Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

MotoGp 2022 : Grand Prix d'Italie

Bagnaia s'impose face à Quartararo et Aleix Espargaro.


Publié par le Lundi 30 Mai 2022 à 04:06



Victoire à domicile pour Bagnaia et Ducati
Victoire à domicile pour Bagnaia et Ducati
Le duel pour le championnat du monde MotoGp s'est poursuivi au Mugello pour le grand prix d'Italie entre Francesco Bagnaia et Fabio Quartararo. Le pilote a remporté la course devant le Français et obtient sa 2e victoire de la saison.

Quartararo reste en tête du classement général. Aleix Espargaro termine 3e et confirme être l'arbitre du duel.

Bon résultat également pour Johann Zarco arrivé 4e au Mugello.

Les jeunes se rebellent

Pole surprise de Di Giannantonio
Pole surprise de Di Giannantonio
Alors que le calendrier de la MotoGp perd une date avec l'annulation du grand prix de Finlande, le circuit du Mugello accueille la 8e manche du championnat.

Depuis le début de l'année, 6 pilotes différents se sont succédés en pole position des grands-prix. En Italie, les jeunes pilotes ont pris le pouvoir mais pour cela il fallait rouler sur une Ducati.

Di Giannantonio  a surpris tout le monde en signant la pole position. L'italien a bien exploité le fait de passer par Q1 pour bien appréhender les difficultés de la piste pour Q2. Il est suivi par 2 autres italiens sur la première ligne.

Les pilotes de la Mooney VR46, Bezzecchi et Marini, prennent les 2 et 3e place.

Match à distance entre Bagnaia et Quartararo

La course dure 23 tours. Il aura fallu 9 tours à Bagnaia pour s'installer en tête. Auparavant, c'est Bezzecchi qui avait pris la tête de la course alors que Di Giannantonio régressait au fil des tours dans le classement.

Le duel entre Bagnaia et Quartararo a pris forme au 11e passage quand le français a pris la 2e place à Bezzecchi.

Mais Bagnaia a pris un léger avantage maintenant un écart de plus d'une seconde jusqu'à l'arrivée. Cette fois le pilote Ducati officiel ne commettra pas de faute et remporte la course. Important au championnat mais Fabio Quartararo a obtenu une bonne seconde place qui lui fait limiter la casse sur un circuit qui n'est pas trop favorable à sa Yamaha.

Aprilia le vent dans le dos

La marque Aprilia est la seule a bénéficié cette année d'avantage pour développer sa moto. Un avantage qui prendra fin à la fin de la saison après les très bons résultats de la marque.

Ici au Mugello, un team satellite a été annoncé pour l'an prochain. Il s'agit de l'équipe RNF (ex Pétronas) qui passera de Yamaha à la marque italienne. Un drôle d'aileron arrière aussi a été testé.

De con côté, Aleix Espargararo a confirmé une nouvelle fois qu'il faudra compter sur lui. Malgré une qualification en 7e position et la forte opposition Ducati, le pilote Aprilia a su tirer son épingle du jeu dans la course. Non sans mal, car il a perdu beaucoup de temps à passer les pilotes Mooney VR 46.

Il faudra attendre le 14e tour pour doubler Marini et le 17e pour passer Bezzecchi. Ensuite, le podium se figera et Aleix Espargaro prend la 3e place.

Zarco 4e

Zarco reprend des couleurs au Mugello
Zarco reprend des couleurs au Mugello
Parti depuis la 4e place, Johann Zarco est arrivé 4e. Entre les 2, si son départ aura été moyen, il aura fallu se battre avec Brad Binder qui a fait un bon en avant dans le classement. Mais aussi avec Bezzecchi et Marini en fin de course pour finalement les doubler à l'usure.... des pneus évidemment.

Au championnat, le français est 5e à 47 points du leader. On attend également de savoir s'il rempile avec son team Pramac qui vient de signer un nouveau sponsor titre : Prima.(Un assureur)
 
Johann Zarco : " Je suis satisfait de ce week-end, je suis content de la façon dont j'ai géré la course et j'ai fait de mon mieux pour monter sur le podium.

Nous avons travaillé dur et les résultats ont été vus, les sensations avec la moto se sont beaucoup améliorées et si nous pouvons conserver ces sensations également à Barcelone, nous pouvons viser des positions importantes.

Mauvaise nouvelle pour Marc Marquez

Marc Marquez quitte la combi pour un moment
Marc Marquez quitte la combi pour un moment
L'Espagnol Marc Marquez, victime d'une nouvelle chute aux essais, a finalement annoncé avoir pris la décision de se faire opéré de son Humérus droit. Il subira une quatrième intervention chirurgicale aux Etats-Unis et surtout prendra vraiment le temps de la convalescence.

Ces derniers mois, il a été gêné par sa blessure ce qui ne l'aide pas du tout dans la lutte pour les grands résultats au plus haut niveau.
 
Marc Marquez : " Malheureusement, je dois faire une pause dans la saison 2022 qui m'éloignera de la compétition pendant un moment.

Après tous ces mois de travail intense avec ma nouvelle équipe médicale à Madrid, ma condition physique s'est améliorée et j'ai réduit l'inconfort dans mon bras droit pour pouvoir disputer les Grands Prix, mais j'ai encore d'importantes limitations au niveau de mon humérus qui ne me permettent pas de piloter correctement la moto et d'atteindre les objectifs que je me suis toujours fixés.

Après avoir consulté des spécialistes de la clinique Mayo, j'ai pris la décision de procéder à une nouvelle opération dans le but d'améliorer ma position sur la moto qui me permettra de rouler sans les limitations actuelles .J'ai le maximum de motivation et d'enthousiasme pour continuer à travailler et faire l'effort de revenir concourir au plus haut niveau.  Je tiens à remercier tout le soutien que ma famille m'a toujours témoigné, ces personnes de confiance autour de moi, l'équipe Repsol Honda, toute mon équipe médicale et surtout tous les fans qui sont toujours là avec moi dans les bons et les mauvais moments."


Il a tenu, toutefois, à participer à la course au Mugello. Il ramène 6 points supplémentaires avec la 10e place mais c'est assez anecdotique. La vraie question est de savoir s'il arrivera un jour à revenir à son meilleur niveau.
Marc Marquez : " C'était une course difficile, comme on s'y attendait. J'ai tout donné dans les sept premiers tours pour voir si j'avais la vitesse des pilotes de tête et notre rythme n'était pas mauvais mais ensuite j'ai commencé à me battre physiquement.

Je suis resté calme, je roulais avec un rythme confortable et j'ai travaillé pour comprendre où nous perdions par rapport aux autres motos.

L'objectif était de donner des commentaires constructifs à l'équipe et nous l'avons atteint. Nous avons maintenant la "course" la plus importante de la saison la semaine prochaine. C'était difficile de se concentrer car je sais que la semaine prochaine est très importante pour ma carrière, mais je suis fier d'avoir fait cette course. J'ai hâte de revoir tout le monde bientôt. "

Classement


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur





Notre page Facebook

Nos videos
Olivier Jennequin | 20/11/2022
Stéphane GAUTHIER | 13/11/2022
Stéphane GAUTHIER | 12/11/2022
Stéphane GAUTHIER | 06/11/2022