Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

MotoGp 2022 : Grand Prix de Catalogne

Victoire magistrale de Fabio Quartararo.


Publié par le Dimanche 5 Juin 2022 à 16:35



C'est un beau succès de plus pour le français
C'est un beau succès de plus pour le français
A Barcelone, les planètes étaient parfaitement alignées pour le français Fabio Quartararo. Fraîchement reconduit pour 2 saisons dans son team Yamaha Factory, Fabio était en pleine confiance pour le grand prix de Catalogne et ce malgré la pole position d'Aleix Espargaro sur son Aprilia.

Quartararo a eu un rythme de course imbattable et s'est imposé devant un Jorge Martin en forme et Johann Zarco qui a pris la 3e place sur une énorme bévue d'Aleix Espargaro.

Quartararo fait le plein de points au championnat et profite aussi du zéro pointé de Bagnaia et Bastianini.

Spectaculaire crash au premier virage

En pole position, Aleix Espargaro espère briller devant son public. Le natif de Granollers à 2 pas du circuit de Barcelone prend son envola mais se voit déjà déborder dans le premier virage par Fabio Quartararo.

Ce départ est marqué par un accident aux grandes conséquences. Se ratant au freinage du premier virage, le japonais Nakagami passe par dessus sa moto et son casque va toucher la roue arrière de Bagnaia.

Les 2 pilotes chutent et entrainent aussi la moto de Rins au tapis. Heureusement, il n'y a pas de blessé grave.

Tous les voyants au vert pour Quartararo et Yamaha

Quartararo en pleine forme
Quartararo en pleine forme
Jeudi, Fabio Quartararo confirmait la prolongation de son contrat avec Yamaha pour 2 années supplémentaires. Rassuré par le développement à venir chez le constructeur japonais, le français n'a plus qu'à se concentrer sur son championnat 2022.

Qualifié à la 3e place mais en première ligne, Quartararo s'est qu'il va pouvoir compter sur un bon rythme de course. Son départ est parfait et il passe en tête dès le premier virage alors que Bagnaia est déjà éliminé.

Il mène sans problème la course et va même agrandir son avantage à chaque passage. 1.5s après 4 tours, 2s après 6 tours, l'écart passe à 3 secondes après 10 tours.

C'est alors la bérézina dans le clan Gresini puisque l'un après l'autre, Bastianini et Di GIannantonio chutent et abandonnent. Un coup dur qui profite donc à Quartararo au championnat également.

L'avance continue à croitre durant la seconde moitié de l'épreuve. Rien ne peut stopper le français qui file vers la 2e victoire cette saison après celle acquise au Portugal. Un moment important pour lui pour le championnat d'autant qu'un autre adversaire va connaître une grosse erreur.

Martin, Espargaro et Zarco pour une place sur le podium

Quartararo filant vers la victoire, il n'y avait pas grand chose d'autre à espérer que le podium pour Jorge Martin, Aleix Espargaro et Johann Zarco.

Pourtant, il n'y avait que 2 places disponibles pour ces 3 pilotes.

Jorge Martin a de nouveau montrer son potentiel sur la Ducati Pramac alors qu'il est handicapé par sa main. Qualifié 6eme, il fait un bon départ et se retrouve en 2e place au 6e tour.

Aleix Espargaro et Johann Zarco le suivent mais seul l 'espagnol est capable d'inquiéter Jorge Martin.

Le pilote Aprilia double la Ducati Pramac au 10e tour. Au 16e passage, Jorge Marin porte une nouvelle attaque et se repositionne 2eme. Avec 6 secondes de retard sur le leader, c'est déjà trop tard pour espérer mieux.

Dans le clan Pramac, on pense donc qu'un seul pilote va monter sur le podium mais c'est sans compter l'enorme erreur d'Aleix Espargaro qui pense que la course est finie alors qu'il reste encore un tour.

Il se relève de la moto et commence à saluer le public avant de se rendre compte que la course n'est pas terminée.

Trop tard, Johann Zarco est passé et prend la 3e place. Joan Mir termine 4e et Aleix Espargaro sauve une 5e place bien loin de son objectif à domicile.

Marini prend la 6e position. Maverick Vinales le suit au 7e rang.

Des points chez Tech 3

Raul Fernandez marque son premier point en MotoGP (Rob Gray polarity Photo)
Raul Fernandez marque son premier point en MotoGP (Rob Gray polarity Photo)
Le meilleur représentant reste comme souvent Brad Binder qui finit 8e devant Miguel Oliveira. La bonne performance est aussi dans le clan Tech3 KTM.

Rémi Gardner marque 5 points avec la 11e place.. Raul Fernandez ouvre son compteur avec 1 point de la 15e position.

Classements


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur




Notre page Facebook



Nos videos
Communiqué | 27/09/2022
Stéphane GAUTHIER | 25/09/2022
stéphane GAUTHIER | 25/09/2022
Communiqué | 19/09/2022
stéphane GAUTHIER | 19/09/2022