Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

MotoGp 2020 : Grand prix de Teruel

2e victoire pour Morbidelli, Mir reste leader au championnat.


Publié par le Dimanche 25 Octobre 2020 à 16:07



Morbidelli s'impose en Aragon
Morbidelli s'impose en Aragon
On attendait Honda ou Suzuki et finalement c'est un pilote Yamaha qui s'est imposé dans le grand prix de Teruel pour le second rendez-vous à Motorland.

A la surprise générale, Franco Morbidelli a été intraitable durant la course et gagne une seconde victoire en MotoGp devant Alex Rins qui n'a rien pu faire pour le contrer. Sur la 3e place, Joan Mir conforte sa place de leader avant les 2 prochains rendez-vous à Valencia.

A nouveau, Fabio Quartararo ne s'est pas mêlé à la course devant . Il limite largement plus la casse par rapport au week-end dernier en terminant dans les points à la 8e place.

Johann Zarco a fait un bon meeting. Outre le fait qu'il fut le meilleur pilote Ducati en qualifs comme en course, il signe une belle 5e place après un meeting solide.

L'illusion Honda

Nakagami a réalisé sa première pole position avec Honda
Nakagami a réalisé sa première pole position avec Honda
Après les bons résultats des pilotes Honda les précédentes courses, on attendait une nouvelle bonne performance pour au moins Alex Marquez ou encore Takaaki Nakagami, très régulier cette saison et 5e au championnat avant l'épreuve de ce week-end.

Le japonais a d'ailleurs confirmé cette hypothèse en étant rapide dans toutes les séances d'essais avant de signer sa première pole position en MotoGp. Le pilote LCR qui vient d'être confirmé pour la saison prochaine, se voyait donc confiant et partait depuis cette pole.

La désillusion est vite arrivée puisque à peine le départ donné, Nakagami se fait piéger par ses pneus froids hors de la trajectoire idéale. Stupeur chez LCR qui espérait tant de cette avantage.

Il restait donc Alex Marquez comme autre prétendant à la victoire ou au podium. Mais lui aussi ira au tapis dans le 2e virage après avoir pourtant fait une série de bons dépassements sur Crutchlow, Vinales et Zarco. Sa course s'est terminée à 11 tours de l'arrivée. Ni Crutchlow ni Bradl ne pourront faire entrer ensuite une Honda dans le top 10 !

5e victoire pour Yamaha Petronas

Morbidelli a trouvé le mode d'emploi de sa Yamaha
Morbidelli a trouvé le mode d'emploi de sa Yamaha
Ainsi donc, Franco Morbidelli a surpris tout le monde en prenant en main la course dès le premier tour. L'italien qui roule pourtant sur une ancienne configuration de la Yamaha a été le plus performant. Il a pris rapidement un avantage décisif sur la Suzuki de Rins pourtant vainqueur ici le week-end dernier.

Franco a construit son avance petit à petit. 1 petite seconde en début d'épreuve puis 2 secondes confortables à 2 tours de la fin. Alors certe, pas de quoi faire une erreur, mais de quoi éviter à Rins de se mettre dans son sillage et profiter d'une aspiration dans la ligne droite.

Pendant que son coéquipier Fabio Quartararo tente péniblement de résister à plusieurs adversaires et de rester dans le top 10, Morbidelli file vers sa 2e victoire en MotoGp. C'est également la 5e victoire pour Yamaha Petronas, équipe toujours aussi impressionnante depuis son arrivée dans la catégorie reine.
Franco Morbidelli : " Je suis très content de cette victoire, c'est un peu différent de Misano. Cela vient du travail acharné de l'équipe. Ils ont fait un travail incroyable pour remporter cette victoire. La moto était parfaite pendant la course,  je me sentais très bien et je devais juste me concentrer sur le fait d'amener la moto sur la ligne d'arrivée le plus rapidement possible. Cette victoire est pour eux, pour mon équipe. Sans leur travail, cela n'aurait pas été possible. Alors merci. Maintenant, nous sommes à seulement 25 points du leader du championnat, ce qui signifie qu'il est temps de devenir super agressif dans les trois dernières courses de cette année."

2 Suzuki sur le podium

Pas de victoire mais 2 pilotes sur le podium pour Suzuki.
Pas de victoire mais 2 pilotes sur le podium pour Suzuki.
Après le succès de Rins, Suzuki espérait bien gagner à nouveau et reprendre encore quelques points supplémentaires à la concurrence alors que la fin de la saison approche.

Parti depuis la 3e place, Rins comptait mener le début de course et ne pensait pas trouver une Yamaha sur sa route. Et pourtant ce fut le cas et jamais Alex ne put hausser le rythme pour revenir sur Morbidelli. Il devra se contenter d'une seconde place.

Pour Joan Mir, il y avait un double défi : Le premier viser sa première victoire, le second conforter sa place de leader au championnat. Avec une qualification modeste en 12e position, le premier objectif était presque hors de portée. Pourtant Joan faisait un bon départ et parvenait à dépasser Quartararo dans les premiers tours puis à doubler Vinales et à recoller à Zarco.

A 13 tours de la fin, il a doublé le français et se retrouve à la 3e place. Il ne parviendra pas à faire mieux. Mais avec Vinales, Quartararo et Dovizioso moins bien classés, il fait une bonne opération au classement général.

Il compte désormais 14 points d'avance sur Quartararo, 19 sur Vinales, 25 sur Morbidelli et 28 sur Dovizioso. 

Zarco meilleur en Ducati

Top 5 pour Johann Zarco
Top 5 pour Johann Zarco
Johann Zarco a progressé entre les 2 courses d'Aragon. Il a réalisé une bonne prestation en qualification d'abord en sortant de Q1, ce qui ne fut pas le cas de Miller ou Dovizioso. Puis en signant le 5e temps sur la grille de départ.

Johann évite les problèmes au départ au contraire d'un Miller percuté par Brad Binder. Si le français est alors 3e dans les premiers tours, il a toutefois du mal à suivre le rythme des 2 premiers.

Puis au fil des tours, il voit remonter sur lui Joan Mir et Alex Marquez. Il reste encore 13 tours à tenir et cela semble plus dur pour Zarco de se maintenir sur le podium. Mir le double puis il cède également à Alex Marquez qui a un meilleur grip notamment dans le dernier virage. Après une petite résistance, Marquez passe avant de chuter un peu plus loin. 

A 3 tours de la fin, Pol Espargaro (KTM) porte une attaque sur le pilote Avintia. Johann s'incline mais il se battra jusqu'à la fin pour conserver sa 5e place face au retour final de la KTM Miguel Oliveira. 

Pas de doute, Johann Zarco a été très bon et Ducati a bien fait de le garder dans son effectif. 

Classements


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook

Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 24/11/2020
Stéphane GAUTHIER | 22/11/2020
Stéphane GAUTHIER | 22/11/2020
Stéphane GAUTHIER | 22/11/2020