Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

MotoGP : Vinales met fin à la disette pour Yamaha

A Phillip Island, Yamaha regagne enfin !


Publié par le Dimanche 28 Octobre 2018 à 15:03


Le Grand Prix d'Australie a permis à l'équipe usine de Yamaha de renouer enfin avec la victoire alors que la marque n'arrivait plus à gagner depuis plus d'un an. Avec un grand prix très ouvert, Maverick Vinales a saisie sa chance pour remporter la course devant Iannone et Dovizioso.

Devant son public, Jack Miller est le meilleur des indépendants alors que Crutchlow s'est blessé lors des essais et que Johann Zarco a connu un impressionnant crash en course à plus de 280 km/h.

Grosse frayeur pour Johann Zarco

Une chute à plus de 280 km/h
Une chute à plus de 280 km/h
Dépassé la déception du milieu de saison où Johann marquait le pas en championnat, le français faisait un retour aux avant-postes depuis quelques courses qui présageait d'une fin de saison meilleure.

En Australie, c'est un challenge intéressant pour le pilote Tech3 puisqu'il se bat pour être le meilleur des indépendants. Sur un circuit qu'il apprécie, Johann voyait son adversaire au tapis lors des essais. En effet, Cal Crutchlow chutait et se blessait ce qui pourrait le faire rater plusieurs courses. 

Un malheur qu'il fallait pourtant exploiter en visant de gros points. Sur une piste qu'il apprécie et sur lequel sa Yamaha semble performante, Johann réalisait une très bonne qualification en réalisant la première ligne et le 3e chrono en qualification.

Le départ ne fut pas très bon car Johann se retrouvait dans le paquet. Mais après quelques tours il revenait dans le sillage des premiers et de Marc Marquez qui avait mené juste avant.

Alors qu'il le suit dans la ligne droite pour garder l'aspiration, Johann percute violemment Marquez au freinage et est éjecté de sa moto à plus de 280 km/h. Johann s'en sort sans trop de mal mais ce fut une grosse frayeur. Marquez a dû abandonner suite à cette percussion, sa Honda fut trop endommagée par le contact.
Johann Zarco : "Il faisait un peu froid aujourd'hui, mais le soleil a rendu la journée agréable. Partir de la troisième position était un bon avantage. J'ai pris un bon départ, mais dans le deuxième virage, j'ai glissé à l'arrière et quelques gars ont eu la même chose, j'ai perdu quelques places, mais je me sentais vraiment bien pour attaquer et essayer de dépasser.

Je suis heureux du sentiment d’être fort et d’avoir fait de bons dépassements. Après quelques tours, je me sentais encore très bien, j'ai pris l’aspiration de Jack Miller et Marc Marquez était également présent.

Nous allions si vite et lorsque nous étions en train de freiner pour le virage 1, j'ai touché la roue arrière de Marc et je me suis envolé. J'ai fait une grosse chute, mais ça va, ce qui est le plus important, c'est que cette chute était très rapide.

C'est dommage pour la course, car finir la course aurait été important pour le championnat des pilotes indépendants, mais ce n’est pas le cas. La chute était grosse et je suis désolé que Marc n'ait pas pu finir la course. Merci à mon équipe, car la moto était compétitive aujourd'hui ! J'ai commis une erreur et je dois me rattraper aux deux manches suivantes."

Un mauvais jour pour Honda

La douche froide pour les pilotes Honda
La douche froide pour les pilotes Honda
Blessure de Crutchlow, abandon de Pedrosa sur chute et de Marquez sur la suite de l'accident avec Zarco, la marque Honda a déchanté en Australie alors qu'elle espérait poursuivre sa bonne série de résultats.

Seuls Morbidelli et Nakagami ont vu l'arrivée. Morbidelli a même obtenu une bonne 8e place ce qui est le moindre mal compte-tenu des déboires des représentants Honda.

Ainsi, le titre équipes et constructeurs est encore en cours et Ducati et Yamaha en ont profité pour refaire un peu de leurs retards à 2 courses de la fin de championnat.

Yamaha met fin à sa mauvaise série

Enfin la victoire pour un pilote Yamaha
Enfin la victoire pour un pilote Yamaha
A la recherche de son premier succès cette saison, Yamaha continue de travailler dur pour permettre à ses pilotes de mettre fin à une série noire de mauvais résultats.

La délivrance est intervenue en Australie même si c'était loin d'être gagné au départ.

Aux qualifications, VIñales avait montré de belles performances avec le 2e chrono. Son départ ne fut pas excellent reculant carrément vers la 10e place seulement.  Au bout de trois tours, il est passé en huitième position alors que 2 tops pilotes étaient écartés de la course.

VIñales  en a profité pour augmenter son rythme et  s’est frayé un chemin à travers le peloton pour prendre la tête au 8e tour. A partir de ce moment-là, il a pu s’échapper pour ne plus être rejoint par la Suzuki de Iannone également favori pour la victoire. 

Rossi a pris un bon départ depuis la septième place de la grille, gagnant une place au premier tour. Il a continué à se battre dans le groupe de tête et a rapidement trouvé un moyen de devancer Álex Rins pour prendre la cinquième place. Il cherchait très tôt à se retrouver en tête du peloton, mais a été impliqué dans une bagarre avec Zarco et Jack Miller, ce qui l'a ramené à la sixième place.

Mais le champion italien a connu quelques soucis avec sa moto qui glissait un peu trop. Il finira à la sixième place finale.

Les résultats d’aujourd’hui montrent que Rossi occupe la troisième position du classement du championnat avec un écart de 15 points par rapport à la seconde. Viñales reste à la quatrième place et grâce à sa magnifique victoire, il a actuellement un écart de 15 points par rapport à son coéquipier.

Yamaha occupe la troisième place du championnat constructeurs après la course en Australie, avec une marge de 44 points à la deuxième place, tandis que l'équipe Yamaha MotoGP de Movistar reste en deuxième position du classement par équipes, avec un écart de 16 points sur le HRC.
 
Maverick Vinales, vainqueur : "Je dois remercier l'équipe, car cette fin de semaine, elle a travaillé pour la victoire.  Nous ne voulons pas perdre la concentration, car nous ne savons pas ce qui se passera en Malaisie, mais il est certain que le niveau de motivation sera élevé après ce week-end. "
Massimo Meregalli  - Directeur d'équipe Yamaha Movistar
"Quelle course palpitante et spectaculaire! Maverick est toujours fort sur le circuit de Phillip Island et il s'est encore une fois distingué en Australie. Il méritait vraiment la victoire, car il avait été fort tout le week-end. C'est un sentiment formidable pour l'équipe pour assurer à nouveau une victoire - nous avons tous travaillé d'arrache-pied pour cela.

Ce n'est pas seulement nous qui attendions, mais aussi nos fans, c'est donc autant pour eux que pour nous. C'était dommage pour Vale  car il n’a pas pu monter sur le podium. Il affichait un fort potentiel sur la majorité de la course. 

Ce week-end a été globalement un formidable élan moral, parce que les deux pilotes étaient compétitifs, nous attendons donc avec impatience la Malaisie, dans seulement une semaine. "

Résultats

classement_philip_island.pdf Classement Philip Island.pdf  (44.57 Ko)
championnat_1.pdf championnat.pdf  (47.27 Ko)

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos