Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

MotoGp 2020 : Grand prix de Styrie

Oliveira et Tech 3 remportent leur première victoire en MotoGP.


Publié par stéphane GAUTHIER le Dimanche 23 Août 2020 à 19:00



Miguel Oliveira a surgit au bon moment pour l'emporter (Polarity photo)
Miguel Oliveira a surgit au bon moment pour l'emporter (Polarity photo)
Les scénarios de la MotoGP sont sans doute dignes des plus grands films hollywoodiens. Une fois de plus l'Autriche nous a réservé une superbe course et Miguel Oliveira a remporté une incroyable première victoire à l'issue d'une épreuve qui aura de nouveau donné beaucoup d'émotions.

Parti de la pole position, Pol Espargaro aura tenté jusqu'au bout de s'imposer face à la Ducati de Jack Miller. Au final ni l'un ni l'autre n'aura pu gagner et leur duel leur aura été fatal et aura profité à Oliveira.

La course a été marquée par la chute spectaculaire de Vinalès qui a dû sauter de sa Yamaha pour éviter un gros crash. Les Yamaha ont de nouveau beaucoup souffert sur ce circuit mais malgré un résultat décevant Fabio Quartararo reste en tête du championnat devant Dovizioso.

Avec l'annonce de la convalescence prolongée de Marc Marquez, le titre mondial est plus que jamais ouvert pour le plus grand bonheur des fans.

KTM défie Ducati

Pol Espargaro avait signé la pole position (Polarity photo)
Pol Espargaro avait signé la pole position (Polarity photo)
Pol Espargaro a raté une belle occasion lors du grand prix d'Autriche de gagner ou de faire un podium. Pour la revanche, l'espagnol a été rapide tout le temps et a signé la pole position au guidon de sa moto. KTM se positionnait donc d'entrée de jeu comme un principal adversaire de Ducati vainqueur sur ce circuit avec Dovizioso.

Le duel se confirmait dès le début de course avec Jack Miller qui répliquait d'entrée de jeu pour placer sa Ducati en tête de la course. Pol Espargaro prenait du retard en début de course et voyait même Suzuki lui voler la vedette avec Joan Mir. Il devait également lutter contre Nakagami et sa Honda devenue compétitive. 

Alors que le grand prix bat son plein, à une quinzaine de tours de la fin, la course est interrompue par un drapeau rouge suite au crash de Maverick Vinales (Yamaha)
 

Vinales interrompt la course, Yamaha à la peine

Encore des images de stupeurs sur ce circuit quand, à l'image, est apparue la Yamaha de Vinales en feu contre les protections. En proie avec des problèmes de freins, Vinales a fini par s'éjecter avant que le plus grave n'arrive. Il abandonne et oblige la direction de course à sortir le drapeau rouge.  

Un nouveau coup dur pour le clan Yamaha, décidément loin du compte.

Un final digne des plus grandes courses

La course repart pour 12 tours. Un sprint d'enfer qui a donné un grand final pour la victoire. Alors que Mir repart en tête de ce sprint, Pol Espargaro se positionne second avant que Jack Miller ne montre à nouveau sa Ducati. La victime de cette relance est Nakagami qui se trouve au 7e rang.

Les tours défilent, Miller mène devant Mir, Pol Espargaro, Oliveira, Dovizioso et Brad Binder. 

A 7 tours de la fin, Espargaro est repassé 2e puis attaque le leader pour lui prendre sa place. Brad Binder et Dovizioso se rate chacun à leurs tours et n'ont plus aucune chance de podiums.

Les 5 derniers tours sont intenses mais la victoire va se décider entre Pol Espargaro et Jack Miller. Oliveira et Mir sont aussi aux aguets pour prendre toutes les opportunités.

Et la bagarre entre Espargaro et Miller va trop les ralentir. Espargaro tente de se défendre face à Miller. Le pilote Ducati pense avoir fait le nécessaire dans le dernier virage mais il se fait alors doubler en beauté par un Miguel Oliveira qui surprend tout le monde avec une meilleure trajectoire et accélération.

Le portugais s'offre une première victoire et c'est la fête dans le clan de son team français Tech3. Miller doit se contenter de la 2e place et Pol Espargaro qui a viré bien trop large à l'arrivée passe la ligne 3e. Mir est 4e.

La lutte pour le titre plus que jamais très ouverte

Fabio Quartararo est toujours leader  du championnat du monde
Fabio Quartararo est toujours leader du championnat du monde
Marc Marquez ne remportera pas le titre 2020. Blessé, l'Espagnol a ouvert la boite de pandore à la concurrence. Fabio Quartararo a été à la peine en Autriche. Que ce soit en course 1 comme dans la seconde, il n'a jamais été en position de bien figurer. Mais avant de partir pour Misano, le Français est toujours leader du classement général et c'est bien là l'essentiel.

Dovizioso n'aura pas été en capacité de gagner cette fois. Mais l'Italien est remonté au classement général à seulement 3 points de Quartararo. 3e Jack Miller est à 14 points. Jusqu'à la 7e place on est dans un écart de 25 points. Tout est encore possible avant que le futur champion ne soit désigné.

Zarco, la meilleure réponse était sur la piste

Sous les nombreuses critiques après son accident avec Franco Morbidelli, Johann Zarco a répondu avec la manière sur la piste comme il sait le faire. Johann était handicapé par sa main. Opéré dans la semaine, il a été sanctionné par les commissaires FIM et a dû partir des stands.

Il a donc montré en très peu de tours qu'il avait une pointe de vitesse exceptionnelle avec le 3e temps en qualification. Malgré son handicap, le profil de la course l'aura aidé pour aller chercher les points de la 14e place. Un résultat exceptionnel pour tourner la page Autrichienne et voir un avenir plus radieux.

Classements





Notre page Facebook



Nos videos
Olivier Jennequin | 18/04/2021
stéphane GAUTHIER | 18/04/2021
stéphane GAUTHIER | 18/04/2021
Stéphane GAUTHIER | 18/04/2021