13e et Darryn Binder 17e.

Une bonne note en revanche pour Rémy Gardner qui marque 2 points pour Tech3 KTM. Son coéquipier, Raul Fernandez était forfait suite à une blessure à la main.

Classements


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur




Notre page Facebook



Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 07/08/2022
Stéphane GAUTHIER | 07/08/2022
Stéphane GAUTHIER | 04/08/2022
Stéphane GAUTHIER | 04/08/2022
Stéphane GAUTHIER | 01/08/2022